Recherche avancée       Liste groupes



      
MUSIQUE CONTEMPORAINE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


Olivier MESSIAEN - La Nativité Du Seigneur (1935)
Par TARTE le 27 Février 2013          Consultée 1082 fois

De toutes les œuvres liturgiques composées par Olivier Messiaen, « La Nativité du Seigneur » en est la plus célèbre et probablement l’une des plus ardues. En 1935, le compositeur est déjà porté au pinacle pour ses travaux et son service à l’orgue de l’église de la Sainte Trinité à Paris, réunissant un public toujours plus nombreux et pas toujours croyant. La principale raison à cela est qu’il proposait une esthétique totalement nouvelle dans l’univers ecclésiastique, propre à attirer les oreilles les plus curieuses (et accessoirement, quelques élèves du conservatoire ici et là).

De nature, l’orgue est un instrument proprement majestueux. Un instrument dont les multiples couleurs sont ici exploitées à pleins tuyaux. Les systèmes et modes que Messiaen a mis au point inspireront par la suite des Keith Emerson, Richard Wright, Hugh Banton ou même Rick Wakeman. Ce n’est désormais un secret pour personne : l’inspiration vient toujours de quelque part.

« La Nativité du Seigneur » fut écrite à Grenoble, ville cernée par les vastes remparts des Alpes d’Isère. Constituée de neuf méditations illustrant la naissance du Christ, elle reprend les règles de composition élaborée par son compositeur, et qui pour le coup, s’adressent davantage à de féroces musicologues qu’à votre pâtisserie préférée ; Mais pour faire bref, disons que Messiaen à créé, à l’image de J.S. Bach, un système d’écriture fondé sur les contraintes (Utilisation du même motif, règle du contrepoint etc.) afin d’étendre la musique à de nouveaux langages.

Rigueur et esthétique sont donc les maîtres mots, la musique est plus aboutie qu’un « Banquet », et n’a pas encore la vélocité des « Visions » ou des « Chants d’oiseaux » ; Elle est avant tout illustrative, pour exemple, nous pourrons noter « les Anges » dont les virevoltantes lignes aigües communiquent avec les « Oiseaux exotiques » ; « Le Verbe » et son discours solennel ; les flamboyants accords de « Dieu parmi nous » ou les poignants éclats de « Jésus accepte la souffrance ». « La Nativité du Seigneur » est une fresque irradiante, éblouissante et dont la compréhension nécessite beaucoup de patience. Comme du passage de l’obscurité à la lumière, un moment d’adaptation est nécessaire.

Les premières écoutes ne sont pas évidentes, c’est tout le paradoxe du personnage ; Le compositeur déclara lui-même avoir voulu « transmettre les émotions par des moyens sûrs et clairs », de l’utilisation des pédales à la parcimonie dans le traitement des timbres (entendez des effets sonores), il déploie à nouveau sa science dans un environnement sobre, son écriture offrant à elle seule toute la richesse de l’ouvrage. Les modes à transpositions limitées s’appliquent aux changements de tons et offrent à l’œuvre des couleurs très contrastées, saillantes et tout à fait uniques ; Les rythmes non rétrogradables, eux, présentent une structure faite de symétries, de croisées de voûtes et d’ornements mystiques et didactiques. Oui, vous êtes bien dans une cathédrale gothique, avec ses impressionnantes dimensions, ses vitraux colorés et son architecture fourmillante de détails.

« La Nativité » réunit toutes les ambitions d’Olivier Messiaen. Toutes ses recherches prennent ici leur plus haut degré d’exploitation, et à fortiori, c’est ici même que se passe la connexion parfaite et justifiée de la théologie, de l’instrumental et du musical. Quand la rigueur de la structure rejoint la poésie, quand l’impossible se met en musique.

A lire aussi en MUSIQUE CONTEMPORAINE par TARTE :


John ADAMS
Harmonielehre (1985)
Leçon de musique en trois mouvements




Paul SMITH
Vingt Mille Lieues Sous Les Mers (2008)
De l'anthologie à l'état brut.


Marquez et partagez





 
   TARTE

 
  N/A



- Olivier Messiaen (composition, orgue)


1. La Vierge Et L'enfant
2. Les Bergers
3. Desseins éternels
4. Le Verbe
5. Les Enfants De Dieu
6. Les Anges
7. Jésus Accepte La Souffrance
8. Les Mages
9. Dieu Parmi Nous



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod