Recherche avancée       Liste groupes



      
POP/SOUL  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


Paloma FAITH - Do You Want The Truth Or Something Beautiful? (2009)
Par MOONDREAMER le 6 Août 2012          Consultée 1207 fois

Paloma FAITH est une jeune chanteuse, auteure-compositrice, nous venant tout droit d’Angleterre, imprégnée par un passé dans le monde du théâtre et par l’héritage de la scène burlesque de Londres (elle fut même un certain temps assistante de magicien !). Son 1er album, Do You Want the Truth or Something Beautiful? (« Veux-tu la vérité ou quelque chose de beau ? »), possède en conséquence une forte identité visuelle, comme en témoigne sa magnifique couverture, quelque peu énigmatique.

Mais re-contextualisons quelque peu cet album : nous sommes en fin 2009, année où le public britannique célèbre encore les chanteuses néo-soul à la voix reconnaissable, qu’il s’agisse d’ADELE, d’Amy WINEHOUSE ou encore de DUFFY. Paloma FAITH pourrait être facilement classée comme n’étant qu’une chanteuse parmi d‘autres de cette vague d’artistes féminines, un phénomène de mode condamné à disparaître dans le sillage des figures proéminentes. Et il est vrai que DYWTTOSB (abrégeons le nom de l’album pour des raisons évidentes de clarté) s’insère plutôt bien dans cette classification : Paloma FAITH a une voix unique, un timbre nasal bien qu’agréable, avec un certain relief qui fait penser à celle de DUFFY ; sa musique va de la pop (« New York ») à la soul (le morceau éponyme) et son univers visuel comme sonore se place dans une optique très retro (« Upside Down »).

Mais là où FAITH se démarque de ses consœurs, c’est au niveau de la grande qualité des compositions, qui balaient un spectre d’émotions très riche, et de la finesse des arrangements (regardez simplement le nombre de choristes et de musiciens réunis sur l’album). Le côté théâtral et tragique qu’elle infuse dans certaines de ses chansons (« Broken Doll », « Play On », « DYWTTOSB? ») contraste avec la légèreté et l’humour de certains morceaux se rapprochant plus du burlesque (« Romance Is Dead », « Smoke & Mirrors », « Upside Down »), le tout parvenant à s’harmoniser sans effort et on passe tout au long de l’album d’un genre à l’autre avec aisance.

Certaines chansons sortent toutefois du lot : « Stone Cold Sober », 1er single et 1er morceau de l’album, commence avec une longue intro instrumentale qui laisse place à une instrumentation soul, rappelant « You Know I’m No Good » d’Amy WINEHOUSE, sur laquelle se place la voix de FAITH avant d’exploser lors du refrain d’une puissance rare. « New York » est un morceau émouvant sur lequel la chanteuse évoque le départ de l’élu de son cœur qui la quitte pour « another lady », qui s’avère en réalité être la ville de New York. Aussi étonnant que le concept du morceau puisse être, la finesse et la justesse des paroles, l’instrumentation délicate et les chœurs gospel qui terminent la chanson en font un morceau incontournable.

« Smoke & Mirrors » est une chanson entraînante dans une veine pop à laquelle ses arrangements sophistiqués et son rythme très jazzy apportent une profondeur inattendue ; on peut en dire de même pour « Upside Down » où la remarquable plume de Paloma assume et joue sur la légèreté du morceau. Enfin, « Play On » est vraiment l’aboutissement de l’album : un morceau mélodramatique, aux arrangements entre puissance et sophistication, prolongeant la métaphore théâtrale du couple comme deux acteurs qui doivent continuer à jouer leur rôle jusqu’à ce que la musique cesse et que le rideau tombe.

Si j’avais un seul reproche à faire à cet album, c’est de n’inclure qu’une petite dizaine de morceaux. Mais peut-être qu’un ajout quelconque aurait fragilisé l’équilibre délicat de DYWTTOSB. Quoiqu’il en soit, bienvenue dans la cour des grands mademoiselle FAITH.

Note réelle: 4.5/5

A lire aussi en POP par MOONDREAMER :


WOODKID
Iron (2011)
Rencontre avec un multi-instrumentiste de talent!




MARINA AND THE DIAMONDS
Electra Heart (2012)
Un enrobage sucré masquant l’amertume du message


Marquez et partagez





 
   MOONDREAMER

 
  N/A



- Paloma Faith (voix)
- Rosie Langley (violon, choeurs)
- Seye Adelekan (guitare, choeurs)
- Fiona Brice (violon)
- Amy Langley (violon)
- Jesse Murphy (violon)
- Laura Stanford (violon)
- Sarah Tuke (violon)
- Sato Kotono (alto)
- Úna Palliser (alto)
- Laura Anstee (violoncelle)
- Llinos Richards (violoncelle)
- Harriet Wiltshire (violoncelle)
- Samuel Dixon (piano, basse, celesta, guitare, vibraphone)
- Rob Wells (piano, claviers)
- George Noriega (claviers)
- Steve Robson (claviers)
- Leo Abrahams (guitare)
- Patrick Byrne (guitare, claviers, percussions)
- Ed Harcourt (guitare, wurlitzer, piano, percussions)
- Greg Kurstin (guitare, claviers)
- Blair Mackichan (guitare)
- Luke Potashnick (guitare)
- Pete Davis (basse)
- Ali Friend (basse)
- Matthew Waer (basse)
- Karl Brazil (batterie)
- Ryan Granville Martin (batterie)
- Andy Newmark (batterie)
- Jeremy Stacey (batterie, percussions)
- Dominic Glover (trompette, cor)
- Hadrian Garrard (trompette)
- Ben Castle (clarinette, saxophone tenor)
- Ruthie Phoenix (saxophone)
- Trevor Mires (trombone)
- Carol Riley (choeurs)
- Dee Dee Wilde (choeurs)
- Donna Allen (choeurs)
- Patricia Scott (choeurs)
- Emily Mcewan (choeurs)
- Joy Malcolm (choeurs)
- Brian Jones (choeurs)
- Edith Langley (choeurs)
- Marcus Johnson (choeurs)
- Subrina Mccalla (choeurs)
- Venessa Yeboah (choeurs)
- Ian Pitter (choeurs)
- Jodi Marr (choeurs)
- Lawrence Johnson (choeurs)
- Robin Bailey (choeurs)


1. Stone Cold Sober
2. Smoke & Mirrors
3. Broken Doll
4. Do You Want The Truth Or Something Beautiful?
5. Upside Down
6. Romance Is Dead
7. New York
8. Stargazer
9. My Legs Are Weak
10. Play On



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod