Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK'N ROLL  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Elvis Presley , Eddie Cochran , Jerry Lee Lewis , Stray Cats, Buddy Holly , Little Richard, Ricky Nelson

Gene VINCENT - Sounds Like Gene Vincent (1959)
Par ERWIN le 4 Septembre 2012          Consultée 1210 fois

Nous sommes en 59 et il est déjà possible d’affirmer que les instants de gloire de Gene VINCENT sont désormais derrière lui. Ses deux dernières contributions, bien que de bonne qualité, ne contenaient aucun classique à la hauteur des standards que sont aujourd’hui « Be bop a lula » ou « Blue jean bop ». C’est toute la question de l’évolution qui est ici posée. Gegene va passer à la postérité car contrairement à ses potes rockeurs, qui vont emprunter presque tous le même chemin composé de Liturgies gospellisantes, de country ou de guimauve dans le pire des cas, il va choisir de rester Rock and Roll là ou ses principaux rivaux vont obliquer. Il y perdra le succès dans l’immédiateté mais y gagnera à la postérité car honorera son engagement rebelle… Il sera bien le seul.

Il y a toutefois évolution, le titre « I can’t believe you want to leave » semble tiré des œuvres complètes de Muddy WATERS, vous remarquerez l’étonnant solo de Meeks à cette occasion. Ce blues très lent est fort sympathique, chargé de cuivres New Orleans d’un effet ma foi fort séduisant. Plus roots « Vincent blues » démontre toute la virtuosité des Blue Caps à évoluer autour d’une musique finalement « plus sérieuse », ce avec un talent évident. On ne peut que regretter que Gene n’ait pas plus fait de blues lents…

Le rapide « I might have known » est d’excellente qualité, drivé par une basse groovante. Voila un rock qui aurait mérité une postérité. Le petit lick de guitare sur « In ove again » donne une réelle identité au titre, très réussi, avec un chant posé de Gene vraiment agréable. J’avais totalement oublié ce morceau... « I’ve got to get to you » sonne presque Teenage Idol, voire comme les meilleurs chansons des BO du King dans les sixties. Les harmonies de « Maybe » sont elles aussi du plus bel effet, et la mélodie de « My heart » me rappelle les heures de gloire du regretté EDDIE COCHRAN, son ami.

Sur les slows, le rockeur maudit au costume de cuir noir se signale toujours par des performances de premier choix. Sa splendide voix de teenager avec ce vibrato unique comme sur « You are the one » donne des résultats vraiment à la hauteur, qu’un solo de piano pragmatique vient encore renforcer. « Now is the hour » est moins original.

Il ne faut pas non plus oublier les reprises qui sont il est vrai de tout premier choix sur ce cinquième album : nous avons donc une version assez « light » du « Readdy Teddy » de LITTLE RICHARD ou l’on ne retrouve pas la puissance de l’original, et vient ensuite le « Maybelline » de CHUCK BERRY plus conforme aux capacités vocales de l’artiste… Le moins qu’on puisse dire est qu’il s’agit de classiques.

Très surpris par cet opus de VINCENT qui se révèle comme le meilleur après « Blue jean bop », et réinstalle l’artiste au sommet des compositeurs après une période moins mémorable. On sent le groupe très soudé autour de lui. Pas un titre ne dépareille, et me voila prêt à la conseiller à tout fan de rock qui se respecte, plus pour des questions de qualité que d’histoire.
Un très bon cru que ce 1959.

A lire aussi en ROCK'N ROLL par ERWIN :


The EVERLY BROTHERS
The Everly Brothers (1958)
Le plus grand duo du rock




Elvis PRESLEY
Elvis' Golden Records Volume 3 (1963)
Supra classique


Marquez et partagez





 
   ERWIN

 
  N/A



Non disponible


1. My Baby Don't 'low
2. I Can't Believe You Want To Leave
3. I Might Have Known
4. In Love Again
5. You Are The One For Me
6. Ready Teddy
7. I Got To Get To You Yet
8. Vincent's Blues
9. Maybe
10. Now Is The Hour
11. My Heart
12. Maybelline.



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod