Recherche avancée       Liste groupes



      
INDIE ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

2004 Blow

GHINZU - Blow (2004)
Par SASKATCHEWAN le 18 Novembre 2007          Consultée 3465 fois

Il est des albums dont on ne se sépare pas facilement. On croit les connaître, on les écoute en boucle avant qu’ils ne tombent soudain en désuétude, usés par de trop nombreuses écoutes. Ces albums là ne portent pas en eux la marque du génie ou de l’excellence, ils sont tout simplement bons voire parfois très bons, mais finissent inévitablement par ne plus correspondre aux découvertes du moment. Blow est de ceux-la, autrefois admiré, aujourd’hui mis de côté bien que toujours grandement estimé.

Ghinzu est Belge, chante en Anglais, a bénéficié d’un certain succès en France en 2004 et aimerait conquérir le monde dans sa totalité, du Brésil à l’Ouzbékistan. Alors pour aider nos six larrons à décrocher la timbale, quoi de mieux qu’une chronique sur Forces Parallèles, élu site préféré des ouvriers de l’industrie du gruyère 2005, 2006 et 2007 (il ne faut pas rougir de son succès). Mais je m’égare mon parnasse, concentrons nous sur la musique.

Le premier titre éponyme : Blow, m’a vraiment soufflé (pwa pwa pwa) : une longue intro digne d’un artiste d’Ambient qui distille une profonde mélancolie à l’auditeur, puis la montée en puissance grésillante et rythmée, emmenée par la batterie de Fabrice George et par le chant de John Stargasm, et enfin le calme, la fin du morceau, rideau, bonne nuit les petits. En l’espace de seulement 8 minutes, Ghinzu nous fait espérer le meilleur en brisant le schéma classique couplet refrain, en saupoudrant ses compositions de nappes de synthé inspirées et surtout en changeant un peu les codes du traditionnel morceau indie rock. Par la suite, seuls High Voltage Queen et Sea-Side Friends rappellerons ce moment de grâce sans pour autant tomber dans la redite. Sea-Side Friends justement, qui rappelle le Air du magnifique Virgins Suicides Soundtrack. Le leader de l’électro française n’est pas la seule influence notable sur cet album : on croirait entendre Muse sur le très pop-rock The Dragster Waves, tandis que Mine fait la part belle au punk-rock.

La variété des influences est la très bonne surprise de ce deuxième album des rockeurs belges : de la ballade au piano Sweet Love au très énergique Til You Faint (pas renversant celui-la), en passant par l’instrumental ultra connu 21st century crooners, pub SNCF oblige. A noter l’évident single Do You Read Me, calibré pour les radios, qui reste agréable à petites doses. Le reste du disque est néanmoins plus anecdotique, comme sur Cockpit Inferno et Horse, instrumental moins réussi que 21st century crooners.

Assez hétérogène, alternant passage énergique et mélancolique, Ghinzu pratique un rock à la fois sombre et déchaîné, pour un résultat assez surprenant. On trouvera quelques indispensables (Blow, 21st Century Crooners, High Voltage Queen et Sea-Side Friends) mais aussi d’autres titres plus anodins (Til You Faint, Mine, Jet Sex), réunis sur un très bon album, original et tout et tout, y’a-t-il vraiment besoin de charger encore plus la barque ? Oui, encore un peu : à ce jour, Ghinzu n’a pas encore sorti de 3ème album, mais ça ne saurait tarder : vigilance constante !

A lire aussi en ROCK par SASKATCHEWAN :


The CRANBERRIES
No Need To Argue (1994)
Pop-rock mélancolique de bonne facture

(+ 2 kros-express)



The ROLLING STONES
Between The Buttons (1967)
Un autre visage des Stones


Marquez et partagez





 
   SASKATCHEWAN

 
  N/A



- John Stargasm (chant, piano, claviers)
- Mika Nagazaki (basse, guitare, synthé)
- Greg Rémy (guitare, basse)
- Fabrice George (batterie)
- Kris Dane (claviers, guitare, choeurs)
- Sanderson Poe (contrebasse, choeurs)


1. Blow
2. Do You Read Me ?
3. Jet Sex
4. Cockpit Inferno
5. 'til You Faint
6. The Dragster-wave
7. Sweet Love
8. High Voltage Queen (the Reign Of)
9. 21st Century Crooners
10. Mine
11. Horse
12. Sea-side Friends



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod