Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK à TENDANCE NOISY  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

2009 In Prism
 

 Site De Merge (562)

POLVO - In Prism (2009)
Par MONSIEUR N le 16 Août 2010          Consultée 1568 fois

POLVO se joint à ses congénères des 90’s pour faire grossir la vague des reformations des groupes cultes/géniaux/oubliés/insignifiants/vénaux. En vrac : DINOSAUR JR, PAVEMENT, KYUSS et allez, un p’tit dernier, ALICE IN CHAINS. Petit pronostic pour les mois à venir : FAITH NO MORE et SOUNDGARDEN. Libre à chacun de trier parmi les opportunistes et les sincères. La catégorie des vicieux : les opportunistes MAIS sincères. Pour ce qui est du cas POLVO, tout serait « reviendu comme avant » suite à un invitation par EXPLOSIONS IN THE SKY au festival ATP édition 2008. Souvenez-vous, POLVO faisait dans le rock indépendant raffiné à tendance noise. Bon ok, j’avoue, je bluffe en écrivant « souvenez-vous » vu que je découvre le groupe avec IN PRISM. Le dernier album en date était sorti en 1997 chez Touch & Go (label majeur de l’indé des 90’s désormais quasiment sur la paille…). Il s’intitulait Shapes. Celui-ci sort chez Merge, le label des débuts.

Et In Prism, c’est la classe ultime, ne serait-ce que dans le choix du titre. L’artwork, c’est pas du CANNIBAL CORPSE non plus. Ne vous inquiétez pas, un « PO » au verso vient rendre viable le "LVO" du recto de la pochette. A l’intérieur, une photo laisse entrevoir un partie du lieu où ils ont enregistré : une église rénovée dans les montagnes de Caroline du Nord. De là à dire que In Prism touche les cieux… Une chose est sûre, POLVO tutoie la classe avec ses mélodies à deux guitares ciselées dans le diamant (l'intro de « Beggar’s Bowl »), un son délicat, légèrement ouaté, pudique. Sage maugréeront certains.

In Prism constitue la voie d’entrée royale vers la noise pour votre copine ou votre tante. Non pas que le groupe se la joue The JESUS LIZARD (lire « noise pur jus »), mais "Right The Relation" démontre avec maestria que des guitares peuvent encore surprendre. Les points d’ancrage des riffs sont inhabituels, et le tortillement des mélodies les rend insaisissables avant une bonne demi-douzaine d’écoutes. Ce titre placé en intro se démarque tout de même du reste qui propose du rock classique, si ce n’étaient ces escapades musicales (« Lucia » et son outro en atterrissage au ralenti), ou encore la promenade psychédélique de « A Link in the Chain » en fin de disque.

On reste dieu merci loin du "rock progressif" dans ce qu’il a de plus détestable, car POLVO parvient à rester « catchy » le long des huit titres, et les plus téméraires oseront l’étiquette pop rock noisy. Difficile de ne pas afficher un sourire bête et béat à l’écoute des mélodies caviars de « Work » ou l’intro de « A Link In The Chain » que les DINOSAUR JR auraient aimé composer.

Bref un parcours sans faute pour ces vieux croûtons des 90’s qui en ont encore dans le bide et qui donnent envie de hurler sur les toits « REEL 2 REAL reviens » !

A lire aussi en DIVERS par MONSIEUR N :


SONIC YOUTH
Experimental Jet Set, Trash And No Star (1994)
So salty free




SHELLAC
1000 Hurts (2000)
Shellac creuse le même sillon (mais quel sillon !)


Marquez et partagez







 
   MONSIEUR N

 
  N/A



- Ash Bowie (chant/guitare)
- Dave Brylawski (chant/guitare)
- Steve Popson (basse)
- Brian Quast (batterie)


1. Right The Relation
2. D.c. Trails
3. Beggar's Bowl
4. City Birds
5. Lucia
6. Dream Residue/work
7. The Pedlar
8. A Link In The Chain



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod