Recherche avancée       Liste groupes



      
BLUES  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

2007 Parano
 

 Steve Verbeke - Site Officiel (345)
 Myspace Steve Verbeke (423)
 Myspace Parano (379)

Steve VERBEKE - Parano (2007)
Par MARCO STIVELL le 14 Février 2011          Consultée 1279 fois

Le chanteur-harmoniciste Steve VERBEKE publie en 2007 ce troisième album qui s'impose, selon ce que l'on peut lire ou entendre de-ci de-là, comme l'une des révélations blues de notre époque, décrit comme pionnier du "renouvellement". N'étant pas connaisseur du genre, il me sera difficile de dire en quoi c'est le cas, tant ce Parano me paraît au contraire chercher à coller le plus possible avec quelque chose de "roots", comme on dit dans le jargon musical. D'ailleurs, le trio d'instrumentistes qui accompagne VERBEKE ne s'appelle t-il pas le "Roots Trio" ? A moins que ce ne soit par pure ironie, et ça tombe bien car dans cet album, de l'ironie il n'en manque pas.

A la rigueur, on pourrait se dire qu'on va écouter cet album pour rigoler un bon coup, mais même pas. Le résultat est tel qu'on pince les lèvres car quand on rit, ce n'est pas pour se moquer... Si comme moi vous n'êtes pas familier avec le blues alors que ce n'est pourtant pas faute d'avoir essayé, Parano n'est clairement pas le disque qui vous fera changer d'avis. Ainsi que le veulent laisser transparaître les crédits, le son est très uniforme puisqu'il n'y a, en dehors du chant, que trois instruments réellement présents sur la globalité. Les parties de guitares sont plutôt bonnes et en dehors du Roots Trio, l'harmonica se taille de solides échappées. Notons encore la participation très appréciable - pour la voix, au moins - d'une voix féminine sur deux titres ("J'ai de l'Argent" et "La Femme du Fakir"). Par contre, le saxophone... Alors ça c'est tout un roman. Madre de Dios, du baryton. Si les soli de "Shine on you Crazy Diamond" ou "Walk on the Wild Side" avaient déjà du mal à passer chez vous comme chez moi, Parano va vous achever en beauté, tout en mocheté. Le sax est PARTOUT, PARTOUT !... Sauf par un curieux hasard, sur le tout dernier morceau, un des deux instrumentaux de l'album (qui en deviendrait ainsi, peut-être le meilleur ?). On est épargné un morceau sur treize, c'est le début de la fortune. Sinon globalement, c'est à vous dégoûter à vie de l'instrument.

Déjà que les compositions ne sont pas fameuses... En fait, musicalement, sur le fond ça va, le blues est comme tout genre musical, valable avec ses qualités et ses "moins". Même en étant loin d'être fan, la musique en elle-même reste intéressante, c'est sur la forme, l'arrangement quoi, que ça cloche. Textuellement, Steve VERBEKE pousse des coups de gueule tout juste distrayants par-dessus une musique qui malgré quelques variations (blues lent, tango, rock'n'roll) se trouve banalisée par une seule et même orchestration.

L'album, bien qu'ayant été écouté plusieurs fois, laisse toujours le sentiment (pour ne pas dire le goût amer) de la découverte. Deux trois chansons passent, et on ne demande qu'une chose, c'est d'arriver au bout tout de suite. A l'inverse si l'on aime, il n'y a pas de souci à se faire. Parce qu'arriver à apprécier totalement sur treize chansons (courtes), le chant maniéré - et assez horripilant - de VERBEKE ainsi que le saxo qui flatule à tout bout de champ, ça demande de l'endurance, et personnellement je ne l'ai pas. Ou plus précisément, on sait que malgré les tentatives, rien ne changera car Parano est de ces albums qui, bien que l'on n'en retienne presque rien la première fois question mélodies, se fait vite comprendre. Malgré plusieurs écoutes dans des conditions différentes, en laissant mijoter quelques temps, rien n'y fait. Restent à sauver l'essence de la musique (et pas la forme donc), une sincérité louable, les quelques parties de guitares et soli d'harmonica, ainsi que la participation trop anecdotique de Corine Thuy-Thy.

A lire aussi en BLUES par MARCO STIVELL :


TAJ MAHAL
Taj Mahal (1968)
Blues vigoureux et mythique

(+ 1 kro-express)



TAJ MAHAL
The Natch'l Blues (1968)
Mahal, davis, john belushi et otis


Marquez et partagez





 
   MARCO STIVELL

 
  N/A



- Steve Verbeke (chant, harmonica)
- Stan Noubard Pacha (guitares)
- Jean-marc Labbé (saxophone baryton)
- Fabrice Millérioux (batterie)
- Corine Thuy-thy (chant)


1. Enervé
2. Personne à Mes Côtés
3. Quelque Chose A Changé
4. J'ai De L'argent
5. Tu Va M'manquer
6. Les Trucs Que Tu Fais
7. La Femme Du Fakir
8. Celle Que J'aime
9. Tango à Roulettes
10. Drôle D'île
11. Parano
12. T'es Seule Maintenant
13. Chanzy Stomp



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod