Recherche avancée       Liste groupes



      
AMBIENT / DRONE / EXPéRIM  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Pablo Bolivar
- Style + Membre : Monolake
 

 Monolake / Robert Henke (214)

Robert HENKE - Signal To Noise (2004)
Par STREETCLEANER le 18 Mai 2011          Consultée 1078 fois

La photo de la pochette de Signal To Noise a été prise au fameux parc national Joshua Tree, en Californie, où Robert Henke s’est rendu en 2004, une image que Henke assure avoir gardé en tête, question couleur et atmosphère, durant toute la composition de cet album. L’instant saisi sur la pellicule annonçait en effet un orage violent accompagné de nombreux éclairs, une météo et un paysage qui ont donc servi de fil conducteur musical pour Signal To Noise. Signal To Noise consistait originellement en du « bourdonnement harmonique » (expression utilisée par le compositeur) dont Robert Henke ne fût pas entièrement satisfait. Le tout a été alors retravaillé pour en modifier notamment les timbres, et les enrichir de textures plus granuleuses… Après retraitement le signal est donc devenu le bruit.

Signal To Noise est composé de trois « mouvements » d’une durée respective de 23, 10 et 21 minutes environ. « Signal To Noise I » s’ouvre sur une superposition de nappes synthétiques et mutantes, froides, quasiment métalliques dans leur dureté, mais aussi vaporeuses et granuleuses à la fois, réalisant la conjonction de l’aérien et du terrestre. Car ce vent qu’on sentira tout du long est bien un vent terrestre, celui-là même qui érode les matériaux, la terre, les pierres et les roches. L’endroit est désertique, nocturne, les insectes de la nuit s’invitent par intermittence alors qu’on peut presque palper la pression atmosphérique en train de chuter, annonçant la venue de la dépression. Il n’empêche que, par moments, passent d’étranges essaims de bestioles volantes, un peu comme si ils étaient composés de données informatiques sorties tout droit d’une matrice artificielle. Une espèce de passage de flux technologique complètement extraterrestre venu peut-être de l’album Interstate de MONOLAKE.

Le travail de Henke sur « Studies For Thunder » est différent de celui opéré sur les deux « Signal To Noise » qui le précédent. Voilà que les éclairs et le tonnerre s’invitent. Les insectes semblent à présent se dissimuler alors que la pluie fait son apparition. Précisons qu’il ne s’agit pas en l’occurrence de field recording. Tout y est créé de manière entièrement synthétique et c’en est particulièrement saisissant. Tout est artificiel donc, que ce soient le fond sonore venteux, le tonnerre, ou la pluie. Nous voilà plongés dans un monde à la fois parallèle et connu, une reproduction de notre réalité en somme. Les éclairs engendrent des vibrations sonores granuleuses, un peu comme si des pierres se détachaient d’une paroi pour rouler en contrebas. Le tonnerre résonne, les ondes sonores rebondissent et enveloppent le spectateur.

Signal To Noise fait partie de ces travaux d’ambient qui ne nécessitent aucune implication de la part de l’auditeur. Que celui-ci soit tranquillement allongé chez lui dans son confortable canapé, au fond de son lit, ou qu’il soit en train de travailler à son bureau, il s’abandonnera facilement à cet environnement entièrement reconstitué, complètement virtuel et synthétique. Toutefois, Signal To Noise ne prendra logiquement toute sa dimension que dans un environnement silencieux et nocturne. Signal To Noise c’est la captation d’un morceau de l’esprit d’un lieu, d’un endroit non précisément identifié, celui du désert californien, la nuit, alors que l’orage point à l’horizon au-delà des montagnes.

Note réelle : 3.5/5.

A lire aussi en NEW-AGE/AMBIENT par STREETCLEANER :


Jon HASSELL / BRIAN ENO
Fourth World, Vol. 1: Possible Musics (1980)
à inscrire au patrimoine de l'humanité !




Robert HENKE
Layering Buddha (2006)
Fm3 buddha machines on board


Marquez et partagez





 
   STREETCLEANER

 
  N/A



- Robert Henke (tout)


1. Signal To Noise 1
2. Signal To Noise 2
3. Studies For Thunder



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod