Recherche avancée       Liste groupes



      
POST-ROCK/NéO KRAUTROCK ?  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


TORTOISE - Millions Now Living Will Never Die (1996)
Par SEIJITSU le 30 Juin 2011          Consultée 1297 fois

Après un premier album brouillon mais néanmoins porteur d’une identité forte, il est temps pour TORTOISE d’effectuer sa mue. Une mue spectaculaire qui renvoie aux oubliettes leur disque éponyme et façonne un post rock encore une fois dépouillé et qui s’attarde longtemps sur les détails ce qui a pour effet de le rendre… riche.
Mais avant de s’attarder sur le contenu de cette sortie, intéressons nous au line up qui subit ici une transformation à priori anodine. Cette nouveauté, c’est tout simplement la venue de David Pajo, ex-membre du groupe SLINT (groupe précurseur du post-rock, tiens donc). Les changements de personnel dans un groupe me laisse froid habituellement, mais si ici je tiens à la signaler, c’est qu’il est d’une grande importance pour le groupe.
Leur musique s’améliore considérablement, et quand je dis considérablement, j’exagère à peine ! La production devient extrêmement soignée et laisse tomber les tics lo-fi qu'elle pouvait avoir sur le premier album.
Mais la principale nouveauté, et qui fait la réputation de la bande de Chicago, ce sont les arrangements. Arrangements précis, d’une redoutable efficacité et audacieux. Le premier titre « Djed » d’une vingtaine de minutes, illustre à merveille mon propos et montre leurs nouvelles prétentions. On tient leur meilleure pièce et peut être même celle du genre, puisque chaque minute reste passionnante et ne donne jamais l’impression de tourner en rond.

Il ne faut pas rechercher une originalité folle chez ce groupe, ni même dans le post rock, puisque ce premier titre illustre parfaitement qu’il s’agit d’une déclinaison du krautrock, en accentuant un côté rêveur et onirique cependant.
« Djed » surprend par son magma d’idées et l’utilisation intelligente des instruments (le fameux vibraphone, la basse et les riff de guitares simplissimes qui finissent par devenir beaux) et les effets (les coupures de son brutales et ce bruitage ressemblant au bruit que produit les pâles d’un hélicoptère).
L’inconvénient avec ce genre de morceau, c’est que l’on redoute la suite de l’album qui regroupe cette fois-ci, diverses petits pièces (et qui rappelle la répartition des pistes dans les album de rock progressif d’antan). Et Ô joie, même si le premier morceau reste la pièce maitresse du disque, TORTOISE réussit à maintenir un niveau de qualité impressionnant. On retrouve cette science de l’épure dans des morceaux plus classiques mais d’une efficacité admirable et surtout d’une grande classe (« Glass Museum » et « Along the Banks of Rivers »). Mais aussi, d’autres pistes s’attardant cette fois-ci sur les effets et l’utilisation peu commune d’instruments comme les percussions de « The Taut and Tame » et cette basse cajoleuse sur « A Survey ». Malgré l’aspect peu accrocheur de ces dernières, ces types maitrisent parfaitement leur sujet et ne nous donnent jamais l’impression d’avoir affaire à des maquettes ou à de simples ébauches de morceaux.

TORTOISE semble donner tout dans cet album, et cela se confirmera par la suite malheureusement, leurs innombrables idées prennent cette fois forme sans la moindre difficulté, puisqu’ils s’en donnent les moyens. Évidemment, l’arrivée de Pajo n’est pas étrangère à cela, car après son départ, la bande ne sonnera plus jamais comme ici et se perdra dans des approximations qui deviendront le principal reproche que nous pourrons leur faire.

Pour l’instant ce n’est pas vraiment le cas, ils réussissent un coup de maitre en regroupant en à peine 43 minutes, d’innombrables idées sans qu’elles empiètent l’une sur l’autre. Millions Now Living Will Never Die est une très grande réussite qui force le respect.

A lire aussi en POST-ROCK par SEIJITSU :


MOGWAI
Mogwai Young Team (1997)
L’urbanisme n’a pas que des bons côtés




GODSPEED YOU ! BLACK EMPEROR
F♯a♯∞ (1997)
In the beginning…


Marquez et partagez





 
   SEIJITSU

 
  N/A



- Dan Bitney
- John Herndon
- Douglas Mccombs
- John Mcentire
- David Pajo


1. Djed
2. Glass Museum
3. A Survey
4. The Taut And Tame
5. Dear Grandma And Grandpa
6. Along The Banks Of Rivers



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod