Recherche avancée       Liste groupes



      
SHOEGAZE / DREAM POP  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


1992 Spooky
1994 Split
1996 Lovelife
2016 Blind Spot
1990 Gala
 

- Membre : Pale Saints
 

 Guide Shoegaze (175)

LUSH - Spooky (1992)
Par SEIJITSU le 24 Mars 2013          Consultée 967 fois

Cela paraît évident quand on y pense, mais on oublie souvent qu'un album ne peut pas être un chef-d’œuvre sans le son adéquat, même si les chansons en elles-mêmes sont géniales.

L'exemple typique qui pourrait être un bon sujet de thèse est le Nevermind de NIRVANA. Ce disque aurait pu être effectivement le chef-d’œuvre des 90s' qu'on proclame un peu partout depuis sa sortie, si les quelques titres bouche-trous avaient été virés ET si Steve Albini s'était chargé de la production ! Son mixage pertinent étant nettement plus proche des ambitions de Kurt Cobain que le son FM (et qui n'a pas si bien vieilli que ça) de Butch Vig.

Dans un tout autre genre, LUSH a aussi souffert de ce travers avec son premier album Spooky. Rien ne laissait pourtant prévoir ce (relatif) faux départ. Lush commence à se faire connaître via ses excellents premiers EP (tous regroupés sur la compilation Gala) et l'un d'entre eux (Mad Love) sera produit par le futur producteur de Spooky : Robin Guthrie des séminaux COCTEAU TWINS ! Excusez du peu.
Malheureusement, Robin a une fâcheuse manie : il mixe exactement comme avec son groupe. Le son de Spooky aurait pur être celui du futur album des Jumeaux Cocteau qu'on n'y aurait vu que du feu en 1992 !

Heureusement, ce qui fait de ce premier jet un (très) bon disque, ce sont les qualités musicales et la personnalité du quatuor. Comme LUSH pratique la parité, le groupe est composé de deux hommes et deux femmes. Les deux mâles sont la force instrumentale du combo et les deux jeunes filles s'occupent du chant. Et c'est là où LUSH bluffe, car les harmonies vocales sont ultra-travaillées et incroyablement belles. Célestes et virginales, les lignes de chant d'Emma Anderson et de Miki Berenyi (une très jolie Eurasienne et pourtant je ne raffole pas des cheveux rouges) nous envoûtent sans difficulté.

Le fait que le son ne soit pas vraiment adapté au contenu n'en est que d'autant plus regrettable. A force de faire dans l'éthéré, on perd en puissance et certains titres pourtant pas si mal, en souffrent (notamment « Ocean »).
Spooky est en quelque sorte un classique bancal. Contenant aussi bien de l'extraordinaire (« Nothing Natural » et sa basse imparable, le furibard « Superblast! » ou le gracieux « Monochrome ») que de l'anodin (« Covert » et « Fantasy »).

Cependant, LUSH saura apprendre de ses erreurs et prouvera par la suite qu'ils n'étaient pas une simple copie des COCTEAU TWINS en version shoegazing...

A lire aussi en POP par SEIJITSU :


GRIMES
Art Angels (2015)
Déclaration d’indépendance




A SUNNY DAY IN GLASGOW
Sea When Absent (2014)
Solaire, expérimental et pop !

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez





 
   SEIJITSU

 
  N/A



- Miki Berenyi (chant, guitares)
- Emma Anderson (chant, guitares)
- Steve Rippon (basse)
- Chris Acland (batterie)


1. Stray
2. Nothing Natural
3. Tiny Smiles
4. Covert
5. Ocean
6. For Love
7. Superblast!
8. Untogether
9. Fantasy
10. Take
11. Laura
12. Monochrome



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod