Recherche avancée       Liste groupes



      
BLUES-FOLK-COUNTRY  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


Gaëtane ABRIAL - Cheyenne Song (2008)
Par MARCO STIVELL le 10 Octobre 2010          Consultée 1306 fois

Gaëtane ABRIAL est, pour ceux qui n'ont pas suivi la Nouvelle Star édition 2007, l'une des participantes sans doute parmi les plus talentueuses qu'a pu révéler le célèbre télé-crochet. Originaire de Saint-Etienne, on a pu la voir chanter à merveille du Jeanne CHERHAL ou du Katie MELUA dans le courant de la saison de l'émission. Mais pour autant que je me souvienne, c'est son interprétation très réussie du tube international "Man, I Feel Like a Woman" de Shania TWAIN (de Come On Over, l'album le plus vendu des années 90 toutes catégories confondues) qui aura mis la puce à l'oreille à notre cher André "Dédé" Manoukian, comme quoi il devait absolument faire quelque chose avec elle (Gaëtane, pas Shania), un projet musical qui mettrait en valeur son talent d'interprétation pour ce genre de musique qu'il semble affectionner tout comme moi d'une certaine manière.

Nous sommes fin avril 2008 et nous y voilà, Cheyenne Song est la résultante du fruit de la collaboration entre Gaëtane et André. Ce dernier signe toutes les musiques et aussi quelques textes, avec pour cela le concours occasionnel de la demoiselle. Et donc le thème choisi, textuellement pour la première chanson, musicalement pour la quasi-totalité des chansons, c'est l'Amérique, plus précisément les Etats-Unis. Mais pas les Etats-Unis type Boston et New-York, non vraiment, ce sont les Etats-Unis des grandes plaines du Midwest et même du désert de l'Ouest qui sont à l'honneur. Passons rapidement sur le duo "Le Spleen du Calamar" (un peu style blues-jazz bastringue qui n'est pas sans évoquer la musique manouche) / "Le Prêt Longue Durée" (plus rhythm'n'blues), toujours sympathique mais assez décalé musicalement par rapport à l'ambiance de la plupart des titres. Puis j'aime moins ce style tout simplement... C'est marrant d'ailleurs, on dirait que ce duo n'a pas été placé à la fin par hasard, même si les artistes se sont arrangés pour qu'il ne clôture pas lui-même l'album.

A part cela, tout est vraiment excellent, les textes, les musiques, les arrangements... On est loin de l'univers de Liane FOLY début des années 90, mais force est de reconnaître - quand on ne l'aime pas, parce que si comme moi on l'aime, on se force pas - qu'il est très fort ce André... Dès le titre éponyme on est dans l'ambiance. Percussions marquées, guitares et claviers envoûtants, et cette si jolie voix qui chante "Roule dans mes veines le sang des Cheyennes" comme si elle en était la reine ou la princesse, un peu comme le dit Dédé dans les parties parlées de "Initiales DD". Deux splendides chansons et bien que différentes, à la limite du planant. Meilleure encore "Je Suis Contre", portée (et qui nous transporte) par son arrangement de cordes, a un air du "New Test Leper" de R.E.M. en plus doux. Ca fait un joli trio d'entrée avec la plus rythmée "68.2008" qui nous offre une petite vision acerbe du monde actuel en retraçant un peu le parcours de Woodstock à MySpace (et un clin d'oeil aux SEX PISTOLS), et à grand renfort de dobro et slide guitares. "21 Jours" et "Saveurs Inconnues" (une déclaration d'amour au... chocolat !) sont deux magnifiques ballades folk au son distillé par le petit piano d'André avec aussi un peu de violoncelle.

Dans un registre plus bluesy, "La Fille Qui Dit Zut" ressemble un peu au tube de Shania TWAIN susdit, avec cette fois des vrais cuivres et une flûte intelligente. A contrario, le texte je-m'en-foutiste et les insultes en fin de refrains démontrent un manque total de sérieux et forcent le sourire, avec en prime le fou rire de Gaëtane comme conclusion. Nouvelle ballade, "Les Bonheurs Miniatures" à l'ambiance quelque peu hispanique en jette pas mal pour une chanson qui se veut mignonette au possible ! Plus fidèle à la country rythmée cette fois, "Je N'sais Pas Dire Non" est le type même de brodage autour d'un même thème textuellement parlant et même si ça dure, même si l'artiste elle-même en profite pour en rajouter, l'effet est probant, les rimes sont hyper-efficaces, bref rien à redire sur l'excellence de cette chanson signée ABRIAL / MANOUKIAN. "1 + 1 = 1" est un genre de blues aux guitares et cuivres funky. Le fait que la chanteuse précise que c'est "son arithmétique, sa ptite cuisine magique", et que "si IL la quitte, elle le décortique" donne la couleur côté texte. On termine avec le superbe "Pendant Qu'on s'Embrassait", nouvelle ballade folk avec joli ornement de trompette, d'orgue et de percussions, rappelant un peu les chansons de Katie MELUA dont Gaëtane interprétait les chansons à la Nouvelle Star. Il y a aussi une autre chanson similaire, "Ton Corps Astral", merveilleusement belle et qui ne compte que parmi les bonus de l'album, seule chose à regretter.

Un très très bon album qui, même si tous les morceaux ne sont pas au même niveau, en particulier ceux de la fin par rapport aux autres, se révèle vraiment intéressant, voire très réussi de bout en bout, et qui mérite fortement l'éloge de ne pas être un album de variété française "comme les autres". Les deux artistes me sont plus que sympathiques, les textes sont excellents, quant au choix musical, je l'applaudis totalement.

A lire aussi en VARIETE FRANCAISE par MARCO STIVELL :


Gilles SERVAT
Mad In Sérénité (1988)
Chanson franco-bretonne




Richard COCCIANTE
Notre-dame De Paris (avec Luc Plamondon) (1997)
Riez manants ! Mais (ré)écoutez quand même...


Marquez et partagez





 
   MARCO STIVELL

 
  N/A



- Gaëtane Abrial (chant, choeurs)
- André Manoukian (piano, orgue, voix)
- Jeff Pevar (guitares)
- Laurent Vernerey (basse)
- Laurent Robin (batterie)
- Minino Garaï (percussions)
- Denis Bennarosch (percussions)
- Dominique Vernes (clarinette)
- Denis Have (tubas, trombone)
- Thierry Farugia (saxophone ténor, flûte)
- Christian Martinez (trompette)
- Anne Gravoin (violon)
- Françoise Seyler (violon 2)
- Damien Bec (alto)
- Mathilde Sternat (violoncelle)
- Frédéric Sans (direction du quatuor à cordes)


1. Cheyenne Song
2. Je Suis Contre
3. 68.2008
4. Saveurs Inconnues
5. 21 Jours
6. La Fille Qui Dit Zut
7. Initiales Dd
8. Les Bonheurs Miniatures
9. Je N'sais Pas Dire Non
10. 1 + 1 = 1
11. Le Spleen Du Calamar
12. Le Prêt Longue Durée
13. Pendant Qu'on S'embrassait



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod