Recherche avancée       Liste groupes



      
COUNTRY-FOLK-ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : The Union
- Membre : Msg

HOUSE OF LEAF - Wrongs To Right (2011)
Par GEGERS le 21 Mars 2012          Consultée 1018 fois

Si l'on vous demande, comme ça, de but en blanc, quel est le secret le mieux gardé de Suède, vous répondrez peut-être les Krisprolls. S'il est vrai que la recette de ces petits pains grillés reste une énigme, le véritable mystère du pays d'Abba est pourtant la voix onirique de Leif Sundin. Car voici un artiste inconnu qui a pourtant réalisé des prouesses sur les albums des artistes avec lesquels il a collaboré, parmi lesquels Michael Schenker, John Norum (guitariste d'Europe) ou Brian Robertson (ex-Thin Lizzy). Après avoir papillonné de groupe en groupe, le chanteur dispose aujourd'hui de la confiance et de l'expérience suffisante pour se lancer avec succès dans une carrière solo, sous le nom de HOUSE OF LEAF.

Leif Sundin aurait pu chanter du hard rock ou du blues. C'est pourtant vers un rock teinté de country et de folk que le chanteur a décidé de s'orienter. Wrongs to Right, première réalisation au format bâtard entre l'EP et l'album (7 morceaux et 28 minutes au compteur) offre un aperçu délectable du domaine musical personnel du chanteur aux multiples talents (ce dernier assure également l'intégralité des guitares). Les amateurs de Ryan Adams et Ray Lamontagne seront aux anges, car la musique de Leif Sundin rappelle l'univers intimiste et organique de ces deux artistes. A écouter au coin du feu, chacune des compositions qui forment cet album évoque une atmosphère et une ambiance particulière. Le chanteur souffle à merveille le chaud et le froid, bien aidé par la présence d'une basse imposante, d'une guitare tantôt discrète, tantôt prédominante, et d'instruments tels que la flûte ou l'harmonica, qui participent à construire un répertoire riche et chiadé.

La voix bluesy de Leif Sundin fait des merveilles dès « Wrongs to right », le titre d'ouverture aux sonorités rock et country, qui témoigne d'un grand talent de composition et d'écriture. Rien de révolutionnaire, mais une musique pleine d'âme et de justesse d'expression. Doté d'un sens de la mélodie aiguisé, le chanteur parvient à impressionner sans jamais trop en faire, sachant faire preuve de retenue lorsque les ambiances l'exigent. « Someday somewhere », mid-tempo évoquant les grande plaines du Mid-West, voit le chanteur répondre à une guitare électrique aérienne et envoûtante, tandis que « Wash away yesterday » se fait une ballade bluesy poignante.

Malgré tout, l'intérêt s'émousse sur la folkisante « Rainy day song », ainsi que sur l'enjouée « Follow the lights », dont les influences pop nuisent à la cohérence. Seule la chanson finale, « Steal your love », courte pièce guitare/voix sur laquelle la voix chaude et puissante de Leif Sundin fait merveille, permet de ne pas garder un goût amère en bouche.

Avec un talent indéniable et les faiblesses inhérentes à une première réalisation solo, HOUSE OF LEAF se découvre comme un projet prometteur et plein de ressources, qui souffre encore néanmoins de la comparaison avec les ténors du genre. En attendant, voici un court album qui vaut le coup, ne serait-ce que pour découvrir l'immense voix d'un chanteur dont l'anonymat n'a d'égal que le talent.

A lire aussi en ROCK par GEGERS :


RUNRIG
The Stamping Ground (2001)
Runrig de nouveau au sommet




MAGNUM
Chase The Dragon (1982)
De l'importance de la première fois...


Marquez et partagez





 
   GEGERS

 
  N/A



- Leif Sundin (chant, guitare)
- Surjo Benigh (basse)
- Mikael Ajax (batterie)
- Erik Vårdstedt (piano)


1. Wrongs To Right
2. Someday, Somewhere
3. Wash Away Yesterday
4. Rainy Day Song
5. Follow The Lights
6. Broken Old Record
7. Steal Your Love



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod