Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


MIDLAKE - The Trials Of Van Occupanther (2006)
Par A.T.N. le 3 Novembre 2011          Consultée 1191 fois

Vous êtes fan de Neil YOUNG, de FLEETWOOD MAC, de Nick DRAKE, des JAYHAWKS ? Vous recherchez ces sensations harmoniques et mélancoliques américaines, avec une touche plus moderne ? Vous devrez très probablement vous procurer cet album fissa.

MIDLAKE, emmené par l’auteur-compositeur-musicien-chanteur Tim SMITH, est apparu en 2004 avec un disque de folk un peu psychédélique (Banman and Slivercork), plein de sons et de couplets originaux mais accessibles. Le nom s’est rapidement fait une place dans la scène alternative européenne, bien que le combo soit texan. Avec The Trials of Van Occupanther, moins indie, la reconnaissance fut unanime.

Et pour cause : quasiment aucun des 11 morceaux ne prête le flanc à la critique. Chaque aspect de ces chansons (le lyrisme, la puissance mélodique, les harmonies vocales, l’accroche rythmique…) garde juste ce qu’il faut d’équilibre pour procurer des émotions chaleureuses, entre la force et la douceur.

Ces titres, qui évoquent l’esprit des pionniers, la communion avec la nature ou le voyage, empruntent donc à DRAKE pour la mélancolie ou la nostalgie, à CROSBY STILLS & NASH pour les harmonies, à FLEETWOOD MAC pour le côté plus pop… L’ensemble conserve un caractère original grâce à des claviers analogiques très présents (notamment sur « We Gathered in Spring »), et à la voix de Tim SMITH, qui évoque lointainement Neil YOUNG.

Ce trip dans les grands espaces américains commence dès la splendidissime « Roscoe » et se poursuit avec la douze-cordes (instrument de l’Americana par excellence) de « Bandits », le violon plaintif de « Young Bride », la flute traversière de « In This Camp »… et l’intelligence de MIDLAKE est de ne jamais nous laisser dériver vers trop de mélancolie, de lyrisme : un morceau qui démarre par une flûte pourra très bien connaître des refrains pop et puissants, et une fin lézardée de guitares électriques. Des chœurs nostalgiques, répétés ad libitum, seront soutenus par un rythme nerveux qui nous emmènera jusqu’au bout – sans quoi nous aurions sans doute trouvé l’ennui, alors que nous y trouvons finalement de la beauté. Cette intrusion de guitares fortes ou de batteries psyché, qui nous maintiennent sur le qui-vive, est ce qui manquera à l'album suivant, d'ailleurs.

The Trials of van Occupanther et sa pochette moche est un disque un peu hors de son époque, sans doute un des meilleurs de l’année 2006 pour ceux qui aiment ce rock qui s’attarde sur les rêves déçus de l’Amérique.

A lire aussi en ROCK par A.T.N. :


BLUR
Blur (1997)
Blur prend le maquis...




KINGS OF LEON
Only By The Night (2008)
Nouveau coup de massue, coup de maître...


Marquez et partagez





 
   A.T.N.

 
  N/A



- Tim Smith — Voix, Piano, Guitares, Flûte
- Eric Pulido — Guitares, Claviers, Choeur
- Eric Nichelson — Claviers, Guitares
- Paul Alexander — Basses, Claviers, Basso
- Mckenzie Smith — Batterie


1. Roscoe
2. Bandits
3. Head Home
4. Van Occupanther
5. Young Bride
6. Branches
7. In This Camp
8. We Gathered In Spring
9. It Covers The Hillsides
10. Chasing After Deer
11. You Never Arrived



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod