Recherche avancée       Liste groupes



      
MUSIQUE CONTEMPORAINE  |  E.P

L' auteur
Acheter Cet E.P
 


 

- Style : Mike Oldfield

TRUST NO ONE - Hazard Ep (2011)
Par MARCO STIVELL le 3 Décembre 2011          Consultée 943 fois

La vie est un combat permanent, je pense que je n'apprends rien à personne. Toutefois, les artistes ont cette capacité particulière d'exprimer leur souffrance, qui fait qu'ils y gagnent souvent plus que de la compassion, la reconnaissance de l'avoir partagée. Au risque de me répéter, en musique combien de fois entend t-on que les génies ne font jamais mieux que lorsqu'ils font part de leur dépression dans leur oeuvre ? Je ne sais pas si même sur FP où on en parle, le génie de TRUST NO ONE sera reconnu comme tel, il le mérite pourtant bien...

A l'écoute de ce Hazard EP, coincé entre le Control EP et le tout aussi fameux Flight Test, on ressent une cassure par rapport à ces projets très "Oldfield-like" qui caractérisent tant l'artiste. Cela prouve au moins (si besoin était) qu'il n'écoute pas que l'homme de Reading ! Sur ce nouvel EP, on pensera à une autre de ses idoles, Interpol, ou peut-être plus directement, The Cure.

Et pour cause, à l'écoute de "Afther", on s'attend à tout moment à entendre surgir la voix si typée de Robert Smith... en vain, le TRUST NO ONE de cette année tient à rester instrumental ! L'atmopshère est donc très new-wave, mettant la basse en avant, une bonne réverb' sur la guitare clean. Les percussions sont étouffées pour le pont, les grosses guitares se présentent épisodiquement pour devenir métalliques et légèrement dissonnantes sur le final. Il n'y a pas de solo, chose qui ne suffit pas à dévaluer cette "chanson".

"Hazardous Dream" est à coupler avec "The Given Ground" non pas seulement parce qu'ils contituent les deux morceaux longs de l'EP, mais aussi parce qu'ils en représentent sa face "ambient". Etalée sur douze minutes, la première contient la réalisation la plus sombre de l'album, à l'image de cette intro avec nappe glauque, batterie lourde en fond et guitares planantes. Des effets cristallins de synthé viennent colorer un peu l'ensemble, et l'on retrouve la guitare lead typique mais en fond sonore elle aussi ! La réalisation flottante rappelle Control EP, puis apparaissent un clavecin électronique, plein de guitares et de mandolines relevées à la sauce ambient, sur lesquels se balade un piano en mode mélodique lydien (fa, avec la fameuse quarte augmentée). Après l'introduction d'un violoncelle, la batterie reprend les devants pour une esquisse qui ne démord pas de cette "rêverie hasardeuse".

C'est donc prolongé par "The Given Ground" au riff de guitare simple, donnant une impression bucolique renforcée par l'orgue/harmonium. Batterie et mellotron se confondent jusqu'à 3'30 où survient une grosse cassure et une parenthèse plus rock, avant un retour aux nappes oniriques. "Safe Waking", dont le sens rappelle celui de "Decision to Lose Control" de l'EP précédent, se concentre enfin autour d'une nappe de mellotron héroïque sur fond rock, le tout reprenant l'aspect "chanson" de "Afther".

Ce qui surprend particulièrement dans cette musique, c'est le choix de TRUST NO ONE de ne pas mettre son toucher divin en avant, au moins pour des soli mélodiques ou dévastateurs dont il a le secret, car on entend quand même un peu cette guitare mais dans les ambiances, principale recherche de l'album. Sans égaler les sommets habituels, cette parenthèse reste intéressante parmi tout ce qu'a fourni l'artiste cette année, ne serait-ce que pour son ambiance "dark" !

Note réelle : 3,5/5

Pour écouter : http://trustno1.jimdo.com/ep/hazard/

A lire aussi en MUSIQUE CONTEMPORAINE par MARCO STIVELL :


Anthony PHILLIPS
Private Parts & Pieces Ii - Back To The Pavilion (1980)
Dans la lignée du précédent, et différent




The ENID
White Goddess (1997)
Prog symphonique


Marquez et partagez





 
   MARCO STIVELL

 
  N/A



- Trust No One (guitares, basse, synthétiseurs, programmations)


1. Afther
2. Hazardous Dream
3. The Given Ground
4. Safe Waking



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod