Recherche avancée       Liste groupes



      
POP  |  STUDIO

Commentaires (5)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

 Site Officiel (208)

Avril LAVIGNE - Goodbye Lullaby (2011)
Par RED ONE le 16 Juin 2011          Consultée 2876 fois

Précisons-le directement afin d'être clair : à la base, sur Forces Parallèles, on ne déteste pas forcément Avril LAVIGNE. Le premier album de la popstar canadienne des années 2000 était loin d'être mauvais et avait quand même marqué énormément d'adolescents durant cette première décennie du XXIe siècle. Moi même, je me rappelle encore avec émotion certains passages en radio de hits imparables tels que "Complicated" ou bien "Sk8er Boi". Qu'on l'aime ou qu'on la déteste à tort ou à raison, personne ne niera qu'Avril LAVIGNE est une figure incontournable du paysage pop rock des années 2000. Ses deux premiers albums (Let Go et Under My Skin) avaient le mérite de proposer quelque chose de différent de ce qu'on avait l'habitude d'entendre alors en terme de pop adolescente. C'était la grande époque du revival rock, du grand retour des groupes à grosses guitares et la remise au goût du jour de poncifs que l'on croyait à jamais disparus ...

Oui sauf que voilà, depuis la fin des années 2000, la prometteuse canadienne a plongé dans un seau de guimauve rose bonbon et a pondu le honteux The Best Damn Thing. Si beaucoup n'ont pas compris pourquoi Avril se mettait à faire du Britney SPEARS version rock (car oui c'était de ça qu'il s'agissait), le noyau de fans purs et durs continuait d'y croire et tout le monde attendait le quatrième album de pied ferme afin qu'Avril prouve enfin au monde entier qu'elle est désormais une artiste confirmée en plus d'être (enfin) une adulte. Tous ces espoirs vont malheureusement être réduits à l'état de poussière nucléaire, car les Sept Portes de l'Enfer s'ouvrent dès à présent devant nous et le sol de Midgard est en train de se dérober sous les pieds d'une Humanité en péril. Plus sérieusement cet album est une vraie daube.

Je passerais sur la pochette qui pue le cliché pop rock pour adolescents à 100 000 années-lumières, je serais capable de me déchaîner très longtemps dessus et ça s'éloignerait du sujet. Le contenu de ce quatrième album studio d'Avril LAVIGNE est tout simplement consternant. Le premier album d'Avril, Let Go, était un vrai album de teenage rock puissant et bien foutu, avec des relents neo metal par-ci par-là. Au moins, ça respirait la sincérité et la fougue adolescente. Mais là, c'est vraiment un scandale. Dit plus crûment, c'est nul à chier. Goodbye Lullaby est peut être l'un des plus mauvais albums de musique toutes catégories confondues que j'ai écoutés dans mon existence.

Les chansons sont toutes similaires, on dirait un vrai copié-collé fait à l'ordinateur : de la banale pop rock fade et sans saveur, de la gratte acoustique en veux tu en voilà, et vas y que je te rajoute une couche de violons, et hop un peu de piano coulant et larmoyant ... Avril chante visiblement de plus en plus mal d'album en album et cela en devient très insupportable. Autant sa voix était sympa dans les années 2000, autant là, c'est affligeant de mièvrerie. Et le pire, c'est que ça ne s'arrête pas tout le long de l'album. Dès la première piste d'introduction, l'insupportable "Black Star" aux paroles consternantes, le ton est donné. La miss se paye même le luxe de chantonner "la la la" par certains endroits. C'est sinistre de médiocrité.

Très honnêtement, j'ai beau essayer et réessayer, je n'y arrive pas, cet album ne décolle pas dans mon cerveau. Derrière ce verni de production léchée et bien foutue, il n'y a strictement RIEN. Aucune émotion, que dalle, peau de zob. Uniquement de la guimauve aigre et sans âme, hyper formatée, plate, et qui ne dégage rien. Pas même un soupçon de provocation. Et pourtant ... Enregistré sur deux ans, entre 2008 et 2010, cet album a mis du temps à voir le jour (officiellement pour des raisons de production). Avril annonçait cet album comme étant un exercice de style, une volonté de produire quelque chose de plus émouvant, de plus romantique, bref de plus personnel. Mais tout ça tombe à l'eau (croupie), car cet album est aussi linéaire que l'electro-cardiogramme d'un steak haché. Seule la chanson "What The Hell" présente plus d'énergie que le reste, et ça tombe bien, c'est le single de l'album. Mais c'est tellement mauvais là aussi, que non, ça ne marche pas. Je ne m'attarde d'ailleurs volontairement pas sur "What The Hell", dont le clip affreux passe en boucle à la télévision ces temps-ci. Avril y fait tout bonnement n'importe quoi (dans le clip) et nous livre une horrible parodie de ce qu'elle faisait autrefois.

Cet album est un pur scandale. Pondre une daube aussi nulle et ne pas en avoir honte, c'est vraiment un scandale. Fuyez pauvres mortels, l'Humanité est en péril !

A lire aussi en POP par RED ONE :


Avril LAVIGNE
Let Go (2002)
Lycée, acné, skateboard et Warcraft III ...




MADONNA
True Blue (1986)
Le meilleur de la Madonne des années 1980.

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez





 
   RED ONE

 
  N/A



Non disponible


1. Black Star
2. What The Hell
3. Push
4. Wish You Were Here
5. Smile
6. Stop Standng There
7. I Love You
8. Everybody Hurts
9. Not Enough
10. 4 Real
11. Darlin'
12. Remember When
13. Goodbye



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod