Recherche avancée       Liste groupes



      
EBM / ELECTROPUNK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Front 242

NITZER EBB - That Total Age (1987)
Par STREETCLEANER le 13 Mai 2010          Consultée 1231 fois

NITZER EBB est un groupe anglais formé au milieu des années 80 et qui va oeuvrer dans un registre proche de celui des Belges de FRONT 242, à savoir une musique électronique très industrielle avec un côté dansant ou très rythmé. Pour faire court, on dira qu'on se trouve là encore avec un groupe précurseur dans un registre très E.B.M. (Electronic Body Music). D'ailleurs, autre point commun avec FRONT 242, les anglais de NITZER EBB ouvriront en concert pour leurs compatriotes de DEPECHE MODE, bien que la musique de ces derniers soit bien moins agressive et largement plus abordable. Tout comme les gars de Basildon qui ont eu leur période plus germanique, NITZER EBB a été très influencé, non seulement par la musique de CABARET VOLTAIRE, mais aussi par l’electro punky industrielle allemande (D.A.F. par exemple), la scène germanique constituant une influence majeure du groupe. Même le nom du groupe sonne très allemand (en fait il ne signifie rien sauf qu’il a été choisi pour sonner allemand).

NITZER EBB partagera également avec les maîtres belges de l'E.B.M. un chant agressif et un esprit paramilitaire, ou un jeu sur l'imagerie totalitaire, pouvant donner l'illusion d'une musique destinée à un public aux idées douteuses. En réalité, les quelques personnes qui assimilent ce groupe à la mouvance fasciste n’ont jamais lu les paroles des chansons (celles de "Violent Playground" ont, il est vrai, entraîné quelques interrogations chez certains) et d’ailleurs l'énergie déployée est ici plus à rechercher du côté du punk et du post-punk (KILLING JOKE), tout comme chez KMFDM ou FRONT LINE ASSEMBLY. Le punk-rock est en effet une influence clairement revendiquée par les anglais. Après quelques démos et singles, voici donc ce premier album qui sort en 1987. Et c'est un petit chef-d'oeuvre que nous tenons là.

Tout d'abord That Total Age est dansant, dancefloor ("Murderous") ou sacrément rythmé ("Let Your Body Learn", "Violent Playground"). C'est une musique qui parle au corps, tout comme chez FRONT 242. Et souvent dotée d'une énergie redoutable ("Murderous") avec ses percussions martiales sur fond de boucles électroniques, boucles électroniques qu'on retrouvera un peu partout comme sur "Join in the Chant" ou "Let Your Body Learn". La musique des anglais est assurément musclée et dopée à la testostérone. Il faut dire aussi que les voix opèrent plutôt dans le registre de la vocifération ou de l'aboiement d'ordres ("Let Your Body Learn", "Smear Body", "Join in the Chant"), et ce, même lorsque le chant se fait plus mélodieux ("Violent Playground" - enfin c'est relatif hein -). On est pas loin du camp d'entraînement, casemates, barbelés, treillis et rangers de rigueur...

That Total Age est aussi très noisy et sonne très métallique. On retrouvera donc souvent des sonorités assez sèches de ce fait. On est assez proche de l'esprit "stahlmusik" (musique de l'acier qu'on retrouve chez des groupes expérimentaux comme EINSTURZENDE NEUBAUTEN par exemple, une scène d'ailleurs très germanique) dans la crudité des sons et percussions leur conférant un côté très métallique. Ou quand les anglais jouent à obtenir des martèlements aux sonorités d'atelier de mécanique, avec son lot d'objets faits d'acier ou de plaques souples de métal ("Violent Playground", "Murderous", "Let Your Body Learn", "Alarm"). Les machines dansent et opèrent en rythme sur la chaîne de montage. Sauf qu'ici nous ne sommes pas dans un atelier expérimental d'une quelconque industrie mais bien sur les dancefloors. Le côté "percussions métalliques" n'est donc pas une fin en soi mais un simple moyen utilisé avec une relative parcimonie. On notera que la pochette est également très parlante de ce côté avec, notamment, une représentation imagée du marteau et de la roue dentée. L'esprit de l'industrie plane toujours sur ce disque.

That Total Age c'est de l' E.B.M. assez basique et minimaliste ("Fitness to Purpose"). Ces mots ne traduisent absolument pas un reproche ou un regret. Ce caractère minimaliste est renforcé par une production et des sons très secs. Et c'est sans doute ces éléments qui lui confèrent une belle énergie. Ici tout est organisé dans le but de servir un objectif simple, celui de l'efficacité. On ne s'encombre pas d'effets superflus, on va droit au but avec, notamment, des boucles élémentaires et un séquenceur-basse peu aventureux, des percussions implacables, ou des refrains simplistes en forme de hurlements survitaminés ("Into the Large Air") non parasités par des mélodies. Comme chez The NEON JUDGEMENT, la proto-techno n’est jamais loin.

That Total Age est une petite bombe E.B.M/New-Wave/Electro-punk. Avec évidemment un côté très industriel, déshumanisé, froid, rythmé, agressif, mécanique. Et puis ce premier album constitue à lui seul une petite compilation de classiques du genre, aux rythmes imparables comme « Violent Playground », « Murderous », « Join in the Chant » ou le single « Let Your Body Learn ». Bref, un premier album indispensable dont les mots d’ordre sont Force, Machine, Muscle, Haine et Ordre. Que dire d’autre ?

A lire aussi en MUSIQUE ELECTRONIQUE par STREETCLEANER :


ECHOSPACE
Liumin (2010)
Tokyo by night...




Michael KAMEN & ORBITAL
Event Horizon (1997)
Techno et musique classique pour servir l'horreur


Marquez et partagez





 
   STREETCLEANER

 
  N/A



- Douglas Mccarthy (chant principal, guitare)
- Vaughn 'bon' Harris (percussions, guitare, chant)
- David Gooday (percussions)


1. Fitness To Purpose
2. Violent Playground
3. Murderous
4. Smear Body
5. Join In The Chant
6. Alarm
7. Let Your Body Learn
8. Let Beauty Loose
9. Into The Large Air



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod