Recherche avancée       Liste groupes



      
FOLK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

2018 Après

Fred PELLERIN - Après (2018)
Par GEGERS le 22 Octobre 2019          Consultée 480 fois

Avec ses petites lunettes rondes et son sourire mutin, Fred PELLERIN a un faux air de Jamy Gourmaud. Cela n'est pas suffisant pour se bâtir une carrière, et le Québécois à choisi de construire la sienne sur des mots. Conteur reconnu dans toute la Francophonie, l'artiste est auteur de six spectacles qui lui ont permis de se bâtir une solide réputation des deux côtés de l'Atlantique. Egalement chanteur, Fred a sorti quatre album depuis 2007, proposant des relectures de morceaux traditionnels, de reprises et de compositions originales. S'il n'est pas auteur/compositeur de ces chansons, le bonhomme les transcende par sa voix chaude et charismatique, forte et fragile à la fois. Après, publié fin 2018, est sans aucun doute l'album le plus intimiste, et le plus réussi, de cet artiste multi-facettes.

Quatre ans se sont écoulés depuis la publication de Plus Tard Qu'On Pense, et Fred PELLERIN prend le contre-pied de cet album plus expressif. Sur Après, il fait preuve d'une sobriété musicale inédite, déshabillant les nombreuses reprises qui parsèment cet album pour proposer un folk timide, entre tendresse et tristesse. Les instruments sont peu nombreux, les arrangements au minimum, et c'est bien le chant et les textes qui donnent une substance à l'ensemble. "L'Etoile du Nord", qui ouvre l'album, en est une bonne illustration. Quelques arpèges, et la voix chaude de sieur PELLERIN. Dépouillé de ses orchestrations originales, ce titre signé Claude Gauthier et Gilbert Langevin est une histoire d'amour fusionnelle à l'issue fort incertaine. Un piano et une clarinette, discrets, génèrent une émotion inattendue. D'entrée, le chanteur québécois nous arrache une larme. La ballade "La Chanson du Camionneur", reprise de Pierre Roger Rochette, est à l'avenant. Narrant les rêves et les espoirs d'un chauffeur-routier qui s'adresse à sa belle, ce morceau voit l'émotion naître dès les premiers arpèges. Une bien belle réinterprétation. "Je m'envolerai", bien belle pièce folk agrémentée d'un harmonica, propose pour sa part un feeling 70's qui peut rappeler l'univers de Graeme ALLWRIGHT. L'intimité et la discrétion des instrumentations permet aux paroles de résonner encore plus fort. "Amène-toi chez nous", titre de Jacques Michel maintes fois repris, est sans aucun doute une des plus belles réalisations de cet album. La mélodie, splendide, sert de base à un texte plein d'espoir et de modestie mêlés, et les paroles résonnent bien longtemps après que l'album ait craché ses derniers décibels : "Parce que c’est la vie qui te mord à chaque jour / Si tu ne peux répondre / Aux coups qu’elle te porte / Amène-toi chez nous, je serai dans ma cour / Je ne sais pas guérir / Je ne sais pas me battre / Mais peut-être qu’à quatre nous trouverons le tour… / Viens !" Un texte d'une grande puissance.

S'ajoutent à ces reprises une poignée de compositions originales, conçues par des collaborateurs de longue date de Fred PELLERIN. On retrouve ainsi David Portelance, qui signe avec "Relève-toi" un véritable chef-d'oeuvre. Après "Tenir debout" du même auteur (sur l'album Silence), voici un nouveau texte qui invite à relever la tête dans l'adversité. Morceau le plus pourvu en termes d'instrumentations sur cet album, "Relève-toi" est d'une splendeur difficilement descriptible. "L'herbe perce les terres brûlées / La source jaillit du rocher / Allez souffle sur tes cendres que ta braise s'enflamme / C'est ta vie qui veut vivre et qui parle à ton âme." Le même auteur propose "Scarface Billy", titre country/folk sans refrain, véritable conte musical délectable et très inspiré. Alors que l'harmonica réapparaît sur "Il y a", on prend ces compositions originales comme des bouts de vie, comme des amis qui se confient. Il y a de la chaleur et de la bienveillance.

L'album aurait pu s'appeler "Toujours" plutôt que "Après" tant il est intemporel, tenant largement du folk 70's mais proposant nombre d'ambiances que l'on ne saurait dater. Les morceaux, qui n'ont en commun que leur dépouillement, se font variés et magnifiés par le talent d'interprète de Fred PELLERIN, dont la voix est un véritable souffle de vie. Quelques chefs-d'oeuvre en ressortent ("Relève-Toi", "La Chanson du Camionneur", "Amène-Toi chez nous"), mais l'ensemble est d'une qualité inégalée dans le répertoire de l'artiste. Si vous aimez le folk, le Québec et l'émotion teintée d'humilité que dégagent les interprètes de la Belle Province, cet album ne tardera pas à trouver grâce à vos oreilles.

A lire aussi en FOLK par GEGERS :


Francis CABREL
Les Chemins De Traverse (1979)
Tous les chemins mènent au succès?




Alan SIMON
Anne De Bretagne (2009)
Folk rock celtique et symphonique en deux actes

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez





 
   GEGERS

 
  N/A



- Fred Pellerin (chant, guitare)
- Jeannot Bournival (basse, piano, clarinette, contrebasse, mandoline)
- Daniel Lacoste (lapsteel, guitare)
- Pascal Veillette (harmonica)
- Justin Allard (batterie)


1. L'étoile Du Nord
2. La Chanson Du Camionneur (version Fred Pellerin) R
3. Y'a Pas
4. Scarface Billy
5. Je Redeviens Le Vent
6. Je M'envolerai
7. Jacqueline
8. Il Y A
9. Amène-toi Chez Nous



             



1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod