Recherche avancée       Liste groupes



      
IDM/ACID HOUSE  |  E.P

L' auteur
Acheter Cet E.P
 


2005 Afx/Lfo
 

- Style : Caustic Window
- Membre : Mike & Rich
- Style + Membre : Lfo, Gak, Bradley Strider , Power-pill, Polygon Window, The Tuss , Afx, Aphex Twin
 

 Aphex Twin Community (291)
 Label Rephlex (239)

AFX/LFO - Afx/lfo (2005)
Par SASKATCHEWAN le 5 Décembre 2008          Consultée 1615 fois

AFX, c’est Richard D. JAMES, un mec un peu loufoque qui sort une série de onze vinyles, fait risette à la caméra et retourne aussitôt dans l’anonymat. LFO, c’est un duo formé par Mark BELL et Gez VARLEY, qui s’est illustré au début des années 90 sur le label Warp avec un album essentiel de l’électro anglaise : Frequencies. Faites le test, coincez le (la) premier(e) fan d’IDM qui vous tombe sous la main, et murmurez-lui « Hmmm, Frequencies » dans le creux de l’oreille : c’est le début d’une longue amitié (et plus si affinités, graow !). Hélas ! En 1996 le duo s’est séparé, LFO devenant l’unique propriété de Mark BELL, qui est certes talentueux, mais pas très prolifique. Tout ça pour dire qu’en 2005, alors qu’on pensait que l’année était déjà finie pour AFX et qu’elle ne commencerait jamais pour LFO, sort un split EP, « AFX/LFO », limité à 2000 exemplaires par Warp Records, ou tout du moins c’est ce qu’affirme le label de Sheffield.

C’est quoi un split ? Contrairement à une collaboration, un split n’implique absolument pas que les deux artistes travaillent ensemble. C’est le cas ici : AFX produit deux titres, LFO produit les deux autres, chacun sur sa face. C’est un procédé bien pratique pour partager les frais de pressage quand on débute dans le milieu de la Techno, ou pour jouer à « Qui a la plus grosse ? » quand on est une légende de la musique électronique. Justement, dans le cas qui nous intéresse : « Qui a la plus grosse ? »

Les deux mon capitaine. Ou plutôt : comment voulez-vous manier correctement le mètre ruban si les deux candidats sont en demi-molle ? Et puis, juger un split inespéré entre deux artistes que l’on adore comme on arbitre une course en sac, n’est-ce pas gâcher tout le plaisir de la chose ? Parce que LFO c’est bien, et AFX aussi, alors 1 partout, la balle au centre. Reste la question de la qualité intrinsèque de ce petit EP sympathique enrobé de plastique violet. Normalement, l’expression « demi-molle », devrait vous avoir mis la puce à l’oreille, il suffit d’être un peu contorsionniste.

Oui, AFX/LFO, c’est franchement moyen, et ce sera vite expédié. A ma gauche, AFX, déjà auteur de 11 Analords, ne change pas une équipe qui gagne (de temps en temps), et ça se voit. « 46 Analord-Masplid » est, ô surprise, un titre analordien en puissance, de même que « Naks 11 (mono) ». Le premier me paraît être le plus digne d’intérêt : ça crépite, ça grince, ça caquète, ça frotte, le tout emmené par un rythme léché que n’auraient pas renié les pères fondateurs de la Techno.
A ma droite, LFO, DJ canaille qui n’hésite pas à nous fourguer deux morceaux plaisants mais assez semblables. En effet, les rythmes de « Flu-Shot (Kringlon) » et de « Pathfinder » se ressemblent comme deux gouttes d’acide, sans parler des sonorités, intéressantes mais pas très neuves.

Le split, dans sa globalité, est à l’image d’un certain nombre d’EP de Richard D. JAMES, distrayant mais peu marquant. On notera quand même le rapprochement qui existe entre LFO et AFX depuis que ce dernier s’est remis à l’Acid House. AFX/LFO est donc un split justifié et intrigant, dommage qu’il ne tienne pas toutes ses promesses.

A lire aussi en MUSIQUE ELECTRONIQUE par SASKATCHEWAN :


CEEPHAX
Exidy Tours (2003)
Album majeur du délirant ceephax




AIR
Le Voyage Dans La Lune (2012)
3, 2, 1, ignition !


Marquez et partagez





 
   SASKATCHEWAN

 
  N/A



- Richard D. 'afx' James (morceau 1 et 2)
- Mark 'lfo' Bell (morceau 3 et 4)


1. 46 Analord-masplid
2. Naks 11 (mono)
3. Flu-shot (kringlan)
4. Pathfinder



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod