Recherche avancée       Liste groupes



      
POP  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Membre : The Black Eyed Peas

WILL.I.AM - #willpower (2013)
Par GLADIUS le 13 Mai 2013          Consultée 2214 fois

Will.I.Am sort un nouvel album. Et quand un collègue de la rédaction me demande si je compte le chroniquer, ma seule réponse (et la plus sensée) fut « bwarg. ». Et quelques heures après, réflexion faite, je me suis dit que le chanteur a fait d'excellentes choses dans les débuts des Black Eyed Peas, et ce serait une erreur de s'arrêter au simple duo honteux avec Britney Spears. J'enfile donc mon pull spéciale chronique et m'adonne à la tâche.

C'est le 4ème album solo de notre artiste, qui en tant que grand expert marketing, a su faire une promotion comme il se doit dans le simple but de nous empêcher toute possibilité de passer à côté de l'album. La pochette est dévoilée, will.i.am nous gratifie de l'un de ses meilleurs sourires sur un fond orange qui fait grincer des dents et donne une mauvaise première image de par le manque d'originalité, avec la très curieuse annotation « #willpower », qui fait d'ailleurs office de titre d'album. La présence d'un signe « dièse » m'évoque une quantité de choses, en premier lieu un bon nombre d'insultes, qui s'ensuit d'une profonde indignation. Le rappeur est-il entrain de nous foutre un dièse* pour qu'on aille parler sur le phénomène Twitter de son nouveau CD ? Si je ne me trompe pas, et il me semble pas que ce soit le cas, il faut avouer que ce concept est tout simplement aberrant, et nous donne un bon aperçu de la mentalité de notre artiste qui veut exploiter les réseaux sociaux pour faire monter sa côte de popularité.

Bon allez, on se concentre, on fait abstraction de toutes ces petites choses bien gênantes qui me donnent un premier avis bien menaçant de cet album, et on se lance dans une écoute intensive. L'intro « Good Morning » est bien dosée et très classe, et elle va presque me faire regretter tout ce que j'ai dit sur l'artiste jusq'... ah, ça passe à « Hello ». Ouf, j'ai cru que will.i.am allait me faire mentir. On retrouve bel et bien l'artiste dans le genre qu'il affectionne depuis quelques années, à savoir une instru avec des basses prépondérantes et la base des paroles reposant sur « I just want to have fun tonight » et « I don't want to be alone tonight ». Autotune à la pelle sur ce premier titre, qui n'est pas vraiment mémorable. Passons à la suite, avec « This Is Love » en featuring avec la jolie EVA SIMONS, qui fait partie des titres réussis de l'album avec sa mélodie de piano et ce refrain qui rentre dans la tête, pour longtemps.

Ah oui, j'oublie de préciser que le rappeur n'aime apparemment pas des masses faire une chanson tout seul et nous gratifie d'une dizaine d'invités plus inquiétants les uns que les autres, on passe d'une Britney SPEARS sur un « Scream And Shout » irritant à souhait, à un Justin BIEBER sur « #thatPOWER » (tiens, encore cette connerie de dièse... Twitter is everywhere) où l'on se focalise plus le BoumBoumBoum que sur la voix d'ado prépubère du jeune invité.
Mais le déluge ne s'arrête pas là. On voit des noms encore plus improbables et on se demande où l'ex-Black Eyed Peas à été chercher ça, je pense particulièrement à la jeune et dénuée de talent Miley CYRUS, que l'on aurait aimé voir en fin de carrière dès l'arrêt de la série Hannah Montanna. Je déborde du sujet principal, la chanson en question « Fall Down » n'est pas des plus mauvaises il faut l'avouer, elle contient un refrain rythmé et les deux voix (enfin, les deux autotunes) se marient plutôt bien. L'intervention de Chris BROWN va créer « Let's Go », l'un des plus mauvais titres de l'album, et heureusement que le niveau est relevé sur « Geekin' » où will.i.am nous dévoile enfin sa vrai voix, l'ambiance s'avère plutôt réussie. « Great Times Are Coming » nous rappèle dès la première seconde « Let It Be » des Beatles, et même si le début est bien foutu, on repart dans la même construction que tous les autres titres, on retrouve l'inévitable BOUMBOUM du refrain et on commence définitivement à en avoir marre.

La plupart des chansons sont un copier coller bien raté du titre des Black Eyed Peas « I Gotta Feeling ». Et c'est ça qui fait que l'album est mauvais, l'impersonnalité dans chaque instru, chaque parole. Et il remplace ses compères des BEP par des invités plus pitoyables les uns que les autres, effectuant des prestations encore plus mauvaises que sur leurs projets personnels.
Il y a fort heureusement certains titres qui réussiront à ne pas faire plonger l'artiste dans mon top 20 des célébrités les plus irritantes, je pense notamment au réussi « This Is Love », à l'original « Geekin' », au calme « The World is Crazy », au gentil « Ghetto Ghetto ». Mais ces quelques réussites (je reste assez large quand à la signification du mot « réussite » pour cet album) ne suffisent pas à donner du crédit au chanteur. Il faut pas se voiler la face, ces titres sont destinés à tourner en boucle en boite de nuit ou sur les ondes radios, et l'intérêt d'acheter un album comme « #willpower » est clairement nul.


* sur Twitter, le dièse précédant un mot indique le sujet de la discussion et permet à tout le monde de le retrouver. Ainsi si l'on écrit #ForcesParallèles, il y aura un lien allant directement vers une page où tout le monde a tweeté ceci. Complexe, hein ?

A lire aussi en POP par GLADIUS :


Taylor SWIFT
1989 (2014)
Grand cru pop de 2014 !




BEYONCé
Beyoncé (2013)
Excellent album-surprise !


Marquez et partagez





 
   GLADIUS

 
  N/A



- Will.i.am (chant, prod exécutif)
- Afrojack (producteur)
- Steve Angello (producteur)
- Dr.luke (producteur)
- Richard Adkins (violon)
- Mark Cargill (violon)
- Chung Mei Chang (violon)
- Susan Chatman (violon)
- Kevin Brandon (basse)
- Alain Whyte (guitare)
- Czech Symphony Orchestra (orchestre)


1. Good Morning
2. Hello
3. This Is Love (feat Eva Simons)
4. Scream And Shout (feat Britney Spears)
5. Let's Go (feat Chris Brown)
6. Gettin' Dumb (feat Apl.de.ap Et 2ne1)
7. Geekin'
8. Freshy (feat Juicy J)
9. #thatpower (feat Justin Bieber)
10. Great Times Are Coming
11. The World Is Crazy (feat Dante Santiago)
12. Fall Down (feat Miley Cyrus)
13. Love Bullets (feat Skylar Grey)
14. Far Away From Home (feat Nicole Scherzinger)
15. Ghetto, Ghetto (feat Baby Kaely)



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod