Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK-FOLK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style + Membre : Runrig

The BAND FROM ROCKALL - The Band From Rockall (2012)
Par GEGERS le 11 Juin 2012          Consultée 1084 fois

Il existe dans l'Atlantique Nord, quelque part entre l'Irlande et les Îles Féroé, un minuscule bout de terre, même pas, un rocher, nommé Rockall. Battu par les vents et blanchi par la fiente des fous de Bassan, le caillou est propriété du Royaume-Uni, mais fait l'objet d'une revendication par l'Irlande, le Danemark et l'Islande, qui se verraient bien en prendre possession afin de pouvoir exploiter les ressources maritimes alentours. Un rocher inamovible, solennel, fier et droit, tiraillé entre les futiles « puissance » humaines, voilà ce qu'est le Rockall dont le sommet, qui culmine à 22 mètres, s'inquiète plus souvent des furieuses tempêtes qui viennent le balayer que des vaines gesticulations des gouvernants.

Par analogie, les frères MacDonald ont un petit quelque chose du Rockall. Les deux sexagénaires, têtes-pensantes de Runrig, ont depuis longtemps atteint avec leur groupe le statut d'emblèmes, voir d'ambassadeurs, d'une musique folk rock écossaise rurale et authentique. Fort d'une carrière longue de 40 ans, le groupe se solidifie peu à peu, tentant de résister à l'érosion en se faisant très actif en termes de concerts, mais bien plus léthargique pour ce qui est des nouvelles offrandes discographiques. Alors que l'amateur était en attente d'un nouvel album du combo (le précédent date tout de même de 2007), voici que les frangins MacDonald surprennent leur monde et proposent un projet solo (ou plutôt duo), une escapade musicales dont les velléités nostalgiques laissent supposer un album influencé par les années 60 et 70. Tout juste, mais THE BAND FROM ROCKALL, en rendant hommage à ses premières amours, livre un album résolument ancré dans son époque.

Tout débute par un bruit de ressac, puis une guitare sautillante qui donne l'impression d'écouter un album des Shadows. Hommage, nous disions. Bien vite, la voix de Rory MacDonald vient nous rappeler que nous avons les deux pieds ancrés en Écosse. Entraînant, ce morceau bénéficie de la « patte » artistique des frangins, cette capacité à insuffler leurs morceaux d'une force motrice qui donne envie à l'auditeur d'aller de l'avant, de vivre la musique de manière active plutôt que l'écouter passivement. Le son de la guitare électrique, aérien et nuancé, évoque le guitar-hero de Runrig Malcolm Jones, mais c'est bien Rory qui, en plus du chant, de la basse et du synthé se charge de doter l'album d'une chaleur électrisante.

Nombre de ces titres auraient pu finir sur un album de Runrig. Les ambiances, chatoyantes ou plus feutrées, sont similaires à celles proposées par le groupe des frangins. « For The Love of Alison », titre dédié à la triste histoire d'Alison MacDonald, jeune Écossaise disparue dans les Montagnes du Kashmir en 1979, avait d'ailleurs été écrit dans le milieu des années 90, mais n'avait jamais trouvé sa place sur un album du groupe. Le morceau se voit enfin ici mis en valeur, dans un habillage mêlant guitares électriques et acoustiques ainsi qu'un piano discret, l'ensemble transcendé par un refrain persistant du plus bel effet.

Chantés par Rory ou Calum, en langue anglaise ou gaélique, les 12 morceaux de ce Band From Rockall frappent au cœur, comme autant de témoignages de sincérité d'artistes qui parviennent à coup sûr à générer de l'émotion chez leurs auditeurs. Mais pas une émotion chiquée. Une tendresse authentique à l'écoute de « One Way Ticket » ou « When I Walk Among These Hills », magnifiques pièces dont l'émotion épidermique ne peut laisser insensible. Plus enjouées, « Luaidh » ou « There's a Chain » participent à construire une ambiance bienveillante et remplie d'amour, thème de prédilection des frangins. Un accordéon par-ci (« Into The Aurora »), une voix féminine par là (« The Band From Rockall »), quelques cuivres sur l'ensemble (« Am Bard Deireannach ») contribuent à faire de ce projet un moment de bonheur intense. A la fois hommage au passé des deux artistes, tout en se faisant moderne dans sa construction et son interprétation, The Band From Rockall fait partie de ces fulgurances qui vous confortent dans cette idée que la richesse musicale n'est pas morte. Dommage que sur Rockall, les fous de Bassan n'aient pas d'iPod...

Pour vous faire une idée : http://www.youtube.com/watch?v=1VG5bOc_2tw

A lire aussi en FOLK par GEGERS :


FLEADH
The Peacock's Feather (2015)
Folk arc-en-ciel.




REDEYE
End Of The Season (2013)
Folk us... made in France !


Marquez et partagez







 
   GEGERS

 
  N/A



- Rory Macdonald (chant, basse, guitare, claviers)
- Calum Macdonald (chant, batterie, percussions)
- + Divers Instrumentistes


1. The Band From Rockall
2. Luaidh
3. There's A Chain
4. One Way Ticket
5. The Days
6. Mairi Bhan
7. Eval
8. When I Walk Among The Hills
9. Am Bard Deireannach
10. Nighean Og Nan Suilean Ciuin
11. For The Love Of Alison
12. Into The Aurora



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod