Recherche avancée       Liste groupes



      
SOUL / SPOKEN WORD  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


Gil SCOTT-HERON - Free Will (1972)
Par ONCLE VIANDE le 26 Avril 2010          Consultée 1400 fois

Free Will est le disque le plus varié de Gil SCOTT-HERON. Il offre un bon aperçu des styles abordés par l’artiste durant sa meilleure période mais n’est pas pour autant une bonne porte d’entrée. Sorti en pleine campagne électorale de Richard Nixon qui briguait alors un second mandat, ce « libre arbitre » aborde des thèmes plus politiques et adopte un ton plus offensif.

Free Will présente deux faces tout à fait différentes. La première s’inscrit dans le prolongement de Pieces Of A Man. On retrouve cette soul pianistique et flûtée qui a su vieillir et garder un certain charme. Outre la chanson éponyme, on retiendra « Speed Kills » et ses magnifiques harmonies vocales, et le poignant « Did You Hear What They Say » qui évoque la mort d’un jeune soldat sous l’angle de la rumeur. Mentionnons aussi « The Get’Out of the Ghetto Blues », premier vrai morceau de blues enregistré par SCOTT-HERON dont la voix fait merveille dans le registre. Cette première partie garantit au disque sa qualité musicale et annonce le cocktail soul / jazz / blues que Winter In America développera.

La seconde face est exclusivement consacrée au Spoken Word. Cette pratique orale héritée des troubadours africains est à l'origine du rap. Tour à tour critique, satire ou instructeur, l'orateur improvise sur des thèmes déterminés. Un art difficile qui poussait souvent SCOTT-HERON à utiliser des fiches pour ne pas s'embrouiller et structurer ses propos. Des congas et une flûte rattachent l’exercice à ses origines et le rendent du même coup plus attractif pour nos petites oreilles.

On pourrait penser que ce discours d'un autre temps et destiné à un public choisi nous concerne peu… et nous nous tromperions. Ce que Gil racontait à ses frères et sœurs en 1972 trouve un écho étonnant dans notre actualité. « No Knock » évoque les brutalités policières. Il dénonce les abus que permet l’uniforme ainsi que l’absurdité d’une sécurité fondée sur la violence (« vous posez vos canons sur le crâne de mon frère pour me protéger, mais qui me protègera de gens comme vous ? »). « Ain’t No New Thing » pose le problème de l’intégration. Il rappelle que la culture afro a nourri l’identité américaine et à quel point elle en constitue une richesse, mais souligne aussi que cette même Amérique a tenté d'en détruire les aspects qu'elle jugeait incompatibles. « King Alfred Plan » dénonce une société du contrôle et de la surveillance. Le titre fait allusion à un plan d’urgence – toujours en vigueur – destiné à neutraliser des populations massives dans des camps spéciaux en cas d’insurrection. Un projet que SCOTT-HERON compare, dans sa logistique en tout cas, à l’esclavage ou la déportation des juifs, et d’ironiser « frères et sœurs, il y a une place pour vous en Amérique ». Cette causerie prend de la hauteur et se conclue par un hommage à John COLTRANE, plus précisément à son œuvre Meditations. Un final plus philosophique nous ramène une nouvelle fois en Afrique.

Le texte est une composante inaltérable de l’œuvre de SCOTT-HERON et traverse malheureusement trop bien les années. Comme il le dit aujourd'hui, « les sujets ont changé mais le message reste le même : la paix et la solidarité ». Free Will est un indispensable pour qui souhaite approfondir l’œuvre de l’artiste, même si les albums prioritaires restent Pieces Of A Man et Winter In America.

A lire aussi en SOUL par ONCLE VIANDE :


Stevie WONDER
Innervisions (1973)
Ebony, ivory...




Curtis MAYFIELD
Curtis (1970)
Un premier disque brillant


Marquez et partagez





 
   ONCLE VIANDE

 
  N/A



- Gil Scott-heron (chant, piano, guitare)
- Horace Ott (direction, arrangement)
- Brian Jackson (piano, piano électrique, chant)
- Gerald Jemmott (basse)
- Pretty Purdie (batterie)
- Eddie Knowles (percussion)
- Charles Saunders (percussion)
- David Spinozza (guitare)
- Hubert Laws (flûte, piccolo)


1. Free Will
2. The Middle Of Your Day
3. The Get Out Of The Ghetto Blues
4. Speed Kills
5. Did You Hear What They Said?
6. The King Alfred Plan
7. No Knock
8. Wiggy
9. Ain't No New Thing
10. Billy Green Is Dead
11. Sex Education: Ghetto Style
12. ...and Then He Wrote Meditations



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod