Recherche avancée       Liste groupes



      
MUSIQUE ELECTRONIQUE  |  E.P

L' auteur
Acheter Cet E.P
 



BURIAL - Truant / Rough Sleeper (2012)
Par MARTIN le 18 Janvier 2013          Consultée 1032 fois

BURIAL est excessivement agaçant. Le monde scrute l'annonce d'un troisième album depuis plus de 5 ans, en lieu et place de quoi il préfère nous abreuver régulièrement d'EPs de 2 ou 3 titres qui calment notre appétit temporairement pour nous rendre encore un peu plus impatients. Et, à chaque fois, c'est pareil : on connaît déjà un peu le disque sans même l'avoir écouté, avec les désormais classiques crépitements en veux-tu en voilà, les basses fantomatiques, les voix féminines haut perchées, et l'habituelle atmosphère qui évoquerait une ville endormie, avant le lever du jour, une ambiance à la fois rêveuse et froide. On râle, on se dit qu'à part rallonger ses titres inlassablement, il serait peut-être temps que BURIAL évolue réellement, qu'on va finir par se lasser, mais malgré tout, après écoute, on en redemande. De toute manière, ce type est le seul à savoir faire ce son, d'autres s'y sont essayés, et chanceux sont ceux dont on a dit ne serait-ce qu'ils plagiaient ce son avec une certaine maîtrise. BURIAL est bien au dessus de ça.

Avec ce 2 titres d'un peu plus de 25 minutes, pas loupé : dès les premières secondes, on est en terrain connu. Mais inutile de faire semblant plus longtemps, qu'est-ce que c'est bon! Et peut-être même un peu plus que les essais précédents. Moins sombre que Kindred, Truant/Rough Sleeper a une esthétique fabuleuse, grâce entre autres à des claviers plus présents qu'à l'accoutumée. Et quels claviers ! Que dire des premières minutes de Rough Sleeper et de ce clavier aussi fragile que majestueux, réellement poignant, un peu désabusé, mais malgré tout lumineux. Des sons électroniques, ça ? Pourtant, ce que c'est organique et expressif ! Beau à en chialer. Et ces 2 titres, eux-mêmes composés comme des ensembles de plusieurs titres, sont riches de ces fragments où BURIAL renoue avec une couleur qui rappellera les meilleurs moments d'Untrue. Jamais les claviers n'auront été mis autant en avant, notamment sur Rough Sleeper, ce qui peut conférer un coté un peu kitsch à la première écoute, notamment pour l'auditeur qui appréciait l'aspect assez sec et dépouillé de Kindred, mais non : détendez-vous, et laissez-vous happer par cette atmosphère rêveuse et solitaire, c'est un régal.

La structure des titres pourra par contre en rebuter plus d'un, sorte de bric-à-brac où se succèdent des fragments de morceaux plus ou moins complets et aboutis, mais c'est aussi ce qui, à mon humble avis, fait de cet EP une grande réussite. Des titres très longs, certes, mais on ne s'ennuie jamais, on est assez loin d'un Kindred qui révélait assez vite tout ses secrets et préférait aligner des grandes plages homogènes. Non, l'ensemble est ici plus insaisissable et intrigant, et nul doute que Truant/Rough Sleeper tiendra l'épreuve du temps avec succès. Entre instants lourds et bruitistes, et envolées grandioses, BURIAL nous maintient en haleine sans trop de difficultés, d'un bout à l'autre de ces pièces de 12 et 14 minutes.

Voilà, laissons cette fois-ci notre rengaine de coté sur le peu d'évolution que propose cet EP, peut-être que BURIAL aura effectivement des difficultés à surprendre et convaincre l'auditeur des années encore, quitte à complètement désenchanter sa musique à force de répétitions. Mais aujourd'hui, laissez-vous simplement aller au plaisir d'écouter ce superbe EP. Oui, ce gars-là est sacrément talentueux. Maintenant, c'est vrai que s’il pouvait la prochaine fois nous livrer un album complet... Allez Will, s'il te plaît.

A lire aussi en MUSIQUE ELECTRONIQUE par MARTIN :


HIGH TONE
Underground Wobble (2007)
Monument !




STAND HIGH PATROL
A Matter Of Scale (2015)
Le Finistère joyeux


Marquez et partagez





 
   MARTIN

 
  N/A



- Will Bevan (tout)


1. Truant
2. Rough Sleeper



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod