Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK  |  STUDIO

Questions / Réponses (1 / 1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


The WATERBOYS - An Appointment With Mr Yeats (2011)
Par GEGERS le 26 Octobre 2011          Consultée 1197 fois

Ne pas faire l'impasse sur les classiques. Important ça. Si vous avez la chance d'être encore au collège, à l'université, ou au lycée, ne méprisez pas vos professeurs de littérature qui vous répètent à longueur de cours ce célèbre leitmotiv. Les grands classiques ne doivent pas être négligés. Ils peuvent vous permettre de briller en soirée bien sûr mais aussi, lorsque l'occasion se présente, vous aider à comprendre un album des WATERBOYS.

Tenez, par exemple, si je n'avais pas fait l'impasse sur Yeats et ses oeuvres, j'aurais très certainement pu vous dire que la musicalité des poèmes de l'auteur irlandais, prix Nobel de littérature en 1923, les prédestinait à être mis en musique par un talent tel que Mike Scott. J'aurais très probablement insisté sur la richesses des rimes, la légèreté des mots, finements choisis et ciselés, qui transpirent d'un patriotisme aigu ainsi que d'un romantisme latent. Seulement voilà, Yeats malgré une oeuvre conséquente et unanimement reconnue comme l'une des plus importantes du patrimoine littéraire britannique, ne figure pas au tableau de chasse de votre serviteur. En gros, Yeats, pas lu.

Donc, rangez les pipes et noyez les verveines dans une bonne rasade de rhum, pas de Bouillon de Culture ce soir. L'animateur ne se nomme pas Bernard Pivot, mais bien Mike Scott, tête pensante des WATERBOYS, qui rend ici hommage à un de ses auteurs fétiches. L'exercice n'est pas nouveau pour lui, mais consacrer un album entier aux poèmes de l'auteur du Crépuscule Celtique reste, même pour un Ecossais, un défi de taille. Pour l'auditeur lambda, au final, tout cela n'a que peu d'importance. Si la démarche est à saluer, il faut bien avouer que Scott aurait très bien pu écrire des paroles sur ses hémorroïdes où ses premières fuites urinaires que cela n'aurait pas changé grande chose.

Si, reconnaissons tout de même que les poèmes, adaptés par Mike Scott afin de mieux s'adapter au format chanson, évitent un intellectualisme exacerbé grâce à l'évocation d'images simples (l'amour, la mort, l'attachement à son pays) qui fonctionnent plutôt bien, illustrées par une musique changeante et séduisante. Sur une base au piano, Mike Scott construit des ambiances blues (« The lake isle of Innisfree »), pop (« September 1913 »), folk et celtiques (« Mas as the mist and snow » et son violon dansant, « Before the world was made », « Politics »). N'hésitant pas à mettre en avant une voix féminine ou une imposante section de cuivres, Scott propose ainsi un album varié et à peine handicapé par sa longue durée (une heure au compteur).

An Appointment With Mr Yeats, malgré sa filiation naturelle avec les précédents albums des WATERBOYS, ne ressemble à rien de connu, et c'est tant mieux. Ce mélange des ambiances, des styles et des intervenants fait de l'opus un nid à découvertes pour l'auditeur, autant qu'une évidente cour de récréation pour son géniteur. Yeats ou pas Yeats, Mike Scott poursuit ses expérimentations et ses bariolages bienheureux. Une curiosité musicale et littéraire, sympathique et salutaire.

A lire aussi en ROCK par GEGERS :


Melissa AUF DER MAUR
Out Of Our Minds (2010)
Le rock et l'esprit...




Ben HARPER
Diamonds On The Inside (2003)
E - clec - tisme


Marquez et partagez





 
   GEGERS

 
  N/A



- Mike Scott (chant, piano, guitare)


1. The Hosting Of The Shee
2. Song Of Wandering Aengus
3. News For The Delphic Oracle
4. A Full Moon In March
5. Sweet Dancer
6. The Lake Isle Of Innisfree
7. Mad As The Mist And Snow
8. Before The World Was Made
9. September 1913
10. An Irish Airman Foresees His Death
11. Politics
12. Let The Earth Bear Witness
13. The Faery's Last Song



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod