Recherche avancée       Liste groupes



      
ACID TECHNO  |  E.P

L' auteur
Acheter Cet E.P
 


 

- Style : Ceephax, Ceephax Acid Crew
- Style + Membre : Ceephax & Acid Quiff
 

 Site Officiel (273)
 Label Wémè Records (353)

ACID QUIFF - Preset Progress (2008)
Par SASKATCHEWAN le 19 Novembre 2008          Consultée 1366 fois

Avec Preset Progress, ACID QUIFF, le natif de Sheppey*¹, signe son premier EP sur Wémè Records, le petit label bruxellois. On se souvient (ou pas) de ses deux collaborations plutôt réussies avec Andy JENKINSON sur la cassette Funbox et sur le split Wild Westie/Romantic Gestures, qui firent connaître ACID QUIFF des amateurs du délirant CEEPHAX. L’heure était donc venue pour le rouquin du Kent de voler de ses propres ailes, d’astiquer ses boîtes à rythmes, vers l’infini et au-delààààààààà !

L’objet en lui-même, baptisé Preset Progress, est un vinyle assez étrange. Le disque est enveloppé dans un poster assez rudimentaire de l’artiste sur son trente-et-un posant d’une manière assez comique (cf. pochette). Plus encore, le vinyle en lui-même possède son petit côté fantastique et inédit. C’est quand même bien la première fois que je croise la route d’un disque qui se lit en 33 tours sur la Face A et en 45 tours sur la Face B ! Dans cette affaire, j’apporte tout mon soutien au type chargé du pressage qui a dû se poser tout un tas de questions existentielles en lisant le cahier des charges.

Fidèle à son style naissant, ACID QUIFF propose, comme sur Romantic Gestures, deux titres assez longs, parfois décousus, porteurs d’un étrange mélange d’Acid House, d’Acid Techno et de Jungle.
Le premier titre, « Acid Quiff’s Preset Progress », développe des thèmes disparates oscillant entre une Acid Techno bien brouillonne et de belles trouvailles mélodiques et rythmiques. Comme sur l’Eurostar Acid de CEEPHAX, on sent que l’artiste pousse son matériel déglingué jusque dans ses derniers retranchements, ce qui n’est pas forcément (voire pas du tout) une bonne idée. Sortir une salve de beats frénétiques d’une TR-606 (et suivantes) avec un rendu acceptable reste assez difficile, surtout sans retouche derrière.
Le second titre, « Akrid Sultra Mix 7 (Future Stock) », poursuit sur la même lancée, avec un petit côté désuet assumé en plus. Les sonorités nous renvoient directement au début des années 90, avec un bond en arrière encore plus conséquent à la fin du morceau, qui contient un vieux sample à peine sortable, peut-être tiré d’un hit des années 80. Les percussions sont plus mesurées que sur la Face A, ce qui n’est pas plus mal.

Pour un premier EP, ACID QUIFF s’en sort plutôt bien, avec déjà un style qui lui est propre, ce qui, pour un début de carrière, est un atout non négligeable. On regrettera le peu de matériel qui nous est proposé et quelques passages un peu trop confus qui gâchent la cohésion de l’ensemble.

*¹ Note : Sheppey est une petite île qui borde la côte Est de l'Angleterre, face au Kent.

A lire aussi en MUSIQUE ELECTRONIQUE par SASKATCHEWAN :


SYL KOUGAï
Green Live Tracks (2006)
Artiste confidentiel, talent exponentiel




I MONSTER
Bright Sparks (2016)
Voyage dans l'histoire des synthés !


Marquez et partagez





 
   SASKATCHEWAN

 
  N/A



- Acid Quiff (tout)


1. Acid Quiff's Preset Progress
2. Akrid Sultra Mix 7 (future Stock)



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod