Recherche avancée       Liste groupes



      
MUSIQUE CONTEMPORAINE  |  B.O FILM

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Membre : Bande Originale De Film

John BARRY - Danse Avec Les Loups (1990)
Par MANIAC BLUES le 3 Février 2011          Consultée 1948 fois

AVERTISSEMENT : cette chronique de bande originale de film est également susceptible de contenir des révélations sur le film

Un des plus grands compositeurs de musique de films nous a quittés le dimanche 30 janvier 2011. En ces circonstances, rendre hommage à John Barry s’impose comme une évidence. Son génie a illuminé quelques-unes des œuvres les plus célèbres du septième art. De James Bond à Out Of Africa en passant par Amicalement Vôtre, les thèmes composés par le quintuple lauréat des Oscars ont fait le tour du monde. Sa réputation n’avait d’égal que son talent. Né en 1933 en Angleterre, il faisait partie de cette génération géniale emmenée par Ennio Morricone et John Williams, ayant commencé à se faire connaître dans les années soixante, avant de révolutionner en profondeur ce genre musical.

Parmi toutes les grandes partitions du maître, une se détache particulièrement : celle de Danse avec les Loups. Le souffle épique et lyrique qui parcourt le célèbre western de Kevin Costner, grand gagnant des Oscars 1991, s’accorde parfaitement au style du compositeur. Il nous avait déjà éblouis en composant la bande originale de Out Of Africa, poignante histoire d’amour entre Robert Redford et Meryl Streep avec pour toile de fond les paysages grandioses du Kenya. Cette fois-ci, ce sont les grandes étendues de l’ouest américain et l’amour infaillible entre un soldat et une indienne qui ont inspiré le Britannique.

Lumineuse, émouvante, puissante, flamboyante, parfois tragique, tantôt légère, cette partition est d’une richesse musicale rare. Loin de se limiter à un ou deux thèmes, John Barry nous offre une œuvre aboutie d’une grande diversité. Tout sauf monolithique, cette bande originale fourmille en effet de petits détails et d’harmonies subtiles. Bien entendu, les cuivres et les cordes occupent une place prépondérante : les trompettes, les violons, ainsi que la flûte et les percussions évoquent tour à tour la dimension guerrière, lyrique et romantique de cette épopée. Le célèbre thème du héros, John Dunbar, est bouleversant d’émotion. A la fois pleins de mystère et d’élan poétique, des morceaux comme « Journey To Fort Sedgewick » nous font voyager à travers des paysages sublimes et sauvages.

John Barry est également maître dans l’art de faire naître une tension dramatique sans pour autant perdre le sens de la mélodie : « The Death Of Timmons » est à la fois tendu comme la corde d’un arc mais fait également preuve d’un certain lyrisme. Aux morceaux intenses et violents se succèdent des intermèdes pleins de délicatesse. Le Britannique sait nous émouvoir non seulement en déployant tout l’arsenal de l’orchestre symphonique mais aussi en opérant par petites touches sensibles. Ainsi, lorsque la flûte pointe le bout de son nez, les mélodies s’adoucissent et le temps semble comme suspendu, en témoignent « Two Socks » ou « The Love Theme ». John Barry fait alors preuve de simplicité pour évoquer des valeurs intemporelles comme l’amitié ou l’amour, et c’est ce qui fait l’une des grandes forces de cette œuvre.

John Barry a très bien saisi la dimension universelle du film. Sans les images, cette partition devient autonome et se détache alors de sa fonction première de musique de film. On se laisse transporter vers d’autres horizons au cours de cette fantastique épopée symphonique, et lorsque les dernières notes du morceau final s’évanouissent, l’envie de se replonger à nouveau dans ce voyage merveilleux est irrésistible. Pierre angulaire de l’œuvre de John Barry, cette partition fait partie des plus belles jamais composées pour un film. A nouveau lauréat d’un oscar, John Barry s’est alors définitivement imposé comme l’un des plus brillants compositeurs de musique de film. Son décès laisse aujourd'hui un grand vide.

A lire aussi en MUSIQUE CONTEMPORAINE par MANIAC BLUES :


Georges DELERUE
Le Mépris (1963)
La B.O. la plus marquante de la Nouvelle Vague




John WILLIAMS
Star Wars : Episode Iv - Un Nouvel Espoir (1977)
La force est avec john williams


Marquez et partagez





 
   MANIAC BLUES

 
  N/A



Non disponible


1. Main Tile - Looks Like A Suicide
2. The John Dunbar Theme
3. Journey To Fort Sedgewick
4. Ride To Fort Hays
5. The Death Of Timmons
6. Two Socks - The Wolf Theme
7. Pawnee Attack
8. Kicking Bird's Gift
9. Journey To The Buffalo Killing Ground
10. Stands With A Fist Remembers
11. The Love Theme
12. The John Dunbar Theme
13. Two Socks At Play
14. The Death Of Cisco
15. Rescue Of Dances With Wolves
16. The Loss Of The Journal And The Return To Winter C
17. Farewell And End Title



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod