Recherche avancée       Liste groupes



      
PUNK-ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Green Day, Sum 41
- Membre : Msg, Scorpions, Kingdom Come

KOTTAK - Attack (2011)
Par GEGERS le 20 Juin 2011          Consultée 2145 fois

« Kikoo lol mdr, James kottak y m'fé tro kiffé »
Bernard-Jason, 15ans

« James Kottak, j'l'adore trop. Sa musik, èle me parle den mon p'ti koeur à moi tou meurtri »
Rolande-Cindy, 16ans

« Oué, y joue den 1 group 2 vieu, mais il a tro le style James »
Dylan-Barnabé, 14ans

James Kottak, c'est le batteur de Scorpions depuis 1996. Un groupe de mastodontes du hard rock, pré-retraité et qui doit beaucoup à l'image de djeun's branché de l'Américain, qui a participé à rajeunir le public du groupe teuton. Bon, le gonze affiche tout de même 49 printemps au compteur, mais avec ses Vans, ses tatouages imposants qu'il se plaît à exhiber en toute occasion et son air faussement innocent de petit garçon qui vient de faire une bêtise, le blondinet donne l'étrange impression d'avoir à peine quitté le merveilleux monde de l'enfance, des soirées au skate-park à Los Angeles, sirotant un bon Dr Pepper sur fond de Sum 41 et Good Charlotte. « L'album de l'immaturité », indiquai-je à propos du précédent album du groupe qui porte son nom, KOTTAK. Une certaine naïveté musicale, une bonne dose de punk-rock « surfeur », et une véritable envie de se faire plaisir plus que d'apporter quoi que ce soit de neuf dans le style, voilà quelles étaient les velléités de Rock'n'Roll Forever, le précédent album du groupe.

Sauf que là, rien ne va plus. James s'est fait larguer par son épouse Athena, petite sœur de Tommy Lee, batteuse de son état. Le bonhomme en a gros, et profite du départ de sa dulcinée du groupe pour faire le ménage et s'entourer d'une toute nouvelle équipe. Au final, rien de bien révolutionnaire, sauf que les morceaux de l'album précédent qui ne volaient pas très haut constitueraient sans doute ici les titres les plus intéressants. Car il n'y a vraiment pas grand-chose ici qui soit à même de faire pointer les tétons d'une amoureuse transie. Attack est un album qui s'écoute puis qui se jette. Plombé par ces plans punk-rock passe-partout chers aux groupes précités, l'album ne décolle qu'en de très rares occasions. L'aspect rock de la musique de KOTTAK est, il est vrai, renforcé, et les titres les plus hard rock font leur petit effet, le temps de la découverte (« Bang bang baby », « World war love »). La rupture a sans doute fait du bien à James, puisque ce dernier se fait bien plus vindicatif et agressif, ce qui ne sera sans doute pas pour déplaire les amateurs de Scorpions à qui il prendrait l'envie de jeter une oreille sur l'opus (avant de la récupérer bien vite !). Le blondinet est en colère, et précise avec l'élégance de rigueur que sa femme est une salope (« Sexy motherfucker », « Scandalous »), une trainée qui se fait prendre dans tous les coins (« Let's do it tonite ») ou une sorcière à qui il aimerait coller une balle entre les deux yeux (« Bang bang baby »). Classe. Mais tout est bien qui finit bien, puisque l'objet de ses tourments vient pousser la chansonnette avec lui sur la ballade acoustique finale, la sympathique « Time to say goodbye ».

Ce que l'on apprécie au-delà de deux écoutes ? Pas grand-chose finalement, si ce n'est l'évolution du chant de James Kottak, bien plus posé et juste, et qui permet donc à l'album de s'extirper de la catégorie « caprice d'adolescent ». Sinon, Attack est un album de punk-rock comme il s'en faisait il y a 10 ans, alors que le style était à son apogée. Une poignée de titres suffisamment bien foutus pour séduire une frange minime des aficionados du batteur de Scorpions et les nostalgiques des Good Charlotte et autres Green Day. Rien de bien condamnable, en somme.

A lire aussi en PUNK-ROCK par GEGERS :


LEXINGTON FIELD
No Man's War (2013)
La sueur dansante de l'enivrant violon




The BLACK TARTAN CLAN
Scotland In Our Hearts (2014)
Nouvel hymne de l'Ecosse inside


Marquez et partagez





 
   GEGERS

 
  N/A



- James Kottak (chant, guitare)


1. Teenage Kix
2. Scandalous
3. Hit The Heartbrakes
4. Let's Do It Tonite
5. Sexy Motherfucker
6. Perfect Defects
7. Bang Bang Baby
8. World War Love
9. So Disconnected
10. Time To Say Goodbye



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod