Recherche avancée       Liste groupes



      
FOLK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


DAMH THE BARD - Antlered Crown And Standing Stone (2012)
Par GEGERS le 23 Janvier 2013          Consultée 963 fois

Que nous reste-t-il aujourd'hui des cultures celtiques ancestrales ? Pas grand-chose, certainement pas d'écrits puisque les clans pratiquaient uniquement une tradition orale. Quelques vestiges nous sont parvenus, ainsi qu'une description des rites et coutumes narrée par les observateurs de l'envahisseur romain, nécessairement biaisée et incomplète. Ce que nous savons, c'est qu'à partir du deuxième siècle avant JC, les Celtes ont été soumis à une influence militaire de plus en plus pressante de la part de l'Empire Romain, qui en 200 ans à peine s'imposa en Gaule et en Hispanie. Ce que nous savons, c'est qu'au sommet de ces sociétés celtes se trouvaient les druides, représentant d'une classe particulière, qui possédaient à la fois le rôle de juriste, magicien, prêtre, barde, etc. Victimes les plus emblématiques de la chasse aux cultes païens menée par Rome, les druides, garants d'un culte païen non prosélyte, s'éteignirent en quelques siècles. Ainsi, peut-on aujourd'hui, comme le fait DAMH THE BARD, se revendiquer sérieusement garant d'une lignée druidique qui aurait réussi à traverser les âges ? Ce Britannique, nommé récemment Pendragon de l'organisation néo-païenne de l'Ordre des Bardes, Ovates et Druides, se pose en héritier légitime d'une lignée ininterrompue et vivace.

Druide, DAMH se considère avant tout, comme l'indique son patronyme, comme un barde, pratiquant son culte des divinités païennes celtiques à travers sa musique. Œuvrant au service d'un folk minimaliste, l'artiste enregistre et se produit en concert depuis le début des années 2000. Antlered Crown And Standing Stone constitue son septième album. Si une certaine familiarité avec l'histoire et les mythes des anciennes cultures celtiques peut être un plus pour aborder cet album, pour saisir notamment le sens de certains textes consacrés à des divinités particulières, la force de DAMH THE BARD est de proposer une musique qui s'adresse à chacun, le seul prérequis étant d'être un minimum sensible à la musique folk rurale et organique de l'artiste.

Le morceau-titre, « Antlered Crown and Standing Stone », permet à lui-seul d'estimer si l'album va réussir à vous toucher. Une mélodie folk acoustique, douce et lumineuse, sert de base à des paroles dédiées au dieu païen Cernunnos (le dieu-père). Néanmoins, ce morceau peut être envisagé comme un simple hommage à la nature, vivante et vibrante, qui nourrit l'être humain dans sa bienveillance et sa bonté. Alors que l'Homme devient de plus en plus citadin et coupe peu à peu son lien, pourtant fondamental et indispensable, avec la Nature, DAMH THE BARD nous livre un album invitant à la réflexion et la contemplation. « Under a Beltaine sun », basé sur des arpèges tendres, vient nous rappeler la beauté simple d'une nature pure et respectée, sous le soleil de Beltaine (moment qui marque le début de la saison claire dans les cultures celtiques). Pas de mélancolie, mais un sentiment d'apaisement et de bonheur simple se dégagent de ce titre magnifique qui rend un peu plus absurde encore l'organisation citadine de nos sociétés modernes. Une flûte discrète vient enrichir « Brighid », ode à la déesse des bardes, un morceau qui, comme le suivant « Branwen's Lament », évoque le chanteur irlandais Christy MOORE.

Le folk celtique de DAMH THE BARD est de fait inspiré de bout en bout, et s'il ne s'inscrit pas dans la droite lignée du folk britannique de Fairport Convention ou Steeleye Span, il évoque régulièrement ces deux groupes emblématiques, eux aussi marqués par les mythes et l'héritage celtique de la Grande-Bretagne. Peu varié dans la construction des morceaux, mais extrêmement riche dans ses ambiances et ses mélodies, l'album se déploie pour résonner profondément dans l'âme et l'esprit. « The January Man », renouant avec la vision cyclique de l'existence par les Celtes, se fait une des plus belles réussites d'un album qui grandit au fil des écoutes. Impossible de ne pas sentir résonner l'écho de ces peuples trop souvent oubliés, mais qui auraient aujourd'hui beaucoup à nous enseigner concernant notre relation avec la nature. Barde ou pas, DAMH se fait porteur d'un folk tout simplement beau.

« Antlered Crown and Standing Stone » en live : https://www.youtube.com/watch?v=HyjiXfvikWk

A lire aussi en FOLK par GEGERS :


BARDIC
Discover (2004)
Quatre bras, c'est déjà beaucoup




Les COWBOYS FRINGANTS
L'expédition (2008)
Ce que le québec a de plus savoureux


Marquez et partagez





 
   GEGERS

 
  N/A



Non disponible


1. Antlered Crown & Standing Stone
2. Under A Beltane Sun
3. Brighid
4. Branwen's Lament
5. Sons And Daugthers (of Robin Hood)
6. The Dreaming
7. The January Man
8. Silent Moon
9. Down In The Garden
10. Ceridwen & Taliesin



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod