Recherche avancée       Liste groupes



      
POP-ROCK FOLK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


Sophie ZELMANI - Sophie Zelmani (1996)
Par MARCO STIVELL le 29 Juin 2010          Consultée 1207 fois

La Suède nous a offert de nombreux artistes de grand talent, mais visiblement dans les grandes lignes on s'est décidé à ne garder que ABBA. Pourtant, ce n'est pas faute de trouver des chanteurs(euses) ou groupes ayant apporté une ou des petites perles discographiques. Il y a eu Ace Of Base ("Aaaall that she wants...") bien sûr, Neneh Cherry dans un tout autre style, les géniaux The Cardigans, mais aussi Aqua, si l'on veut viser large (il faut dire qu'en dehors de l'aspect très kitsch, c'était toujours assez efficace). Pas besoin par contre de se forcer à être tolérant par rapport à des personnalités telles que Sophie ZELMANI. Voilà une jeune artiste dont on n'aura que très peu parlé en dehors des frontières de Suède, mais qui pourtant se classe en tête des hits-parades de ce même pays dès qu'elle sort un album !

Et ce premier disque est tout à fait révélateur de son talent. Ce que nous offre cet album éponyme, c'est la fraîcheur d'une jeune chanteuse, la douceur d'une voix semblant certes limitée en possibilités (ou du moins qui ne se permet pour le moment pas trop de belles échappées dans les graves ni dans les aigües) mais dont le timbre se révèle plutôt attachant, ainsi qu'un certain don pour écrire de jolies chansons folk (elle a tout écrit et composé elle-même). Il convient de dire que même si elle joue de la guitare, ici à part pour "Woman in Me", Sophie se cantonne à son rôle de chanteuse, et s'est entourée de musiciens au potentiel tout à fait louable, comme Lars Halapi qui ne la quittera plus.

Le disque s'ouvre avec "I'd Be Broken", qui ne fait que nous conforter dans l'idée que nous sommes en présence d'une bonne galette pop-rock-folk, et qu'à moins d'être vraiment récalcitrant à ce type de musique, Sophie ZELMANI est loin d'être "la chanteuse de plus", pas seulement parce qu'elle en a devancé beaucoup d'autres. Le titre au tempo lent se révèle être une petite perle mélodique, et ce sera le cas de tous les morceaux "calmes" qui parsèment l'ensemble. Pour cela, il y a la suivante, "Stand By", mais aussi "Tell Me You're Joking", "Until Dawn" sur lesquels se mêlent guitares acoustiques et pedal-steel, percussions et choeurs doux. On peut également citer l'un des tubes de l'album, un des rares que le reste du monde (en dehors de la Suède) aura considéré à sa juste valeur, "Always You". Le genre de chansons d'amour toujours adorable qui évoque ainsi un peu le "Runaway" en moins celte et léché (attention ce n'est pas une critique, j'adore les Corrs), et comme par hasard placé au même niveau de l'album, en cinquième ou sixième position. Les titres qui bougent plus ne sont pas en reste, il faut juste dire qu'ils sont dans la même moyenne de durée, à savoir autour de trois minutes. Ils sont quant à eux plus ("There Must Be a Reason") ou moins ("You And Him") efficaces, et le plus charmeur d'entre eux restera sans doute "So Good", qui illustre par ailleurs magnifiquement bien le verso du disque, la photo où l'on voit Sophie assise à l'arrière d'un camion Peugeot sur un fond de ciel d'un bleu éclatant.

Il y a au milieu trois titres à la fois assez proches du reste et qui réprésentent pourtant des petites curiosités. En premier lieu "A Thousand Times", l'autre hit de l'album. Qui, je demande bien qui pouvait s'attendre à voir surgir un pareil instrument sur un tel album ? Le saxophone, c'est l'instrument honni (je dis souvent que je ne l'aime pas mais pour d'autres raisons) car il représente les années 80 et tout ce qu'elles ont entraîné de plus négatif dans le domaine musical. Du coup on en entendait nettement moins au début des années 90. Les suédois semblent bien l'apprécier quand même : ABBA en mettait, il y en avait sur "All That She Wants", The Cardigans l'ont utilisé (au milieu des cuivres), mais Aqua n'a pas osé... Par contre Sophie ZELMANI l'a fait, et de manière plus marquée que ses amis groupes des années 90. Et sur un album aux sonorités folk en plus ! Même Bruce Springsteen s'est abstenu... On est loin de la gravité d'un The Ghost of Tom Joad il faut le dire, et à ce moment-là on comprend mieux. N'empêche que ça sonne bien sur un titre comme ce "A Thousand Times" dont la mélodie s'ancre directement en tête. On retrouve les saxos sur le dernier titre, "I'll See You (In Another World)", avec le même style de jeu (très basé sur les broderies et les trilles, vous comprendrez vite si vous écoutez les deux titres plusieurs fois de suite), pas du tout dans le même ton par contre car ici nettement plus torturé et assez éloigné du reste de l'album. Ce qui donne lieu à un développement musical de haute volée. Je pourrais presque dire que j'aime (beaucoup)... Enfin dernier titre "à part", sans saxo cette fois, "Woman in Me", plutôt planant, plus riche qu'on ne le croit au premier abord...

Ce premier album de Sophie ZELMANI est LE passage obligé pour aborder sa carrière, car la suite sera nettement moins évidente, bien que loin d'être inintéressante. C'est qu'ici on a la chance de pouvoir écouter tout un lot de chansons à l'effet immédiat et dont l'humeur est variée. Quelques hits potentiels en plus de ceux qui le sont devenus, une tonalité la plupart du temps enjouée, une instrumentation la plupart du temps simpliste mais tout à fait à la hauteur, une production adaptée... Que de qualités pour une carrière qui s'annonce déjà prometteuse.

A lire aussi en FOLK par MARCO STIVELL :


Anthony PHILLIPS
Private Parts & Pieces V - Twelve (1985)
Pour les amateurs de 12 cordes




MARIPOL
...chante Sa Bretagne Et La Mer (1969)
Spécial Semaine Boîte à Demandes !


Marquez et partagez





 
   MARCO STIVELL

 
  N/A



- Sophie Zelmani (chant, guitare acoustique)
- Lars Halapi (guitares acoustiques, électriques, slide, pedal-st)
- Heinz Liljedahl (guitares acoustiques, choeurs)
- Peter Forss (basse, arrangement des cordes)
- Peter Korhonen (batterie, percussions)
- Fredrik Lanerfeldt (choeurs)
- Thomas Hirdman (choeurs)
- Mats Asplén (piano)
- Per 'texas' Johansson (saxophone ténor, clarinette, harmonica, arrangemen)
- Fredrik Ljungkvist (saxophone alto)
- Kajsa William Olsson (violoncelle)
- Ann Christin Wingârd (violon alto)
- Fredrik Burstedt (violon)
- Martin Stensson (violon)
- Mârten Lundberg (trompette)
- Mats Hedrenius (trombone)


1. I'd Be Broken
2. Stand By
3. There Must Be A Reason
4. So Good
5. Always You
6. A Thousand Times
7. Tell Me You're Joking
8. Woman In Me
9. You And Him
10. Until Dawn
11. I'll Remember You
12. I'll See You (in Another World)



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod