Recherche avancée       Liste groupes



      
CONTEMPORAIN ELECTRO SOFT  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


Craig ARMSTRONG - The Space Between Us (1998)
Par BIONIC2802 le 25 Février 2010          Consultée 1858 fois

Connu pour ses partenariats aussi divers que U2, MADONNA (album Frozen, l'un des plus aboutis à mon sens) ou encore TEXAS et bien d’autres encore… mais surtout avec MASSIVE ATTACK (dont ces derniers produiront les albums du Monsieur !), CRAIG ARMSTRONG est bien plus que cela ! Véritable compositeur de musique de film (Moulin Rouge (boosté aux amphétamines), Roméo et Juliette (avec DiCaprio), WTC d’Oliver Stone ainsi que des univers si différents que l’Incroyable Hulk et Saw IV… entre autres !), ce musicien sait nous faire voyager de la manière la plus délicate qui soit, pour peu que nous lui fassions confiance - le temps d’un album - afin de nous rendre compte du subtil "presque rien" qu’il peut rendre magique et puissant à la fois.

Le moins que nous puissions penser c’est que cet Écossais, bien que baignant dans divers univers, a une patte reconnaissable d’emblée. A la fois mélange de mélancolie sensible et gracieuse (traduisez "non mièvre"), avec des sonorités électroniques dans l’ensemble calmes et posées. La musique pourrait se suffire à elle-même mais notre bonhomme en veut davantage. Aussi, il s’acoquine parfois avec des voix ; comme sur l’un de ses morceaux les plus connus "This Love" du dit album, interprété par Elisabeth Frazer (COCTEAU TWINS) et repris pour des spots publicitaires (notamment Channel n°5), des films et téléfilms principalement américains, il est vrai.

Alors qu’en est-il de ce The Space Between Us ? Hé bien, c’est son premier ouvrage solo qui nous ouvre les portes d’une nature molletonnée, parfois triste mais surtout serein et reposant. Véritable médicament contre la négativité ambiante et permanente de certains, cet album dégage des parfums envoûtants et parfois porteurs de sentiments si forts que les larmes peuvent jaillir sans prévenir (vous voilà prévenus ! … euh…).

Nous y retrouverons également la célèbre scène du balcon où Roméo nous fait une déclaration enflammée à sa Juliette. Le thème est beau et son accompagnement musical ne sera pas en reste. Bijou pudique, introspectif et auditif d’une finesse quasi sans égale, à la limite du froissable et en parfaite adéquation avec l’intrigue. C’est une foule de sentiments que nous connaissons tous mais que, bien souvent, nous sommes incapables de traduire avec nos mots. CRAIG ARMSTRONG va le faire, et de quelle magnifique façon : en musique, pour nous, tout simplement !

Autre exemple : l’intensité dramatique, telle que sublimée sur "Sly II", est surnaturelle ! Après le délaissement d’une âme perdue, nous allons être fouetter par le revirement puissant - rendu par les cordes orchestrées de main de maître - d’une volonté implacable qui remettra l’être humain debout et prêt à affronter son destin. C’est en tout cas le sentiment que je déploie à chaque fois que j’écoute ce titre. Il en va de même pour tous les autres morceaux de The Space Between Us, dans le sens où je vis littéralement mon ressenti selon les titres. Alors justement, cet espace entre nous, quel est-il ? Il est des plus fins, tellement qu'il nous ressemble. Cet espace est si transparent qu'il nous dévoile ; un peu comme sur une photo, c'est nous à un moment déterminé. Le génial de l'histoire, c'est que l'image n'est pas de nous mais de Craig Armstrong qui arrive à nous dévoiler au travers de son univers ! Donc nous arriverions presque à croire en la communion musicale entre notre esprit et son génie créateur. Il décrit admirablement nos sentiments.

Cet album est une transposition aérienne (mentale) de nos ressentis humains. Chaque passage, changement de tonalité et vitesse de croisière nous sont familiers, proches de nos sentiments les plus intimes (ceux qui nous font le plus réfléchir mais que nous taisons la plupart du temps). Nous sommes absorbés par tant de délicatesse que le remettre sur le curseur "repeat" en est presque indécent… C’est tellement jouissif !

Premier album, première émotion. Celui qui suivra ira encore plus loin mais, chut, cela est une autre fabuleuse histoire…

A lire aussi en MUSIQUE CONTEMPORAINE :


M. O'DONNELL/M. SALVATORI
Halo Original Soundtrack (2002)
Une référence parmi les OST




James HORNER
Aliens (1986)
Cette fois, c'est la guerre.


Marquez et partagez





 
   BIONIC2802

 
  N/A



- Craig Armstrong (tout !)


1. Weather Storm
2. This Love
3. Sly Ii
4. After The Storm
5. Laura’s Theme
6. My Father
7. Balcony Scene (romeo And Juliet)
8. Rise
9. Glasgow
10. Let’s Go Out Tonight
11. Childhood
12. Hymn



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod