Recherche avancée       Liste groupes



      
VARIETE FRANCAISE  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


MAEL - Kung-fu Et Autres Cirques De Bord De Mer (2004)
Par BARZ le 28 Mars 2005          Consultée 2940 fois

La pochette parle d'elle-même. Le chanteur, au milieu d'une oasis, qui s'acharne au pied, au poing et à la guitare sèche sur un ampli. Le décor est posé. Ca tombe bien, puisque tout sera question de décor dans ce disque. Alors on regarde distraitement le nom des musiciens et on s'aperçoit que Nikko Bonnière est omniprésent dans ce disque. Nikko Bonnière est le guitariste de Dolly. Alors on se dit que le décor musical ressemblera à Dolly, et on n'a pas tout à fait tord.

Ce disque est le deuxième du jeune et timide Mael, le premier était un petit opus étrange et insolent qui lui avait valu quelques problèmes tellement ses textes étaient d'une magnifique cruauté. Il s'est un peu assagi sur ce disque, mais pas tant que ça...
L'album se scinde en deux parties, avec pour morceau central "D18", un instrumental totalement déjanté qui commence par une sirène de flics playmobil, puis qui prend pour fil sonore des chants de sirènes, des bruits électroniques, des guitares sèches, des bouts de voix incompréhensibles... Morceau ni agréable ni désagréable à écouter, juste étrange, mais dont le titre rappelle le "D5" du premier album qui, lui aussi était assez étrange. On peut alors supposer que ce n'est pas sans rapports, que "D18" serait une suite, enfin bon, c'est un détail comme il y'en a plein dans ce disque.

La première partie de l'album est concentrée sur des petites histoires un petit peu extérieures à Mael, il fait intervenir des personnages, qui ont de belles particularités : "Arthur fait du Kung fu sur la plage", "Princesse d'Alaska" est une "Tueuse à gages occasionnelle" avec la jolie voix de Manu (la chanteuse de Dolly), "Les Marins" et leurs séjours tourmentés en mer... On croise également une sorte de Jésus qui fait du Kung fu avec son "Tatouage de Hippie". Vous l'avez deviné, l'univers de Mael est un petit peu alambiqué, ce jeune homme qui parait si innocent avec sa petite voix fluette est en fait très gourmant d'histoires noires. Les textes sont donc beaux, même très beaux, subtiles, recherchés, de beaux petits poèmes mis en musique sur la plage, avec le minimum d'instruments...
C'est ce qui pêche un peu sur ce disque, la musique, qui est parfois très pauvre, parfois juste une guitare, un mélodica et quelques effets, parfois un peu plus riche avec clavier et batterie pour construire une petite pop mignonne et agréable.

La seconde partie de l'album est un peu plus sombre, plus personnelle aussi. Les chansons parlent d'amours qui ne se passent pas vraiment comme il faudrait, les vers sont calmes mais affûtés, Mael fait flipper quand il chante des vers tels que "On aimait tant se jeter les couteaux" ou encore "Même si je dors avec tes désirs, les belles histoires finissent par le pire" avec sa voix en demi-teinte, mi-joyeuse mi-amère.
Mael pose ainsi le décor dans ses chansons, les mots coulent simplement, les paysages se construisent, se plantent devant nos yeux, mais les mots utilisés sont ambigus, Mael est fourbe et joue l'illusionniste, tout est bien trop sombre dans ses chansons, et pourtant on les chante de façon joyeuse...

Le résultat est un deuxième album sombre, un peu plus ambigu que le premier, et d'autant plus réussi car laisse plus de place à l'imaginaire. Un deuxième album qui place Mael au rang des petits chanteurs français qui deviennent grand (Ü, Frank Monnet, Tom Poisson, Aldebert...) on aurait juste préféré des musiques un peu plus marquantes...

A lire aussi en VARIETE FRANCAISE par BARZ :


MAEL
L'extrême Arrogance Du Poisson Rouge (2003)
Mael, un chanteur qui vous veut du bien




CAMILLE
Music Hole (2008)
De quoi combler le trou de la sécu

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez





 
   BARZ

 
  N/A



- Mael (voix, guitares, claviers, accordéon...)
- Nikko Bonniere (guitares, claviers, piano, banjos, programmations)
- Jérôme Steunou (tuba)
- Florian Blain (batterie, percussions)
- Romuald Gablin (guitares)


1. Arthur
2. Princesse D'alaska
3. Les Marins
4. Tatouage De Hippie
5. Les Cirques De Bord De Mer
6. D18
7. La Mer à La Lune
8. Genève
9. A L'envers
10. Adamo
11. Les Mains Dans Le Dos



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod