Recherche avancée       Liste groupes



      
RAP, HIP-HOP  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Public Enemy
 

 Site Officiel (284)

ICE-T - Gangsta Rap (2006)
Par ERWIN le 4 Février 2013          Consultée 1128 fois

La légende est toujours debout… enfin… couchée si on se réfère à la mignonette tof qui orne gracieusement le huitième et pour l’instant dernier skeud du seul et unique ICE mother fuckin’ T. Vêtu de ses seuls attributs masculins, il est accompagné pour l’occase par sa mutante pouf de femme… Oui, oui, Ice est bien marié à l’intellectuallisante Coco Austin, dont le job est de défiler en maillot de bain… On s’en serait douté… Les fesses sont vraies ! Sept longues années se sont écoulées depuis la dernière opération commando du subversif fils de p…

L’introduction sur « Gangsta Rap » rappelle au monde de la musique samplée qu’Ice reste le MC idéal, son flow teigneux sert à merveille sa voix plus mâle tu meurs. Même si le titre n’est que moyen, Tracy lui confère l’identité gangsta dont il est l’ultime dépositaire. La section cuivre de « Ridin’ Low » est ensuite loin d’être désagréable. Signalons le joli flow sur « Real Talk », et le petit refrain pop de « New Life » assorti de son piano hystérique qui se laisse aisément écouter. « Please Believe Me » développe un coté dance auquel le muthafucka ne nous avait pas habitué… L’âge sans doute, puisque notre camarade acteur star a en 2006 près de 49 piges. En tout cas, à part les paroles cochonnes prononcées à la cool par ICE « I know you like it girl, that’s right », la chanson est médiocre. « It’s All Love » est une petite course agréable contre la montre. C’est sympa tout ça mais pas transcendant.

Mais ne croyez pas pour autant que l’Iceberg a perdu ses couilles, cachées qu’elles sont par les opulentes cuisses musclées de sa compagne : l’opus contient ses classiques. En premier lieu, permettez-moi de vous présenter « The Game’s Real », appelé à devenir à l’avenir l’un des standards de l’artiste en concert. On peut y retrouver tous ses « descendants », MARK LIVE ou SMOOTHE DA HUSTLER qu’Ice parraine sans détours. Cela est fondamentalement raw, ça sent le vécu, même si les millions de dollars pleuvent aujourd’hui sur un des acteurs les mieux payés au monde. Rythme de tueur, sample travaillé lancinant et inéluctable, c’est carrément flamboyant : le titre de l’album.
A peine plus loin on découvre « Code of the Street » dont le titre énonce certaines réalités du west coast hip hop, soient les lois qui régissent les conflits entre les gangs de LA. Instructif et avec un refrain très réussi. Enfin, j’adore la dynamique qui émane de « Step Your Game up ».

« Everything Is Going to Be Allright » et « Walking in the Rain » sonnent un brin funky, ce en l’absence de sample célèbre puisque papy James BROWN est inexistant. Pas d’intermèdes parlés, une certaine sagesse se dégage donc de ce dernier. On ne ressent pas plus les anciens amours du garçon pour le hardcore. Coco participe enfin à « Pray » avec un talent plus inégal que celui de trimballer son 95H – faux celui-là en revanche – sur les podiums du bon goût, il fallait le dire et rétablir une certaine réalité : Ice adore le superficiel, matez plutôt leurs hilarantes photos de couple sur le net !


Bref, JAY-Z est plus classe, 2PAC était plus méchant, DR DRE est le meilleur producteur et EMINEM le plus blanc des rappeurs, mais Tracy Marrow, reste le patron. Musicalement, il n’a pas changé d’un iota et ses lyrics fracassent toujours autant – comparez ses « fuck » avec ceux d’EMINEM… A son âge, être toujours aussi vindicatif reste une performance alors qu’il est aujourd’hui une bête des plateaux télé made in US. Le temps passe, on vieillit tous, mais malgré un système rodé pour corrompre les plus braves, ICE-T demeure inchangé. Pour ça, dressons tous le majeur en gueulant à la face du monde « Suck it bitch, should have killed me years ago, this is Ice T, I’m out of here ». J’en ai toujours les mêmes frissons !

A lire aussi en RAP, HIP-HOP par ERWIN :


FORT MINOR
The Rising Tied (2005)
Du Nu metal au meilleur du rap




EMINEM
The Eminem Show (2002)
Lever de rideau du 3ème millénaire


Marquez et partagez





 
   ERWIN

 
  N/A



Non disponible


Non disponible



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod