Recherche avancée       Liste groupes



      
SOUL RéTRO  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


The EXCITEMENTS - The Excitements (2011)
Par MANIAC BLUES le 17 Novembre 2011          Consultée 809 fois

La mode vintage bat son plein cette année dans les bacs soul. On voit de plus en plus de nouveaux noms émerger et suivre les traces de Sharon Jones, initiatrice de ce mouvement. Charles Bradley, Slim Moore, Black Joe Lewis, les Buttshakers, Raphael Saadiq et désormais The Excitements, formation espagnole, ont animé les festivités en 2011. Cependant, un disque de soul old school réussi doit toujours mêler son vintage et modernité : c’est ce qui fait par exemple la grande force de Charles Bradley très en phase avec les réalités contemporaines. Avec The Excitements, on n'a pas l’impression d’écouter un groupe du XXIème siècle mais un clone de Ike & Tina Turner. Ils pastichent merveilleusement la soul des pionniers. Malheureusement pour eux, ils arrivent soixante ans trop tard.

A l’instar des Buttshakers, ce groupe barcelonais a la chance de bénéficier des talents d’une chanteuse afro-américaine. Koko Jean Davis, originaire du Mozambique mais élevée dans la patrie d’Otis Redding, contribue largement au caractère authentique de l’album. Je n’ose pas imaginer le désastre si une Espagnole avait tenu le micro. La formation puise notamment dans le répertoire d’ Ike & Tina Turner, Little Richard, Wilson Pickett, Rufus Thomas, Bobby Peterson. Le sextet a eu le mérite de choisir des standards qui pour la plupart ne sont pas très connus du grand public.

Comme tout groupe de R’n’B qui se respecte, le son des Excitements repose sur une section rythmique électrique et un orchestre de cuivres accrocheur. La chanteuse a du coffre et ses musiciens ont de l’énergie à revendre. Sur les quatre premiers morceaux, le tempo va à cent à l’heure, les titres sont courts, directs, sans fioritures, à l’ancienne en somme. La superbe ballade « Never Got Let You » permet de reprendre son souffle, avant d’enchaîner pour une nouvelle série de morceaux explosifs, parmi lesquels se détachent le trépident « Wait for Minute », l’entrainant « Won’t You Let Me Know », et le séduisant « If It Wasn’t For Pride ».

Grâce au talent de ses musiciens et de sa chanteuse sexy en diable, digne héritière de Tina Turner, le groupe s’en sort plutôt bien pour un premier album. Certes, l’aspect ultra-retro du disque a tendance à rebuter ; le groupe ne fait guère avancer le schmilblick en se limitant à l’univers Rhythm’n’blues de temps désormais lointains. Mais le dynamisme et le charme des Excitements finissent par emporter l’adhésion.

note : 2.5/5

A lire aussi en SOUL par MANIAC BLUES :


Otis REDDING
The Soul Album (1966)
Soul rétro




Otis REDDING
Otis Blue (1965)
Otis sur une autre planète


Marquez et partagez





 
   MANIAC BLUES

 
  N/A



Non disponible


1. Take The Bitter With The Sweet
2. I Don't Love You No More
3. I Do The Jerk
4. Never Gonna Let You Go
5. Wait A Minute
6. Let's Kiss And Make Up
7. Fat Back
8. Won't You Let Me Know
9. From Now On
10. I Want To Be Loved
11. If It Wasn't For Pride
12. Love Is Here To Stay



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod