Recherche avancée       Liste groupes



      
PUNK CELTIQUE  |  E.P

L' auteur
Acheter Cet E.P
 


 

- Style : The Mahones , Dropkick Murphys, The Real Mckenzies

BASTARDS ON PARADE - Shallow Waters (2012)
Par GEGERS le 24 Décembre 2012          Consultée 725 fois

L'Espagne est un véritable vivier de talents en matière de rock et metal celtique. Les fers de lance Mago De Oz et Saurom jouissent d'une popularité enviable dans le pays de Don Quichotte, et parviennent à attiser une scène marquée par le patrimoine celtique de la Galice et des Asturies. En matière de punk celtique, les Espagnols se font néanmoins bien plus discrets, et se contentent de proposer, de temps en temps, quelques nouveaux groupes prometteurs. La Galice, justement, est la région d'origine de BASTARDS ON PARADE, dont les six membres sont basés à La Corogne. Après une série d'EP dans la deuxième moitié des années 2000, le groupe propose en 2011 son premier album. Et, comme pour ne pas se faire oublier, il revient en cette fin d'année avec un nouvel EP 4 titres qui sent bon la transpiration et le whisky premier prix.

On pense nécessairement aux Mahones, aux Dropkick Murphys ou aux Real McKenzies à l'écoute de ces quatre titres qui lorgnent sérieusement vers un punk celtique pratiqué outre-atlantique, tant et si bien que seul l'accordéon et les mélodies hispanisantes de l'instrumental « Pastoriza » permettent de savoir que les BASTARDS ON PARADE ne sont pas originaires des États-Unis. Cette petite touche locale n'apparaît néanmoins que sur le morceau précité. Les trois autres titres œuvrent dans un punk celtique des plus classiques mais aussi des plus sympathiques : riffs plaqués, chant rugueux, mandoline et cornemuse constituent l'ossature de la musique des Espagnols, qui peine malgré tout à se démarquer de celle de ses concurrents.

L'énergie et le sens de la mélodie sont pourtant au rendez-vous, ainsi que les choeurs gonflés de testostérone qui confèrent à l’ensemble un aspect fédérateur pas déplaisant. De même, on ne peut qu'apprécier la flûte sautillante et la mandoline de "Shallow Waters", brulôt introductif (1'40 au compteur) qui prépare le terrain pour "Old man's booze", plat de résistance imparable et accrocheur et doté, ce qui ne gâche rien, d'un feeling rock'n'roll décoiffant.

On ne sort pas, néanmoins, des sentiers battus, et BASTARDS ON PARADE ne propose rien de véritablement innovant ou particulièrement digne d'intérêt. Une sortie sans grand intérêt face aux mastodontes du genre, qui ont frappé fort en 2012. Pour les collectionneurs uniquement.

A lire aussi en PUNK-ROCK par GEGERS :


PADDY AND THE RATS
Tales From The Docks (2013)
Un bon coup de pied au fût




The RUMJACKS
Sober & Godless (2015)
Pour 15 balles et une pinte


Marquez et partagez





 
   GEGERS

 
  N/A



- David (chant, guitare)
- Ruper (guitare)
- Davizón (basse)
- Chipo (mandoline)
- Aspy (gaita, cornemuse)
- Dopi (batterie)


1. Shallow Waters
2. Old Man's Booze
3. Pastoriza
4. Time To Go Out



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod