Recherche avancée       Liste groupes



      
POP  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


The PIANO GUYS - The Piano Guys (2012)
Par WALTERSMOKE le 3 Novembre 2012          Consultée 890 fois

Internet, c'est beau. Internet, ça permet de s'ouvrir le monde – pour peu que les sites qu'on visite ne contiennent pas de xxx dans leurs noms – et de découvrir des talents insoupçonnés qui n'auraient jamais eu la chance de percer il y a encore quelques années. Cependant, si dans certains cas c'est amplement mérité, il arrive aussi (enfin, la majeure partie du temps), que les artistes de la génération 2.0 soient particulièrement mauvais, ou au mieux dotés d'un peu de talent qui ne parvient pas à sauver les meubles. Et le groupe The PIANO GUYS fait partie de cette dernière catégorie.

The PIANO GUYS, c'est un groupe de cinq musiciens - enfin, surtout un pianiste et un violoncelliste - qui se proposent donc de relire des morceaux au piano et au violoncelle, un choix qui n'est pas forcément des plus banals (et qui rappelle en quelque sorte Lindsey STIRLING). Ils sont devenus célèbres assez rapidement sur Youtube, où leurs vidéos dépassent allègrement le million de vues, et ce qui devait arriver arriva, voilà qu'ils sortent un album studio cette année. Et pour faire simple, mieux vaut ne pas l'acheter et se contenter de deux-trois vidéos sur le oueb.

Pourtant, le premier morceau donne vraiment envie : il s'agit d'une combinaison forte et intelligente de "Titanium", une chanson de SIA, avec le célébrissime Pavane de FAURE, une merveille comme on n'en fait que trop rarement, et ce quelle que soit l'époque, et pour ainsi dire, c'est fort joli et réussi, malgré l'impression que les musiciens se retiennent. Mais il faut retenir ce morceau et oublier tous les autres, en se disant qu'il n'y aura aucun regret, car l'exercice tombe à plat dès le deuxième morceau, "Peponi/Paradise" qui associe quant à lui des rythmes africains à la chanson de COLDPLAY, et le résultat est assez déplaisant, sans compter une production trop lisse et consensuelle.

En ce qui concerne le reste de l'album, il n'est pas inopportun de dire que l'auditeur ira de Charybde en Scylla, et ce même si les morceaux ne se ressemblent pas tellement. Les relectures de tubes pop comme "Over The Rainbow" ou encore "Rolling In The Deep" sont terriblement creuses, les musiciens ont vraiment tout misé sur leur concept sans rien consolider derrière, c'est malheureux de voir un aussi bon talent gâché, et la relativisation du style « tu sais, y'a pire ailleurs » ne s'applique pas ici. Et même le fan hardcore de Star Wars ne trouvera certainement pas son compte avec "Cello Wars", qui reprend les thèmes principaux de la saga sans y mettre une once de cohérence ou travailler les transitions. Ah, et pour nous achever (ou pour attirer la jeune pisseuse sans aucun goût musical), voilà qu'arrive une reprise des ONE DIRECTION. Techniquement parlant, j'appelle ça du foutage de gueule : quitte à reprendre du commercial, il y avait le choix...bon, mieux vaut ne pas s'étendre dessus, sinon tout le dictionnaire des insultes va y passer.

Bref, passé le premier morceau, c'est l'ennui assuré pour quiconque écoutera cette galette jusqu'au bout, doublé d'un profond sentiment de gâchis. C'est d'autant plus dommage que les membres de The PIANO GUYS sont doués, et sont capables de faire autre chose que d'épater la galerie.

A lire aussi en POP par WALTERSMOKE :


ST. VINCENT
St. Vincent (2014)
De quoi bien démarrer l'année 2014.




The MAMAS AND THE PAPAS
The Mamas And The Papas (1966)
Coffre à trésors


Marquez et partagez





 
   WALTERSMOKE

 
  N/A



Non disponible


1. Titanium/pavane
2. Peponi/paradise
3. Code Name Vivaldi
4. Beethoven's 5 Secrets
5. Over The Rainbow/simple Gifts
6. Cello Wars
7. Arwen's Vigil
8. Moonlight
9. A Thousand Years
10. Michael Meets Mozart
11. The Cello Song
12. Rolling In The Deep
13. What Makes You Beautiful



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod