Recherche avancée       Liste groupes



      
PUNK CELTIQUE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Fiddler's Green, Flogging Molly, Dropkick Murphys, Paddy And The Rats, Mr Irish Bastard, Bastards On Parade, The Black Tartan Clan , Irish Moutarde, Drink Hunters
 

 Site Officiel (508)

The REAL MCKENZIES - Two Devils Will Talk (2017)
Par GEGERS le 11 Mars 2017          Consultée 359 fois

Paul McKenzie clame haut et fort que plus de 100 musiciens se sont succédés au sein des REAL MCKENZIES. Sans aller jusque là, il faut bien admettre qu'un nombre important de bonshommes ont joué un rôle dans la carrière du plus Ecossais des groupes de punk Canadiens, sans pour autant que l'on décèle une disparité frappante entre les albums du groupe (tout du moins ceux publiés depuis 2003). Tranquillement (tout le contraire de sa musique, donc), ce bon vieux Paul mène sa barque avec une constance remarquable qui fait de son groupe le dinosaure du punk celtique le plus convaincant et vivant en cette fin de décennie, qui aura vu les ténors du genre (Flogging Molly, Dropkick Murphys) se faire plus discrets et/ou moins convaincants, concurrencés par tout un tas de jeunes loups aux dents longues et au talent évident.

L'âge venant, Paul semble désireux de muscler son jeu et de proposer un punk sans concessions, très énergique. A l'image du précédent opus Rats in the Burlap et comme si, finalement, Westwinds, plus varié, n'avait été qu'un heureux incident de parcours. Ici, les rythmiques sont toutes jouées pied au plancher (par un batteur épileptique) et ne laissent aucune place à la respiration. L'album vous prend à la gorge et propose une dose de punk celtique dans la plus pure tradition du genre. Les morceaux, globalement très courts (rares sont ceux qui dépassent les 2'30), sont résolument orientés guitares et sont basés sur des riffs "bûcheron" destructeurs, qui laissent tout de même la place à quelques envolées vindicatives ("Weyburn", "The Comeback").

Mais la force des REAL MCKENZIES réside bien sûr dans cette capacité à proposer des mélodies et des refrains qui frappent fort et juste. L'accroche est omniprésente, et la courte durée des morceaux ne laisse aucune place à l'ennui. La verve de Paul McKenzie fait de ces 14 morceaux un manifeste punk de très grande qualité. Si "Due West" avec ses choeurs surgonflés et son "mur" combinant guitare et cornemuse peut se faire prévisible, il prépare le terrain pour un album résolument "in your face". Parmi les meilleurs titres, "One Day", qui propose une mélodie moderne à la cornemuse, illumine la première partie de l'album. Il y a là une intensité (et une émotion à fleur de peau en filigrane) qui ne peut laisser insensible. Punk oui, mais pas sans coeur !

"Northwest passage", autre morceau agrémenté de bien belles harmonies vocales introductives, est également un de ces titres qui apportent une réelle plus-value (et une certaine nouveauté) à la musique des REAL MCKENZIES, et qui éclipsent sans forcer les morceaux du pourtant très bon Rats In The Burlap. Nous sommes là à un niveau au-dessus de l'album de 2015, c'est une certitude. Lorsque le groupe se fait viscéralement punk, il séduit sans forcer, en atteste "Float", sans concessions. Les REAL font parler la poudre, et ces morceaux pourtant binaires et taillés pour la scène ne tombent pas à plat sur album. Au contraire, mis en valeur par une production directe, ils se voient dotés d'une force de frappe inarrêtable.

On pourrait ainsi prendre comme exemple de réussite tous les titres de l'album, puisque celui-ci se fait convaincant du début à la fin. Seuls le plus calme "Seafarers" et la pantalonnade "Fuck The Real McKenzies" peuvent sembler moins précieux pour les oreilles averties. Pour le reste, et jusqu'à la reprise finale du classique "Scots Wha Ha'e" (enregistré une première fois dans l'album de 1995, cette nouvelle version n'a pas grand intérêt), les REAL McKENZIES nous proposent un punk celtique mélodique traditionnel et imparable, à la fois actuel et intemporel. Un grand album qui témoigne d'une bonne forme de la part de nos Canadiens à crête préférés !

A lire aussi en PUNK-ROCK par GEGERS :


FLOGGING MOLLY
Swagger (2000)
A la droite des Pogues

(+ 1 kro-express)



The STANFIELDS
Vanguard Of The Young & Reckless (2010)
Et tant pis pour les textes


Marquez et partagez





 
   GEGERS

 
  N/A



Non disponible


1. Due West
2. Weyburn
3. One Day
4. Seafarers
5. Northwest Passage
6. Float
7. One Man Voyage
8. Sail Again
9. The Town
10. Pedals
11. Drunkards Lament
12. Fuck The Real Mckenzies
13. The Comeback
14. Scots Wha Ha’e



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod