Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

 Site Officiel (373)

DAGUERRE - Ô Désirs (2006)
Par BARZ le 16 Mai 2007          Consultée 3651 fois

Après une démo et une participation sympathique au tribute d'Arno, voici les Basques de Daguerre avec leur première galette... Premier disque qui rappelle étrangement dès les premières notes que le Pays Basque n'est pas loin de la Galice. Un énième groupe de rock plus ou moins celtique ? Non, pas d'inquiétudes là-dessus...

En effet, le premier titre, "La rencontre", surprend. Un instrumental assez court emmené par un violon quelque peu bretonnisant, agréable à écouter, mais surprenant quand on écoute la suite du disque qui, avouons-le, n'a rien à voir. C'est bien un album de rock à tendances folk, ou l'inverse, que nous avons entre les mains.
La personnalité du groupe semble tout de suite s'axer sur la voix d'Olivier Daguerre. Rauque sans faire penser à Miossec, accentuée sans faire penser à Zebda. Rares se font dans les groupes hexagonaux les voix qui arrivent à rester naturelles et à se détacher de ce snobisme franco-parisien irritant. Les compositions sont bien souvent très sobres, très intimistes, la tonalité des morceaux étant toujours donnée par le chant qui, au dessus de tous les instruments, emporte ici et là les mélodies. Parce que voix rauque ne signifie pas voix monotone. Celle-ci est donc très douée et toute la charpente musicale s'y repose, notamment sur des morceaux comme "J'aime tout chez vous" (très drôle et cynique, au passage) et "Où te reposes-tu ?" où les mots restent en tête un bon moment.
Tout comme quasiment toutes les chansons depuis que la chanson existe, les textes reposent sur l'intimité d'un amour plus ou moins bien vécu où, même quand les histoires se passent bien, la mélancolie n'est jamais très loin. Avec une pochette comme celle de "Ô Désirs", il est facile de s'imaginer que l'on a affaire au disque d'un homme à femmes, et qu'il ne fera pas dans la dentelle (celle-ci est déjà enlevée). On se met pourtant le doigt dans l'oeil. Se distinguant des chanteurs un peu trash dans leurs descriptions de leurs relations amoureuses (Dominique A, Cali, Miossec), Daguerre est tout en finesse, à la manière d'un Daniel Darc : costaud et viril et pourtant si doux.

Le risque de tenter de faire tenir un disque sur une voix, c'est lorsque la musique pèche un peu, ou que l'on n'entend plus la voix. Et ici, toutes les chansons ne sont pas au service des hormones mâles. Sur les titres plus électriques comme "À notre Guise" ou "Insoumise", les instruments se vengent et passent devant le chant. Et bien que plus dynamiques en apparence, moins de testostérone se dégage de ces titres qui perdent alors en intérêt. Intérêt retrouvé à la fin du disque avec la "Chanson pour Renaud" qui est un bel hommage à celui qui a délié pas mal les langues ici bas, mais surtout, en titre bonus, une comptine aux ambiances un peu classiques totalement venue de nulle part. Une fin de disque absolument surprenante, tout comme son ouverture, qui nous fait penser qu'un potentiel n'a pas été exploité dans le reste de l'album.

Le premier album de Daguerre est donc honnête, une identité vocale importante emmenant une partie des morceaux de façon très classe et émouvante mais malheureusement parfois dépassée par des guitares trop branchées, ou servant des textes pauvres en testostérones, donc pas à la hauteur de cette belle voix masculine. Doivent être agréables à écouter autour d'un feu, ces gars-là.

A lire aussi en ROCK par BARZ :


DIONYSOS
Monsters In Love (2005)
Les dieux de la scène française sont de retour

(+ 1 kro-express)



HISTOIRE DE...
Des Gens à Qui Parler (2004)
Histoire de reparler rock français


Marquez et partagez





 
   BARZ

 
  N/A



- Olivier Daguerre (chant, guitare, sitar, percussions)
- Michel Françoise (guitares)
- Michel Moussel (basse)
- Brice Sansonetto (batterie)
- Cédric Moulie (violon alto, accordéon, orgue hammond, choeurs, ar)
- Urbain Lambert (guitare slide)
- David Moulie (cor)
- Céline Médina (violoncelle)
- Muriel Martin (violon alto)
- Lise Micheloni (violon)
- Arnaud Bonnet (violon)


1. La Rencontre
2. J'aime Tout Chez Vous
3. Se Déplaire
4. Et Si L'on Y Croyait
5. Les Sillons De Nos Rides
6. Où Te Reposes Tu ?
7. A Notre Guise
8. Insoumise
9. Sur Mes Paupières
10. Sûr De Rien
11. Quelques Bouffées
12. Une Chanson Pour Renaud (bonus Track)



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod