Recherche avancée       Liste groupes



      
ELECTRO ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Membre : Clint Mansell

POP WILL EAT ITSELF - The Looks Or The Lifestyle? (1992)
Par SEIJITSU le 26 Avril 2011          Consultée 1263 fois

POP WILL EAT ITSELF a franchi sans la moindre difficulté le cap du 3ème album. Mieux que ça, le combo a prouvé qu’il était capable d’expérimenter sans perdre sa légendaire efficacité. The Looks or the Lifestyle arrive à point nommé pour faire rentrer le groupe dans une phase importante. Un carrefour de choix s’offre à lui et il décidera de peaufiner sa formule pourtant déjà extrêmement soignée.

Ce disque marque aussi une forme de concession de sa part. On peut craindre que la musique devienne moins intéressante car se reposant sur ses acquis. Finalement cela ne sera pas vraiment le cas. PWEI délaisse quelques peu sa facette hip hop et industrielle pour se concentrer sur l’électro mais surtout le rock, rien que le rock.

On retrouve aussi encore une fois ces fameux tubes qui font de ce groupe une incroyable machine à danser, pourtant bien trop frénétique et rock pour passer dans les boîtes de nuit. « Get The Girl + Kill The Baddies » avec ses claviers dance racoleurs mais jouissifs et ses guitares qui éventrent l’espace sonore. Une bombe approuvée par le comité Seijitsu. Puisqu’on aborde leur côté dance, il est important de souligner que dans le contexte de l’époque, PWEI s’inspire d’un courant qui commence à faire beaucoup parler de lui : le rock de Mandchester, autrement dit le mouvement Baggy / Madchester. Une étiquette débile mais qui décrit finalement assez bien la musique : du rock de dancefloor qui s’accoquine avec la house music et influencé par la new wave (NEW ORDER aura une influence non négligeable sur cette scène). Les HAPPY MONDAYS ou encore PRIMAL SCREAM étant les plus populaires du lot, mais surtout, les plus représentatifs de ce style si particulier. Certains y verront de l’opportunisme, il n’en n’est rien. PWEI était un groupe formé au milieu des années 1980, et il pratiquait déjà ce rock fusion dansant. J’irais même plus loin : tous les groupes indie rock qui vont suivrent (et surtout la vague dance-punk des années 2000) sont leur progéniture.
En définitive, quelques morceaux se rapprochent décidément beaucoup du groupe de Shaun Ryder, et notamment « Bulletproof! », avec son rythme entraînant et ses paroles bien débiles qui sentent le smiley jaune et les pilules multicolores à plein nez.

Si le disque s’avère moins dense que ces deux prédécesseurs, il reste encore une fois truffé de samples. Que ce soit ceux issus de groupes cultes, de répliques de films (Total Recall et même l’anime japonais culte : Akira) ou tout simplement de choses disons plus inhabituelles (le passage flamenco à mourir de rire sur « Mother »). Les sonorités électro deviennent de plus en plus présentes, époque oblige, et montrent l’ascendant de la techno sur le rock (le très bourrin « Urban Futuristic » étant un bon exemple).

Ultra immédiat, toujours aussi débile mais surtout inventif. Cette ouverture vers un plus grand nombre d’auditeurs n’a pas dû plaire aux fans de la première heure puisque cet album est souvent considéré comme leur moins bon. Une réputation totalement injustifiée à mon avis. PWEI est moins aventureux cette fois-ci certes (faire mieux que Cure For Sanity semblait de toute façon difficile) mais il reste toujours autant inspiré. Aucun titre faible et toujours cette énergie à donner la pêche à un mort vivant.

Aussi indispensable que les albums précédents donc, et même assez différent en vérité. C’est pour cette raison que je me permets encore une fois d’attribuer une très bonne note à ce groupe méritant. De toute façon je n’ai pas tellement à me justifier, je suis chroniqueur et je fais ce qu’il me plaît. Sans parler que PWEI est un groupe mésestimé qui mérite plus de reconnaissance. Vous n’avez qu’à les écouter, si vous ne me croyez pas.

A lire aussi en ROCK par SEIJITSU :


SUEDE
Head Music (1999)
Nouveau changement d’habit, nouvelle réussite.




SWERVEDRIVER
Raise (1991)
Monument de l’alternatif anglais.


Marquez et partagez





 
   SEIJITSU

 
  N/A



Non disponible


1. England's Finest
2. Eat Me Drink Me Love Me Kill Me
3. Mother
4. Get The Girl + Kill The Baddies
5. I've Always Been A Coward, Baby
6. Token Drug Song
7. Karmadrome
8. Urban Futuristic
9. Pretty Pretty
10. I Was A Teenage Grandad
11. Harry Dean Stanton
12. Bulletproof!



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod