Recherche avancée       Liste groupes



      
NEW-AGE/AMBIENT  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Arve Henriksen
- Membre : Brian Eno
- Style + Membre : Jon Hassell / Brian Eno

Jon HASSELL - Power Spot (1986)
Par STREETCLEANER le 25 Novembre 2012          Consultée 1143 fois

Power Spot est la première réalisation de Jon Hassell sur le label de Manfred Eicher, ECM. Le trompettiste américain continue d'explorer les contrées lointaines que suggère son concept de Quatrième Monde. On retrouve donc là les climats chauds et ensoleillés du fameux Fourth World, Vol. 1: Possible Musics, pièce maîtresse de la discographie du trompettiste, qui a été développée avec la collaboration de Brian Eno.

Toujours largement influencé par le « raga » du maître Pandit Prân Nath, le jeu de trompette possède toujours cette essence mystique et mystérieuse, évoquant tout autant l'Inde « Wing Melodies » que l'Afrique « Solaire ». A ce titre, Power Spot est encore un voyage à part entière, la sensation de dépaysement est totale. La musique de l'Américain navigue quelque part entre New Age, Ambient, World Music et Minimalisme, aucune de ces qualifications n'étant suffisamment parlante à elle seule.

Tour à tour percussive « Power Spot » ou plus statique, voire méditative, grâce à l'emploi de nappes synthétiques flottantes « Passage D.E. », l'ensemble demeure cependant moins étonnant et sensationnel que sur Fourth World. L'utilisation des percussions électroniques y est notamment pour quelque chose, celle-ci se faisant trop sentir et ayant le mauvais goût de gâcher quelque peu l'aspect organique qui aurait été utile à une immersion plus profonde. Si ces percussions électroniques passent plutôt correctement sur « Solaire » ou « Miracle Steps », ce n'est en effet pas le cas sur le titre éponyme « Power Spot » ou sur « Wing Melodies », où l'auditeur pourra être un peu rebuté par leur côté trop artificiel.

La pièce la plus longue de l'album (environ onze minutes), et une des plus réussies « The Elephant and the Orchid », mêle avec brio atmosphère méditative et images des chaudes contrées colorées du bout du monde. La trompette y danse avec une certaine lenteur toute apaisante sur un doux tapis de percussions régulières et léthargiques. Comme sur « Passage D.E. », Jon Hassell se fait véritable magicien qui a la capacité étonnante de ralentir le temps et de transformer les lieux environnants.

Power Spot, dans lequel intervient encore Brian Eno (basse, et à la production avec son associé Daniel Lanois), ne s'avère, il est vrai, pas aussi réussi que Fourth World mais n'en demeure pas moins une belle réalisation. On y retrouve avec bonheur l'univers si caractéristique et fascinant de Jon Hassell, enchanteur et dépaysant. Une belle proposition pour prolonger le voyage dans son quatrième monde, à la fois réel et imaginaire.

Note réelle : 3,75/5.

A lire aussi en NEW-AGE/AMBIENT par STREETCLEANER :


Pablo BOLIVAR
Motion: The Ambient Works (2010)
Une belle réalisation




Brian ENO
Before And After Science (1977)
Le meilleur de Eno ? probablement...


Marquez et partagez





 
   STREETCLEANER

 
  N/A



- Jon Hassell (trompette)
- J.a. Deane (percussions électroniques, flûte)
- Jean-philippe Rykiel (claviers)
- Michael Brook (guitare, traitements)
- Brian Eno (basse)
- Miguel Frasconi (flûte)
- Richard Armin (raad cordes électro-acoustiques)
- Paul Armin (raad cordes électro-acoustiques)


1. Power Spot
2. Passage D.e.
3. Solaire
4. Miracle Steps
5. Wing Melodies
6. The Elephant And The Orchid
7. Air



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod