Recherche avancée       Liste groupes



      
RAP, HIP-HOP  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 



FLOBOTS - Fight With Tools (2007)
Par SASKATCHEWAN le 27 Décembre 2008          Consultée 1138 fois

Le Rap Alternatif c’est chouette. Mais qu’est-ce que le Rap Alternatif ? C’est un pseudo mouvement, ou pour mieux dire, une étiquette un peu vide montée en épingle par quelques scribouillards, histoire d’avoir quelque chose qui s’appelle « Rap » mais sans 50 CENT et sa clique dedans (exemple arbitraire, ça marchait déjà pour VANILLA ICE). Du coup, le Rap Alternatif, on peut tout mettre dedans : RAGE AGAINST THE MACHINE, JURASSIC 5, A TRIBE CALLED QUEST et même nos bons vieux BEASTIE BOYS, figure du Old School parmi les figures du Old School : le monde marche sur la tête… Et puis il y a les FLOBOTS, sextet originaire de Denver, la jeune pousse prometteuse de la bande, tellement « alternatifs » qu’on pourrait en faire un cas d’école. Démonstration :

Toi aussi, tu veux monter ton propre groupe de Rap, avec déjà un refus maladif de la frange grand public du mouvement, le Rap Alternatif est fait pour toi :

1° Renoncer aux paillettes :

La partie le plus simple du programme semble-t-il, pour peu que les convictions ne fassent pas défaut. Ainsi, point de filles à poil ni de joints longs comme l’avant bras dans un clip des Flobots. Oubliez aussi les dents en or, les décapotables kitsch, les énormes pendentifs clinquants, les gros flingues en plastique et les villas avec piste de bowling, sauna, salle de cinéma et piscine grande comme la Baltique, en plus chaud.

2° Choisir un TCP (Thème Corrosif de Prédilection) :

Facile. Les BEASTIE BOYS avaient flairé la cause Tibétaine avant tout le monde, RATM tire à vue sur le Grand Capital et les FLOBOTS, fidèles à la tradition, dénoncent la guerre en Irak avec un minimum de subtilité, en évitant tout aussi bien le pathos que le faux coup de gueule qui ne dupe personne. Les textes des six de Denver sont fins, allusifs et multiplient les références, avec en ligne de mire le bilan médiocre de l’Administration Bush, et plus précisément l’Irak donc, mais aussi l’ouragan Katrina (« Stand Up »). Cependant les FLOBOTS, comme leur grand frère RATM, ne s’en tiennent pas à la critique mais appellent aussi au militantisme, à travers « Rise » notamment, placé, logiquement, en conclusion de l’album.

3° Apporter un élément original :

Tout est dans le « Alternatif ». Il faut bien mériter son titre, non ? Les FLOBOTS, pour se démarquer de la concurrence, ont choisi de faire la part belle au violon de Mackenzie ROBERTS et de se constituer en véritable formation rock, voire Jazz, en abandonnant le sampling. On obtient alors une sorte de pop-rock/rap tour à tour sautillant et mélancolique, selon l’humeur du violon et de la trompette, maniée par un invité : Joe FERRONE. La musique des FLOBOTS est accessible, efficace, à l’image de l’entraînant « Fight With Tools », mais aussi et surtout du single « Handlebars », chanson faussement naïve qui s’achève sur un leitmotiv rageur : « I can end the planet in a holocaust, in a holocaust, in a holocaust ! ».

4° Ne pas oublier son Rap, au passage :

Hé oui ! Le voilà l’écueil de l’Alternatif ! A force de ramer dans toutes les directions pour éviter l’assimilation avec le Rap « commercial », on finit par fuir le Hip-Hop lui-même (dit comme ça, on dirait presque une secte). Heureusement les FLOBOTS s’en sortent avec brio, équilibrant habilement le chant Rap et les arrangements plus rock, voire plus « classiques ». Seuls un ou deux titres, à savoir « Never Had It » et « Same Thing », paraissent bancals, et encore, la conclusion de « Same Thing » efface les longueurs du morceau et nous donne envie de reprendre en cœur : « Don’t let them assassinate Hugo Chavez ! Don’t let them assassinate Evo Morales ! ».

Alors quoi ? Les FLOBOTS ont sorti un premier album parfait ? Pas tout à fait, il manque à « Fight With Tools » ce petit plus indéfinissable et peut-être aussi, l’épreuve du temps*¹, pour lui faire définitivement sa place parmi les Grands. Un groupe à suivre de près, d’autant qu’il vient de signer un contrat de deux albums, vivement la suite.

*¹ Note : Fight With Tools est d’abord sorti localement en Octobre 2007, puis, avec le succès, a été réédité par le label Universal Republic en Mai 2008.

A lire aussi en RAP, HIP-HOP par SASKATCHEWAN :


GORILLAZ
Demon Days (2005)
Le meilleur de Gorillaz ?




BEASTIE BOYS
Hot Sauce Committee Part Two (2011)
Retour en fanfare...


Marquez et partagez





 
   SASKATCHEWAN

 
  N/A



- Brer Rabbit (chant)
- Jonny 5 (chant)
- Andy Guerrero (guitare, chant)
- Mackenzie Roberts (violon alto, chant)
- Kenny O. (batterie)
- Jesse Walker (basse)
- Joe Ferrone (invité, trompette)
- Mariel Roberts (invitée, violoncelle)
- Minnie Baldwin (invitée, chant)


1. There's A War Going On For Your Mind
2. Mayday!!!
3. Same Thing
4. Stand Up
5. Fight With Tools
6. Handlebars
7. Never Had It
8. Combat
9. The Rhythm Method (move!)
10. Anne Braden
11. We Are Winning
12. Rise



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod