Recherche avancée       Liste groupes



      
MUSIQUE CONTEMPORAINE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

 Roy Harris, American Composer (169)

Roy HARRIS - Symphonie No1 1933 (1933)
Par TARTE le 7 Juin 2012          Consultée 769 fois

La symphonie Américaine est un genre que j’apprécie tout particulièrement. Il fut continuellement nourri par une pléthore de personnalités qui ont su lui donner ses lettres de noblesse ; il est aujourd’hui un mouvement incontournable du paysage classique et contemporain, surtout contemporain.

Pour simplifier, dans les années 1940, deux écoles s’opposaient : d’un côté raisonnaient les cours d’Olivier Messiaen dont les nombreux élèves comptaient Stockhausen, Xenakis, Boulez, Nagano… ; et de l’autre ceux de Nadia Boulanger dont le palmarès était tout aussi impressionnant, il comptait pour les plus célèbres Daniel Barenboïm, Aaron Copland, Philip Glass, Leonard Bernstein et, parmi les plus discrets, un certain Leroy ElIsworth (dit Roy) Harris. Ce dernier séjourna en France pour suivre comme beaucoup de jeunes compositeurs américains les cours de Mademoiselle, imprégnés de culture musicale russe dont Harris en fit une économie presque totale (Boulanger travailla beaucoup avec Igor Stravinsky, cqfd). Après avoir écrit sa première œuvre (le concerto pour piano, clarinette et quatuor à cordes) et deux coups d’essais orchestraux (les symphonies « Our Heritage » qu’il abandonna, et « Americain Portrait »), il retourna en Amérique et composa sa première vraie symphonie : « 1933 ».

Dès les premières mesures on ressent la touche de Harris, sa manière de combiner les lignes mélodiques pour faire naître des intonations particulières fait déjà mouche. Il prend une grande liberté dans la construction de ses thèmes et use abondamment des percussions orchestrales pour lesquelles visiblement il a une grande fascination. On dit souvent qu’il ne fut jamais atteint par la musique russe lors de sa formation à Paris, mais il faut avouer quelques accents Stravinskystes dans son premier essai, notamment sur la rythmique : certains passages du troisième mouvement rappellent étrangement « Le Sacre du Printemps » (Par la suite, Harris se déliera rapidement de toutes influences européenne). Le début laisse prévoir une œuvre passionnante, une intro entraînante et justement dosée entre marches presque martiales et phrasés volatiles, le reste nous laisse sur notre faim et s’écoute sans trop laisser de marques visibles dans nos esprits. C’est une symphonie tout en finesse, les violons sont très présents et laisse de temps à autre la place aux cuivres et aux timbales, relevant aux moments opportuns les doux chants des cordes. Une structure se dégage pourtant, le début et la fin sont plus marqués, d’abord par un jeu plus fort et par des leitmotivs caractéristiques, discrets, souvent déclinés, mais bien présents. L’ensemble est loin d’être inintéressant, mais fait bien pâle figure à côté de ce qui va suivre.

« 1933 » tient davantage d’un exercice que d’une œuvre absolue (l’un n’empêchant pas l’autre cependant). Le compositeur se fait la main, essayant combinaisons et enchaînements dans une musique très libre, mais en se gardant tout de même les extravagances qui feront de lui un personnage à part du paysage musical américain.
Quasiment introuvable sur le marché, la 1ère symphonie de Harris restera cependant une pièce charnière, c’est en effet la première symphonie qui fut enregistrée pour une sortie commerciale, ce qui valut au compositeur le surnom de « Père de la symphonie américaine ». Un bien beau CV.

A lire aussi en MUSIQUE CONTEMPORAINE par TARTE :


John ADAMS
Harmonielehre (1985)
Leçon de musique en trois mouvements




Roy HARRIS
Symphony No.5 (1942)
Musique contemporaine


Marquez et partagez





 
   TARTE

 
  N/A



- Roy Harris (composition)
- Jorge Mester (direction)
- The Louisville Orchestra


- virgil Thomson
1. Concerto For Flute - I. Rapsodico
2. Concerto For Flute - Ii. Lento
3. Concerto For Flute - Iii. Ritmico
- ray Luke
4. Symphony No. 2 - I. Allegro
5. Symphony No. 2 - Ii. Adagio
6. Symphony No. 2 - Iii. Allegro Moderato
- roy Harris
7. Epilogue To Profiles In Courage - Jfk
8. When Johnny Comes Marching Home
9. Symphony 1933 - Symphony No. 1 - I. Allegro
10. Symphony 1933 - Symphony No. 1 - Ii. Andant
11. Symphony 1933 - Symphony No. 1 - Iii. Maestoso



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod