Recherche avancée       Liste groupes



      
BLUES-ROCK  |  STUDIO

Commentaires (3)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

1968 Truth
1969 Beck-Ola
 

- Style : Cactus
- Membre : Jeff Beck
- Style + Membre : Beck Bogert Appice

The JEFF BECK GROUP - Truth (1968)
Par LONER le 25 Septembre 2007          Consultée 4290 fois

1966 est l'année qui marque la fin de l'époque Yardbirds pour Jeff Beck, ce dernier ayant laissé sa place au talentueux Jimmy Page. Désormais seul maître à bord, le guitariste décide de former un groupe autour de sa personne, un groupe qui ferait vibrer le public au son de sa Stratocaster et qui explorerait les facettes encore inconnues du blues, du rythm'n' blues et du rock en général. Pour mener à bien son projet, l'ami Jeff choisit soigneusement chacune des pièces de son échiquier, s'entourant des meilleurs éléments disponibles. Sont ainsi enrolés le chanteur Rod Stewart au timbre de voix si particulier, le bassiste Ron Wood, le batteur Micky Waller et le claviériste reconnu Nicky Hopkins. La fine équipe est baptisée The Jeff Beck Group et accouche en août 1968 d'un premier opus sobrement intitulé « Truth ».

A l'écoute du disque, un premier constat s'impose: ce groupe n'a rien à voir avec les Yardbirds. Evidemment, la reprise de « Shapes Of Things » rappelle le passé du guitariste, mais cette version surpasse totalement l'original, tant au niveau instrumental que vocal (Rod est décidément un grand chanteur). D'ailleurs, des reprises, le disque en compte un certains nombre, comme « Morning Dew », agréable mais pas transcendante, ou « You Shook Me », enregistrée plus tard par Led Zeppelin ce qui valut à Jimmy de s'attirer les foudres du sieur Jeff, ou encore « I Ain't Superstitious », autre composition de Willie Dixon, qui contient de superbes parties de guitare.
En fait, seuls trois morceaux peuvent être portés au crédit de Beck et sa bande, et pas des moindres puisqu'il s'agit du très bon « Let Me Love You », du heavy « Rock My Plimsoul » et de « Blues Deluxe », excellent blues de plus de sept minutes.

Ainsi, « Truth » peut être considéré comme un premier disque honorable et également comme l'un des premiers à avoir flirté avec le hard rock. Certes, certains passages sont moins intéressants, notamment la reprise de « Ol' Man River » qui n'est pas spécialement marquante, ou celle de « Greensleeves » qui n'apporte rien à l'ensemble, mais la qualité est là et les membres du Jeff Beck Group sont tous d'excellents musiciens.
Heureusement pour nous, la suite se révèlera bien plus passionnante.

A lire aussi en BLUES-ROCK par LONER :


The JEFF BECK GROUP
Beck-ola (1969)
"listen to this, Jimmy !"




BECK BOGERT APPICE
Live (1974)
Le poids lourd en action...


Marquez et partagez





 
   LONER

 
  N/A



- Jeff Beck (guitares, chant, basse)
- Rod Stewart (chant)
- Micky Waller (batterie)
- Ron Wood (basse)
- Nicky Hopkins (piano, orgue)
- Keith Moon (batterie sur « beck's bolero »)
- Jimmy Page (guitares sur « beck's bolero »)
- John Paul Jones (basse sur « beck's bolero »)


1. Shapes Of Things
2. Let Me Love You
3. Morning Dew
4. You Shook Me
5. Ol' Man River
6. Greensleeves
7. Rock My Plimsoul
8. Beck's Bolero
9. Blues Deluxe
10. I Ain't Superstitious



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod