Recherche avancée       Liste groupes



      
RAP, HIP-HOP  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

2012 The Heist

MACKLEMORE & RYAN LEWIS - The Heist (2012)
Par GLADIUS le 23 Mai 2013          Consultée 1959 fois

Tous les ans, des petits artistes deviennent grands (ou quelque chose qui s'en rapproche) grâce au matraquage effectué par les saintes radios ou autres chaines de télévision. A moins que vous ne viviez dans une grotte ou dans un cave accompagné de vos bouteilles de pinard, il paraît impossible d'avoir raté les récents tubes du nouveau petit prodige blanc du rap us MACKLEMORE. Sa carrière était jusqu'ici inconnue du grand public, et bien qu'il ait sorti un premier album en 2005 (The Language of My World), il se fait découvrir avec The Heist, l’événement rap de l'année de 2012.

Notre artiste, épaulé par Ryan LEWIS à la production, nous gratifie d'une bonne heure de musique pendant laquelle rythmes entraînants et refrains accrocheurs vont être le mot d'ordre.
Inutile de le nier, dès que l'on entend les premières notes de « Ten Thousand Hours », on se doute que la production va être excellente tout au long de la galette, et les instrumentalisations aussi. Un premier morceau en demi-teinte où l'on ressent que le rappeur en garde sous le coude pour continuer à nous étonner, néanmoins le refrain est de bonne facture. Et là on arrive directement sur les deux plus gros tubes de l'album, en tout cas ceux qui ont reçus le meilleur accueil français : « Can't Hold Us » et « Thrift Shop ». L'un va nous plonger dans une ambiance délirante menée par des percussions tribales bien rythmées et un piano qui va donner envie d'aller au parc le plus proche pour se défouler en faisant 4 tours d'affilé, tout ça avec le rap bien maîtrisé de Macklemore et le refrain de Ray DALTON qui... restera... restera... encore et encore, dans nos petites têtes (cette fois ci pour notre plus grand plaisir!). L'autre va blaguer sur les friperies de l'époque et leur bons plans avec un clip déjanté et un pêche défiant toute concurrence.

3 titres et Macklemore m'a déjà convaincu qu'il faut écouter la suite de l'album, ça serait dommage de rater, c'est du rap frais et positif comme on en trouve pas souvent. Et en plus de ça, le bougre n'a pas peur d'engager les sujets qui fâchent avec « Same Love » sur l'homosexualité, morceau qui est d'ailleurs posé et exactement dans l'ambiance qu'il faut pour parler de ce sujet. Il est également impossible de passer outre le très bon « Wing$ » qui est encore une fois d'une originalité à couper le souffle, içi le rappeur va monter en puissance, joue avec nos pulsions et s'intensifie quand il le faut. Le refrain est touchant, bah oui faire chanter une chorale de petits enfants ça marche toujours hein (exemple avec « Like Toy Soldiers » d'EMINEM).
Aucun doute, cet album contient une flopée de titres plus excellents les uns que les autres, regorgeant toujours d'une originalité digne des plus grandes galettes. Notre MACKLEMORE a su trouver le bon équilibre entre musique commerciale et simple et émotions touchantes et diversifiées. Au final ça donne un mix de tout ça assez bluffant de par la qualité de production et la qualité d'interprétation du rappeur.
L'artiste tout au long de l'album va jouer entre émotions (« Neon Cathedral », « Wing$ », « Same Love », « Make The Money »), ovnis (avec l'instrumentale « BomBom » et le presque-country « Cowboy Boots ») et titres plus conventionnels dans la structure mais débordants d'énergie et d'originalité (« Can't Hold Us », « Thrift Shop », « Jimmy Lovine »). Tout ça sans écoeurer par la longueur ou la répétitivité. Non, Macklemore fait içi preuve de la dose d'originalité parfaite en faisant de chaque titre une piste différente avec son lot de découvertes. Et même si tout comme moi, vous en avez marre de ce « Thrift Shop » qui passe à la radio toutes les 5 minutes, je vous conseille d'aller creuser plus profond dans ce qui est probablement l'une des meilleures découvertes de l'année 2012 niveau rap américain.

Edition Deluxe :
Cette édition nous gratifie de 3 morceaux en plus, et des sacrés bons. Un « Castle » qui pourrait facilement être placé comme le meilleur titre de l'album avec son ambiance festive et excellente. Putain, ça donne la pêche. « My Oh My » figure aussi dans l'édition deluxe et se révèle lui aussi être l'un des morceaux les plus originaux de l'album, avec son instru émouvante et les extraits de commentateurs sportifs qui ont marqué notre rappeur. On fini sur « Victory Lap » qui, même s'il est un poil moins accrocheur que les deux autres titres de cette édition, comporte une instru encore une fois délirante et Macklemore gère comme il faut dessus.
Donc un gros conseil : si vous décidez d'acheter l'album, prenez cette édition deluxe qui vaut carrément le coup. 4,5/5 pour l'album arrondi à 5/5 grâce à ces 3 derniers morceaux et l'ambiance générale bluffante, rafraichissante et originale.

A lire aussi en RAP, HIP-HOP par GLADIUS :


DEMI PORTION
Dragon Rash (2015)
Le sangoku du rap !




ROCKIN'SQUAT
Libre Vs Démocratie Fasciste (2004)
Qui se croit encore libre dans le système? (Vol1)


Marquez et partagez





 
   GLADIUS

 
  N/A



- Macklemore (chant)
- Ryan Lewis (producteur)
- Dj Dv One (dj)
- Greg Kramer (trombone)
- Owuor Arunga (trompette)
- Josh 'budo' Karp (guitare, trompette)
- Zach Fleury (guitare, basse)
- Evan Flory-barnes (basse)
- Elan Wright (guitare, basse)
- Mark Isakson (banjo)
- Jeremy Jones (batterie, percussions)
- Seattle Rock Orchestra (cordes)


1. Ten Thousand Hours
2. Can't Hold Us (feat Ray Dalton)
3. Thrift Shop (feat Wanz)
4. Thin Line (feat Buffalo Madonna)
5. Same Love (feat Mary Lambert)
6. Make The Money
7. Neon Cathedral (feat Allen Stone)
8. Bombom (feat The Teaching)
9. White Walls (feat Schoolboy Q & Hollis)
10. Jimmy Iovine (feat Ab-soul)
11. Wing$
12. A Wake (feat Evan Roman)
13. Gold (feat Eighty4 Fly)
14. Starting Over (feat Ben Bridwell Of Band Of Horses
15. Cowboy Boots

1. Castle
2. My Oh My
3. Victory Lap



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod