Recherche avancée       Liste groupes



      
SPACE ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style + Membre : Hawkwind

Dave BROCK - Looking For Love In The Lost Land Of Dreams (2012)
Par RED ONE le 27 Mars 2013          Consultée 905 fois

La galaxie HAWKWIND est une vaste nébuleuse infinie, dont les ramifications ne cessent de grandir de décade en décade... Parallèlement à la discographie principale du groupe viennent ainsi se greffer des quantités astronomiques (c'est le cas de le dire) d'enregistrements pirates, de coffrets d'archives en tous genres, de projets solo de ses milliards de membres, de side-projects alternatifs (PSYCHEDELIC WARRIORS, SONIC ASSASSINS, etc...) et de formations concurrentes formées par d'anciens membres frustrés (SPACE RITUAL, LASTWIND, les "nouveaux" HAWKLORDS, etc...) Un amateur non-initié à tout ce bordel spatial y perdra très vite son klingon.

Les projets solo de Dave Brock sont heureusement assez peu fournis pour qu'on s'y égare trop longtemps. À intervalles plus ou moins longs depuis le milieu des années 1980, le capitaine Brock nous délivre régulièrement quelques albums solo, mais considérer ces albums comme indépendants de la production studio classique de HAWKWIND n'est toutefois absolument pas envisageable. Car il ne faut pas s'en cacher, mais ces albums solo du sieur Brock sont bien souvent des recueils de faces B ou de démos de HAWKWIND.

L'année 2012, après la nouvelle déception de l'album Onward, fut au final une année plus productive que prévu : au mois de novembre de cette même année, Dave Brock annonçait ainsi la sortie de deux nouveaux albums. Le premier était un étrange album enregistré par HAWKWIND sans Tim Blake (claviers) et Mr Dibbs (basse), intitulé Stellar Variations et qui sera publié sous le nom "HAWKWIND LIGHT ORCHESTRA". Parallèlement à ce nouvel opus de HAWKWIND qui n'en portait pas totalement le nom, Dave Brock se fendait d'un nouvel opus solo, que voici.

Ce qui alarme dans un premier temps, c'est que ce nouvel effort soit bien évidemment plus fourni que l'album Stellar Variations. Cet état de fait rassure certes sur le potentiel créatif du guitariste britannique, mais ne peut que nous inquiéter quand à la réelle qualité intrinsèque de tout ce matériel enregistré en si peu de temps. Ce disque ne serait-il pas tout simplement un album de rebuts bricolés, comme tant d'autres ? C'est probable, mais notre guitariste de l'Espace a plus d'un tour dans son sac, et des surprises sont à prévoir. La musique pratiquée ici est-elle si différente de celle pratiquée en 2012 par HAWKWIND et son spin-off HAWKWIND LIGHT ORCHESTRA ? Oui, quand même un peu...

Arrangements jazzy classieux ("Lazy Days"), orientaux ("Dreams", "Ecstacy"), sonorités industrielles planantes ("Who Do You Think You Are"), ambient/electro majestueux propice à la rêverie ("Sunrise Drive", "Opaque"), expérimentations de xylophone surprenantes sur "The Chief", titre introspectif ("That Day In December") ... Les chansons aux idées intéressantes ne manquent pas. Toutefois, à l'inverse de Stellar Variations, la cohésion de l'ensemble reste encore à démontrer. Cet album ressemble trop, malgré des titres d'une grande qualité, à une énième masturbation musicale du leader de HAWKWIND, qui nous gratifie régulièrement le long de l'album de solos de guitare aériens mais relativement répétitifs. Dave Brock s'amuse, mais on ne comprend pas réellement où il veut en venir.

On s'énervera également de retrouver d'éternels samples assez insupportables (dont certains ont été également utilisés sur Stellar Variations), de même que certaines pistes qui se présentent comme d'évidents remixes de démos de l'album Blood Of The Earth (2010). Sans parler de cette nouvelle relecture de la chanson "We Took The Wrong Step Years Ago", initialement publiée sur In Search Of Space en 1971. Décidément, Brock ne peut s'empêcher de renouer avec ses mauvaises habitudes...

Ce nouvel album solo de Dave Brock nous rassure donc sur un point : le capitaine Brock a toujours des idées et se motive encore pour sortir du nouveau matériel de façon régulière. L'année 2012 apparaît donc comme relativement exceptionnelle à ce niveau, finalement. Mais ce nouvel album de Brock en solo présente malheureusement le même type de défauts que les récents efforts de HAWKWIND : de longs recueils de chansons space rock beaucoup trop riches, trop garnis et peu faciles à digérer. La qualité est là, mais trouver la cohérence de ces oeuvres demeure impossible pour un être humain normalement constitué.

Et si au fond la musique de Dave Brock ne s'adressait pas à des humains ?

Note réelle : 2,5/5

Titre favori : "Opaque" (OPAQUE !)

A lire aussi en ROCK PSYCHEDELIQUE par RED ONE :


HAWKWIND
Hall Of The Mountain Grill (1974)
Les Hawklords organisent un barbecue cosmique !




HAWKWIND
25 Years On (hawklords) (1978)
Les Hawklords changent provisoirement d'identité


Marquez et partagez





 
   RED ONE

 
  N/A



- Dave Brock (tout ?)
- +
- Richard Chadwick (batterie)
- Jason Stuart (claviers)


1. World Of Ferment
2. A Lover's Whim
3. That Day In December
4. Higher Plane
5. Lazy Days
6. Who Do You Think You Are
7. Sunrise Drive
8. We Took The Wrong Step Years Ago
9. The Chief
10. It's Never Too Late
11. Opaque
12. Dreams
13. The Kiss
14. Ecstacy
15. Menace To The Society
16. Goodnight



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod