Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK PROGRESSIF  |  REMIX

Questions / Réponses (1 / 2)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style + Membre : Nobuo Uematsu

The BLACK MAGES - The Black Mages 2 / The Skies Above (2004)
Par MR. AMEFORGEE le 27 Janvier 2005          Consultée 2754 fois

Les magiciens noirs, menés par le grand Uematsu en personne, reviennent pour un second tour de piste, où ils revisitent de nouveau des thèmes tirés des Final Fantasy, dépoussiérés à grands renforts de guitares vindicatives.
On ne change pas une recette qui gagne, aussi retrouvera-t-on la patte Black Mages qui a fait le succès (relatif, mais inutile de polémiquer) du premier opus : mélange de rock, hard rock, épicés avec quelques touches de prog ou de néo-classique. Plusieurs différences malgré tout : The Skies Above semble plus direct que son prédécesseur et cela s’entend particulièrement avec la production, qui est nettement meilleure et qui met surtout en exergue les guitares (ce qui renforce le côté hard). A ce titre aussi, les claviers sont mieux intégrés et ne paraissent plus dater de Mathusalem.
Ainsi donc, l’album a de quoi séduire les sceptiques. Et j’allais oublier : il s’agit toujours d’instrumentaux, à deux exceptions près.

En entrant plus dans le détail, on s’aperçoit que l’on aura le droit à des titres typiquement « Black Mages », comme The Rocking Ground, ou Zeromus, qui ouvrent l’album, très rentre-dedans avec leurs riffs métalliques, même si on pourra peut-être leur reprocher de n’être pas aussi mélodiques que les Battle Scene 1 et 2 du premier album.
Un peu d’originalité survient ensuite avec Vamo’Alla Flamenco, qui, comme son nom l’implique, requiert l’usage d’une guitare acoustique et prend des accents légèrement espagnols. Cela me fait d’ailleurs un peu penser au morceau Just a Little du groupe de métal hybride Ark (album Burn the Sun). Plaisant.
D’autres morceaux attirent aussi l’attention avec quelques nouveautés et notamment les deux titres chantés : Otherworld, tout d’abord, interprété par une voix féminine (Kazco) qui essaie d’être hard rock. C’est assez surprenant au premier abord, d’autant qu’on a l’impression qu’elle n’est pas très à l’aise dans le registre, sauf à la fin où elle se permet une légère pointe de puissance. Dommage, car en jouant un peu plus la carte du hard fm, cela aurait pu être convaincant.
Le second titre chanté est le morceau titre et fleuve (7 minutes 10) The Skies Above (qui correspond au thème Zanarkand de FF X), bien que celui-ci ne table pas uniquement sur la voix : tout d’abord, une introduction au piano, assez prenante, qui esquisse le thème du morceau, avant que ne déboulent la force de frappe électrique et épique. Le chant surprendra également ici, à la première écoute, tout du moins, dans un registre d’opéra qui contraste un peu avec le caractère violent des guitares. Néanmoins le chanteur (Mister Goo…) a du coffre et de la maîtrise, c’est indéniable et ne dessert pas la prestation. Il s’agit d’un des titres phares de l’album, évidemment. On pourra citer aussi Maybe I’m a Lion, assez heavy, ou bien mon préféré (des deux albums, même) : Matoya’s Cave, jubilatoire. Un tempo de marche, une progression de type montée en puissance : guitare acoustique, puis guitare électrique, explosion avec le solo à l’orgue électronique très progressif, avant le retour à la mélodie et sa conclusion flamboyante. Du très bon. Les Black Mages ont su tirer parti de la mélodie originelle (tirée du premier Final Fantasy !), déjà excellente (simple, accrocheuse, héroïque) pour en faire un titre hard rock très réussi.
Seul Blue Blast – Winning the Raibow, qui clôt l’album, n’est pas tiré d’un Final Fantasy : il s’agit en fait d’un titre composé pour accompagner l’entrée en scène d’un champion de lutte, Takehiro Murahama… Morceau qui ne brille donc pas vraiment par sa subtilité…

En bref, The Black Mages 2 - The Skies Above est un album plutôt sympathique, pas forcément révolutionnaire ni « méga-génial », mais qui donne un petit coup de jeune aux mélodies des fameux Final Fantasy pas déplaisant. La plupart des titres sont bons, même si ils sont peut-être un poil en dessous du premier opus, exception faite des morceaux cités plus haut, qui en relèvent indéniablement l’intérêt. A écouter donc. Et en espérant la suite.

A lire aussi en ROCK PROGRESSIF par MR. AMEFORGEE :


AGENT FRESCO
Destrier (2015)
Transmuter le plomb




LUNATIC SOUL
Walking On A Flashlight Beam (2014)
Randonnée en Onirie


Marquez et partagez





 
   MR. AMEFORGEE

 
  N/A



- Tsuyoshi Sekito (guitare)
- Michio Okamiya (guitare)
- Nobuo Uematsu (orgue)
- Kenichiro Kukui (claviers, guitare)
- Keiji Kawamori (basse)
- Arata Hanyuda (batterie)
- Mr Goo (chant)
- Kazco (chant)


1. The Rocking Grounds (ff3)
2. Zeromus (ff4)
3. Vamo'alla Flamenco (ff9)
4. Hunter's Chance (ff9)
5. Otherworld (ff10)
6. Matoya's Cave (ff1)
7. The Man With The Machine Gun (ff8)
8. Maybe I'm A Lion (ff8)
9. Battle With The Four Fiends (ff4)
10. The Skies Above (ff10)
11. Blue Blast - Winning The Rainbow



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod