Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK'N ROLL  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Elvis Presley , Eddie Cochran , Jerry Lee Lewis , Stray Cats, Buddy Holly , Little Richard, Ricky Nelson

Gene VINCENT - Gene Vincent Rocks (1957)
Par ERWIN le 12 Juin 2012          Consultée 1005 fois

Le troisième album du rockeur maudit Gene VINCENT sort sous les meilleurs auspices. Nous sommes toujours en pleine bourre Rock’n’roll, les Blue Caps sont au complet. Gene semble en forme, si l’on en juge par la légendaire photo qui annonce la couleur. Gegene n’a pas encore vendu sa peau au système, il faudra compter avec lui pour jouer la musique du diable jusqu’au bout.

L’opus s’ouvre sur le chouette rock « Brand new beat », ou les licks du soliste Johnny MEEKS le remplaçant de Cliff GALLUP ont comme d’habitude la primauté. « Flea brain » est rapide et dépote bien comme il faut, on y notera la rythmique de guitare, qui deviendra plus tard sous les doigts du STRAY CATS Brian Setzer l’archétype de la construction rockabilly des eighties comme sur « Rock this town », c’est frappant ! Quelle omission de l’histoire ! « Rollin Danny » est dans un autre genre, une autre énorme influence pour les générations futures. L’album s’achève sur « It’s no lie », un rock bien affûté.

« By the light of a silvery moon » , déjà reprise par LITTLE RICHARD est un classique de la musique populaire, et la version de Gene est tout à fait notable, sans arracher les oreilles comme celle de son collègue hurleur, sa voix chaloupe plus mais la performance est excellente. Un intermède au piano, c’est notable, et l’artiste au médaillon reprend le flambeau avec l’énergie qu’on lui connaît.

Les slows : « You’ll never walk alone », où sa voix fait preuve d’une belle sensibilité, mais le titre est un rien horripilant. Aujourd’hui trop kitsch. « In my dreams » porte les stigmates de ces glorieuses années, elle prête à sourire car les aspects clichesques sont désormais plus forts que les données historiques, et ce même si la musique reste agréable. Les slows de COCHRAN ont beaucoup mieux vieilli, ceci explique que seuls certains titres de Vincent nous soient parvenus. La version de « you belong to me » abondamment reprise elle aussi, est sympa. « Your cheatin heart » n’est pas la meilleure alors que « Should I ever love again » est bien fichue, mais sans brio, si ce n’est que la voix de Gene y est superbe.

Il s’essaye ensuite au grand standard « Frankie and Johnny », nous n’en comptons plus les versions, entre Elvis et Sam Cooke, il y a de quoi faire, mais Vincent parvient comme souvent à la faire sienne, grâce à la clarté de sa belle voix. « Time Will Bring You Everything » lui permet de faire étalage de tout le grain de sa voix. En ce sens la chanson est superbe. Elle semble anticiper sur les futurs essais italianisants du King comme « It’s now or never » ou « surrender ». Le résultat est tout à fait honorable. Une des chansons les plus plébiscitées par les fans de Gene autour du monde.

Un troisième album qui ne manque pas de qualités certes, mais dont le niveau est tout de même très éloigné des œuvres contemporaines du king Elvis ou de son ami Eddie COCHRAN, c’est indéniable. Pour l’état d’esprit en revanche, il n’y a rien à redire, Gene VINCENT est bien le rebelle parmi les pionniers du rock’n’roll. En outre le départ du génial soliste Cliff GALLUP endeuille carrément la discographie du légendaire rockeur. Plus rien ne sera comme avant… C’est l’évidence.

A lire aussi en ROCK'N ROLL par ERWIN :


STRAY CATS
Rant'n'rave With The Stray Cats (1983)
Superbe retour aux racines rock pour les cats




SHADOWS
The Shadows (1961)
Les ombres attaquent


Marquez et partagez





 
   ERWIN

 
  N/A



Non disponible


1. Brand New Beat
2. By The Light Of The Silvery Moon
3. You'll Never Walk Alone
4. Frankie And Johnnie
5. In My Dreams
6. Flea Brain
7. Rollin' Danny
8. You Belong To Me
9. Your Cheatin' Heart
10. Time Will Bring You Everything
11. Should I Ever Love Again
12. It's No Lie



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod