Recherche avancée       Liste groupes



      
JAZZ/WORLD  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


Heida BJÖRG - Inspiration (2021)
Par ERWIN le 8 Septembre 2021          Consultée 549 fois

Au détour des pérégrinations qui me mènent à découvrir sous tous ses angles la musique de l'île de feu qu'est l'Islande, me voici subrepticement ramené dans l'hexagone par l'excellent bureau de Lilith qui me propose l'écoute de Heida BJORG and The KAOS, par le biais de son deuxième opus. Habitué que je suis aux diverses formes artistiques qu'aiment à prendre nos amis vikings : entre métal épique et trip hop synthétisé la plupart du temps, me voici soudainement transporté dans un étrange endroit qui ressemble plus aux grandes plaines d'Europe centrale, mais oui ! Quel est donc cet étrange ovni ?

La réponse arrive rapidement ! "Inspiration" nous transbahute d'un coup sur une scène music hall, on croirait presque entendre du Klemzer, une certitude nous sommes dans l'Europe de l'Est. Et on a envie de taper du pied tellement le rythme s'y prête. Voila le seul artiste Islandais que je connais qui sonne Yiddish, certes elle chante en anglais la plupart du temps mais le grand écart est hallucinant. "Vorvindar" nous transporte ensuite dans les westfjords de l'Islande, un endroit d'une sauvagerie que les mots ne peuvent décrire. La nature à l'œuvre, c'est ce que se propose de décrire Heida sur ce titre ou le violon et l'accordéon restent maîtres. Je vous recommande d'ailleurs la vidéo mettant en scène la famille de l'artiste dans ses pérégrinations la haut, une véritable carte postale, pour le morceau de bravoure de cette livraison.

Il y a de l'humour dans cette musique, les musiciens ne se prennent pas au sérieux et le ton de "Knock My Door" est éloquent à cet égard, Heida y joue les divas et assume un personnage haut en couleur plein de verve et d'allant. L'utilisation du français montre aussi l'attachement d'Heida à la France, et vous lisez bien, un des titres se nomment "A coté de la plaque" et ce n'est pas une blague, Heida y chante dans la langue de Molière. Un titre qui évoque le statut des femmes, éléments primordial de toute islandaise qui se respecte, seul pays au monde ou le salaire féminin est bientôt au même niveau que celui des hommes, et donc, vous devinez : c'est un mec qui est à coté de cette fameuse plaque ! Les paroles sont savoureuses et l'accent charmant de Heida rajoute encore au piquant de l'ensemble. C'est génial !

Quelques instrumentaux ponctuent l'opus : "Danse urbaine" nous ramène aux influences est danubienne du KAOS, avec une certaine délectation et un humour toujours aussi caustique. La tressautante "Rhythm In My Body" explore une nouvelle facette, il s'agit d'un instrumental bien ambiancé, avec solo de guitare bien senti, ou Heida se saisit de sa clarinette. Nous sommes carrément dans les plaines polonaises ou hongroises sur "Elsiete", qui sonne comme du folklore yiddish. "Aleinn" est pleine de vivacité, piochant allégrement dans un registre qu'on qualifierait ici de Manouche mais qui en Islande est forcément plus traditionnel qu'autre chose. Le ton est marrant et décrit l'expérience du Covid... Voila on est "tout seul" !

Pas un instant de répit et l'islandais reprend ses droits sur "Ferdinn I Tankinn", sur une ambiance à la "Fever" meet un "007" klemzer de superbe extraction. Le mélange est improbable mais le résultat est presque émouvant tellement c'est chouette ! Un slow crépusculaire pour la cause romantique ? Nous y sommes : "Stand Up" nous replonge dans une vibe à la Chris ISAAK, ne serait-ce la voix féminine et l'accordéon toujours aussi présent, mais c'est toujours aussi réussi. La chanson se transforme en klemzer au beau milieu et nous laisse avec le sourire aux lèvres. Enfin, "Human" est choisi pour sortir en vidéo, la reprise de RAG'N'BONE a belle allure avec son rythme trainaillant, éloigné de l'habituelle ambiance des chansons de Heida and the KAOS.

Ouf ! On ne ressort par indemne d'une pareille découverte, voilà qui remet en question mes perspectives sur l'Islande, ou Heida and the KAOS vont désormais tenir une place de premier choix. Je conseille vivement ce disque à tous les amateurs de musique cool, du jazz à la variété, tout en précisant que le gros son en est absent même si les musiciens maîtrisent leur art à la perfection. De la bonne humeur en barre en tous cas, le personnage artistique d'Heida BJÖRG est tout bonnement délicieux. On est au dessus du 3,5, cela mérite une notre très encourageante !

A lire aussi en JAZZ par ERWIN :


Emily REMLER
East Of Wes (1988)
Emily, wes et herb




Annie LENNOX
Nostalgia (2014)
La super giga classe


Marquez et partagez





 
   ERWIN

 
  N/A



Non disponible


1. Inspiration
2. Stand Up
3. Ferdin I Tankinn
4. Human
5. Aleinn
6. A Coté De La Plaque
7. Rhythm In My Body
8. Knock My Door
9. Elsiete
10. Vorvindar
11. Danse Urbaine



             



1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod