Recherche avancée       Liste groupes



      
CROSSOVER THRASH  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Discharge, Gbh, Bad Brains
 

 Site Officiel (252)

The EXPLOITED - The Massacre (1990)
Par RED ONE le 21 Avril 2013          Consultée 1603 fois

Aaaah, ça y est, ça commence enfin à sérieusement s'agiter dans la cocotte-minute hardcore bouillonnante de nos punks à crêtes préférés... Ouais, il était vraiment temps que ça redémarre du côté de chez Buchan ! Car après un début de carrière fulgurant au début des années 1980, magnifiquement illustré par deux albums cultes (Punks Not Dead en 1981, puis Troops Of Tomorrow en 1982), The EXPLOITED avait commencé à s'égarer puis à décliner, produisant trois albums oscillant entre le tout juste correct (Let's Start A War, Horror Epics) et le passablement médiocre (Death Before Dishonour). Cependant, Death Before Dishonour annonçait déjà en 1987 quelques changements d'orientation stylistique, démontrant alors l'attrait du groupe pour la scène thrash metal, en pleine ébullition à cette époque. Mais Death Before Dishonour était malheureusement très loin d'être parfait, et The EXPLOITED se devait de confirmer ses prétentions à faire du crossover thrash avec un album de meilleure qualité. The Massacre, sixième album paru en 1990, y réussira admirablement.

Petit rituel oblige, penchons nous sur les nouveaux barbouzes punk qui ont accepté de rejoindre les rangs du groupe de Wattie Buchan le temps de cet album ... Bon, ça va pas être simple, ce ne sont que des nouveaux. Et merde. Un certain Gogs (Gordon Balfour) rejoint ainsi le groupe à la guitare, accompagné d'un dénommé Smeeks (Mark Smellie) à la basse. Willie Buchan, frère de Wattie et batteur du groupe depuis 1983, semble avoir provisoirement déserté le pont du navire (pas d'inquiétude, il reviendra au prochain épisode). À sa place, on trouve un certain... Tony Martin. Aucun rapport avec le chanteur de BLACK SABBATH, cependant, je vous rassure, ce sont des homonymes. Quel nom répandu, n'empêche.

The Massacre est donc réellement l'album du renouveau pour The EXPLOITED. Du point de vue de la production, déjà, cet album n'a absolument plus rien à voir avec les deux efforts précédents. Le son est ici plus propre, vraiment bien produit, et on sent que la chose a été faite avec application par des types qui connaissent leur boulot. Wattie Buchan n'abandonne pas totalement pour autant ses grognements étranges qui faisaient la particularité de certains titres de Death Before Dishonour, mais la chose est ici plus travaillée, et surtout largement mieux mise en valeur. La guitare sonne par ailleurs très claire, plus carrée, moins brouillonne. Certes, aucun guitariste d'EXPLOITED ne sera jamais un génie, et les solos de guitare seront toujours torchés à la truelle à parpaing, mais qu'importe, car ici ça cogne et ça envoie sévère. Et la batterie ? Ben, y a pas à dire, c'est presque parfait, le remplaçant de Willie Buchan étant infiniment plus carré que son prédécesseur. Il était temps, oserais-je dire !

La plupart des morceaux vont à 100 km/h et laissent très peu de répit à l'auditeur. Franchement, que peux-t-on dire face à d'explosifs brûlots tels que "The Massacre", "Sick Bastard", "Now I'm Dead", ou encore "Stop The Slaughter" ? Pas grand chose : ça tabasse à toute berzingue, et le choix est très simple, soit on adhère immédiatement et on bouge dans tous les sens, soit on s'enfuit en courant. La machine The EXPLOITED s'est enfin remise en branle, et elle enchaîne les titres ultra-violents comme d'autres alignent les coups de marteau sur une enclume : "Boys In Blue" fera ainsi mal au plus puceau des punks adolescents, pendant que "Dog Soldier" et "Don't Pay The Poll Tax" achèveront de lui réduire la cervelle en bouillie. The EXPLOITED osera même quelques expérimentations "mélodiques" (oui, vous avez bien lu) sur "Blown Out Of The Sky", titre éminement thrash, dans la plus pure tradition californienne. C'est franchement classe et ça annonce déjà ce que le groupe fera 6 ans plus tard.

Alors bien sûr, tout n'est pas parfait : "Porno Slut", titre assez lassant, aux paroles relativement malsaines, ne passe pas trop l'épreuve de la durée et se révèle être une chanson que l'on zappe assez souvent. Par ailleurs, The EXPLOITED répète fréquemment certaines idées de riffs à l'envie sur certains titres et ne varie pas trop ses structures. Mais qu'importe ! L'album est méchant, file des pains dans la tronche à chaque mesure et malmène l'auditeur sans réel temps mort. Un album presque parfait, en définitive.

Avec The Massacre, The EXPLOITED livre donc au final un sixième album très solide, bien consistant, rempli jusqu'à outrance de titres à mi-chemin entre du puissant thrash metal à l'américaine et un punk hardcore british enfin libéré de ses complexes. Pour The EXPLOITED, la voie est désormais toute tracée pour le chef d'oeuvre de 1996...

"DEU MASSAKEUUUUU !!!!! WHHYYYYYYYYYY ???????"

Titres immanquables : "The Massacre", "Sick Bastard", "Now I'm Dead", "Boys In Blue", "Don't Pay The Poll Tax", "Stop The Slaughter" ...

A lire aussi en PUNK-ROCK par RED ONE :


The MISFITS
Static Age (1978)
Le premier foetus avorté des Misfits. Délicieux.




OAI STAR
Va à Lourdes (2006)
And I smoke marijuana everyday !!!


Marquez et partagez





 
   RED ONE

 
  N/A



- Wattie Buchan (chant)
- Gordon Balfour (guitare)
- Mark Smellie (basse)
- Tony Martin (batterie)


1. The Massacre
2. Sick Bastard
3. Porno Slut
4. Now I'm Dead
5. Boys In Blue
6. Dog Soldier
7. Don't Pay The Poll Tax
8. Fuck Religion
9. About To Die
10. Blown Out Of The Sky
11. Police Shit
12. Stop The Slaughter



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod