Recherche avancée       Liste groupes



      
MUSIQUE BAROQUE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Georg Friedrich Handel , Georg Philipp Telemann

Johann Joseph FUX - Baroque Chamber Music At The Viennese Court (2006)
Par CHIPSTOUILLE le 2 Juin 2007          Consultée 3232 fois

J’aborde cette chronique en ne me faisant que très peu d’illusions, peu d’entre vous connaissent, voire même ont entendu parler de Johann Joseph FUX. Compositeur baroque autrichien, né en 1660 et mort en 1741, il est régulièrement cité pour son traité "Gradus ad Parnassum" sur le contrepoint, ouvrage qui a permis à Joseph HAYDN (oui, encore lui) de se former en autodidacte pendant sa jeunesse. Il vécut les dernières années de sa vie en tant que maître de chapelle à Vienne, mais fut promu compositeur de la cour d’Autriche dès 1698, c’est au cours de cette période que furent composées deux des œuvres figurant sur le CD qui nous intéresse aujourd’hui : les ouvertures à 4, respectivement numéros VI et III d’une publication de 1701 nommée Concentus musico-instrumentalis. Je n’ai malheureusement pas plus d’information sur la date de composition des autres, chose qui aurait pu s’avérer intéressante étant donné la variété de celles-ci et la longévité du compositeur.

Le style de FUX, très influent à son époque, est assez similaire à celui de ses contemporains allemands, en particulier celui de TELEMANN. On observe une fusion des trois grands styles européens, dans la grande mouvance de la fin de l'époque baroque. Les deux ouvertures de 1701 sont caractéristiques des ouvertures à la française, maniant élégance au travers d’une succession de mouvements désinvoltes et enivrants. Du style allemand, on retrouve les successions de danses populaires, bourrées, sarabandes, passacailles… de même que ce qui caractérise principalement le style du compositeur, le contrepoint technique certes mais clair et dense tout en étant précis. Enfin, le tout s’enrobe de quelques italianismes, cordes frottées, basse continue ornementée, trilles, etc.

Un savant mélange régional qui ne permet pas au final de distinguer par un simple jeu de description, FUX de ses contemporains. Pour marquer les différences, on précisera que la musique du compositeur autrichien jouit d’une grande clarté dans son jeu sans pour autant abandonner l’aspect technique et rigoureux de la musique allemande, la même que l’on retrouvera près d’un siècle plus tard dans les quatuors à cordes de HAYDN puis de ceux qu'il aura inspiré. Le premier mouvement de la "Parthia trio", à ce titre, s’échafaude sur des montées puis descentes de gammes successives dans l’échelle diatonique (do ré mi fa…). La mélodie se dote ainsi d’une base solide et structurée étonnamment accessible lui permettant ainsi des pourtours italiens plus fantaisistes.

Les compositions sont également caractérisées par de nombreux emprunts. Nous avons déjà énuméré la pluralité des styles baroques, ajoutons que les danses en particulier, marquent à plus forte raison leurs rythmes, sans céder à une éventuelle uniformité de style. La bourrée de la dernière ouverture à 4, à ce titre, se dote de quelques allures celtiques très agréables. En d’autres termes, FUX dispose d’un répertoire suffisamment varié pour éviter la monotonie. Sans doute le chef d’œuvre de ce recueil, la "Synfonia à 3" enchaîne quatre mouvements inspirés de musique turque. La Turquie à cette époque était synonyme d’exotisme en Europe, Molière en tira son Bourgeois Gentilhomme, on reverra également ces influences plus tard chez MOZART (la marche turque, l’enlèvement au sérail cf. chronique de MOZART l’EGYPTIEN…). FUX nous propose ainsi un éventail varié de styles, se les appropriant dans sa méthode de contrepoint rigoureuse mais élégante, technique mais accessible, savante tout en étant galante.

Il faut enfin, pour bien avoir tous les éléments clés en main, savoir que la plupart des œuvres, exceptée la partita et la "Synfonia à 3", proposent un premier mouvement solide et plus long, le reste étant en général une succession de mouvements très succincts (jusqu’à 36 secondes). C’est dans cette cascade de mouvements-éclairs que le disque perd peut-être de son intérêt. Le paquetage nous livre ainsi 30 mouvements sur à peine plus d’une heure d’écoute. Pas de temps mort, des airs qui s’enchaînent sans malheureusement rester en mémoire, et c’est l’ensemble qui en pâtit. Difficile d’adhérer à cette "Partita à 3" délivrée sans premier mouvement plus stable, sitôt exécutée, sitôt oubliée. Il faut donc accorder à ce disque plusieurs écoutes pour s’en imprégner, au moins en partie. FUX n’est pourtant pas un auteur à négliger, son œuvre est particulièrement agréable à l’oreille et sa richesse ne devrait pas vous échapper. Pour peu que vous sautiez le pas.

A lire aussi en MUSIQUE CLASSIQUE par CHIPSTOUILLE :


Anton FILS
Symphonie En Sol Mineur (goebel) (1760)
La passion selon fils




Joseph HAYDN
Concerto Pour Violoncelle N°1 (rostropovich) (1765)
Vous ne connaissez pas Haydn ? grave erreur...


Marquez et partagez





 
   CHIPSTOUILLE

 
  N/A



- Clemencic Consort
- Hiro Kurosaki (violon)
- István Kertész (violon)
- Ursula Kortschak (viole)
- Claudio Ronco (violoncelle)
- Herwig Neugebauer (violon)
- René Clemencic (direction, orgue, clavecin)


- ouverture à 4 (concentus Musico-instrumentalis N
1. Grave - Allegro - Grave
2. Aria
3. Menuet
4. Gavotte
5. Sarabande
6. Guique, En Rondeau
7. Finale
- canzon à 3 (k 329)
8. Tempo Giusto/canzona - Larghetto - Tempo Giusto/ca
9. Aria/presto
10. Menuet - Duetto - Menuet
11. Il Libertino
12. Gigue Alla Siciliana
- parthia Trio
13. Capriccio/presto - Grave - Capriccio/presto
14. Vivace
15. Menuet - Trio - Menuet
16. Finale
- partita à 3
17. Sonata/andante
18. Allegro - Adagio
19. Sarabande
20. Passacaglia
- synfonia à 3
21. Turcaria
22. Passacaglia/andante
23. Janitschara
24. Posta Turcica
- ouverture à 4 (concentus Musico-instrumentalis N
25. Grave - Allegro - Grave
26. Aire
27. Menuet
28. Follie/allegro
29. Bourée
30. Guique/prestissimo



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod