Recherche avancée       Liste groupes



      
ACID TECHNO  |  E.P

Commentaires (1)
Questions / Réponses (1 / 5)
L' auteur
Acheter Cet E.P
 


 

 Site Officiel (223)

Daniel AVERY - Water Jump (2012)
Par SASKATCHEWAN le 12 Janvier 2013          Consultée 1318 fois

Daniel AVERY est un DJ anglais qui vient de sortir quatre EP d’Acid Techno la même année. C’est pour ce genre de fantaisies pas marketing du tout que j’aime l’électro. Il a quand même mis une fille sur la pochette, mais pas à poil, on ne sait jamais, les gens pourraient acheter le vinyle pour les mauvaises raisons. Quatre EP donc, dont le dernier en date, Water Jump, une sorte de petite tuerie dansante et régressive, une belle demi-heure de sons acides comme on en fait plus.

Dès l’intro de « Water Jump », on comprend que l’EP est sur la bonne voie. Des chœurs lancinants dignes d’un album de trance psychédélique qui accompagnent une boucle acide sortie tout droit des usines Roland, ça n’arrive pas tous les jours. Puis déboule une pulsation techno d’une efficacité redoutable, absolument racoleuse et consciente de l’être, comme la première chroniqueuse d’NRJ12 venue. Le tout est entrecoupé d’une voix rauque à faire feuler la plus stricte des nonnes.

Ça aurait pu s’arrêter là, comme sur tant d’autres EP de techno écrasés par la force d’un seul morceau. C’était déjà suffisant pour rendre gaga les fans d’acid techno. Mais comme ils ne sont plus qu’une dizaine, il fallait viser plus large. Et puis CEEPHAX est maître sur ce créneau. Le véritable tour de force de Water Jump, c’est de recycler toutes ces sonorités désuètes pour produire une techno résolument actuelle. Plutôt que de singer les Allemands, Daniel AVERY utilise ses propres références et les remet au goût du jour. Résultat, « Drone Logic », un morceau de techno percutante qui conclut la face A sur une note un poil plus agressive.

La face B enfonce le clou avec « Reception », une belle charge rythmique, la techno comme on l’aime parfois, simple, radicale et entêtante. Tout ça n’est pas très fin, mais absolument jouissif. « A Quiet Life », au contraire, fait plus dans la subtilité. L’introduction ne donne pas toutes les clefs ; le morceau se laisse apprivoiser, deviner. Les pulsations sont rares ; l’atmosphère est plus énigmatique. Une voix féminine s’élève, l’électronique se tait, puis reprend, métamorphosée. Une cascade de boucles synthétiques s’abat, à peine couverte de temps à autres par le retour de cette belle voix de femme. Un morceau en forme de délice onirique, qui s’apprécie d’autant plus après trois démonstrations de techno radicale.

Il est rare d’avoir affaire à un EP aussi abouti que ce Water Jump. Daniel AVERY signe-là des débuts plus que prometteurs, avec un savoir-faire de DJ assez impressionnant. Carrière à suivre, donc.

A lire aussi en MUSIQUE ELECTRONIQUE par SASKATCHEWAN :


AFX
Analord 04 (2005)
L'un des sommets de la série




AFX
Analord 11 (2005)
Le dernier mais non des moindres


Marquez et partagez





 
   SASKATCHEWAN

 
  N/A



- Daniel Avery (tout)


1. Water Jump
2. Drone Logic
3. Reception
4. A Quiet Life



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod