Recherche avancée       Liste groupes



      
MITTEL-ALTER ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Schandmaul, Letzte Instanz, Saltatio Mortis

NACHTGESCHREI - Aus Schwarzester Nacht (2013)
Par GEGERS le 9 Juillet 2013          Consultée 956 fois

NACHTGESCHREI avait placé la barre très haut avec son précédent album, Ardeo. A mi-chemin entre folk-metal et MittelAlter rock, le groupe allemand était, semble-t-il, parvenu à se creuser une niche quelque part entre l'accessibilité du folk-rock à la teutonne et la force de frappe metallique d'un In Extremo, groupe auquel on serait le plus tenté de rapprocher la musique pratiquée par le sextet. La tournée qui s'ensuivit, en compagnie de Subway To Sally, autre groupe majeur du style, n'eut pas l'effet escompté puisque, malgré un succès conséquent, NACHTGESCHREI dut pleurer la perte de son chanteur si caractéristique, Hotti, ce dernier avouant son incapacité à gérer la pression générée par une exposition accrue. Le temps de se remettre en selle, et voici que le groupe revient avec un nouvel album au titre évocateur (que l'on pourrait traduire par « De la nuit la plus sombre ») et un nouveau chanteur, Martin LeMar, précédemment vocaliste des légendes du thrash progressif Mekong Delta.

Aus Schwaerzester Nacht prend donc des airs de petite révolution. Quatrième album du groupe, celui-ci s'adapte immédiatement à l'identité vocale de son nouveau chanteur, bien plus folk et moins metal que celle de son prédécesseur, et qui offre ainsi à l'album un aspect accessible et direct jusqu'alors inédit. NACHTGESCHREI ne s'est pas adouci pour autant, et reste profondément ancré dans un style basé avant tout sur des riffs percutants et une distorsion omniprésente. Il se fait néanmoins évident que les morceaux, même les plus directs et énergiques, se font également plus « festifs » et légers que par le passé. « Sirene » qui ouvre l'album, porté par un refrain imparable et un riff destructeur (quel titre!) ou « Fuer Alle Zeit » seront sans doute les titres de l'été sur Radio MittelAlter Rock, s'il en existe une. L'apport des instruments traditionnels (accordéon et cornemuse principalement) reste bien entendu essentiel, et l'alchimie entre les deux mondes fonctionne toujours à merveille. Les mélodies frappent juste et durablement (« Flamme », « Am Ende Der Zeit »), et l'on se prend à se délecter de cette musique finement exécutée tout en contemplant la superbe pochette d'album qui l'illustre.

Le problème de ce nouvel album (et de la plupart des albums de MittelAlter Rock parus ces dernières années) est la longueur. La version digipack de l'album, qui compte deux titres bonus, pousse les compteurs à une heure et quart de musique. C'est trop pour que l'on reste concentré jusqu'à la fin de l'album, d'autant plus qu'il faut reconnaître à NACHTGESCHREI un certain manque de variété dans les ambiances de morceaux, tous globalement issus d'un même moule ne laissant que peu de place à l'audace et la fantaisie. Pertinence des mélodies, beauté du chant et force des riffs ne parviennent malgré tout pas à éviter ce désagréable sentiment de lassitude qui gagne passé « Am Rand Der Welt », qui fait pourtant une utilisation intéressante des guitares acoustiques et d'une flûte discrète.

Il n'y a pas vraiment de reproche ou de tare à isoler sur ce quatrième album de NACHTGESCHREI, qui avec un nouveau vocaliste fort compétent, confirme tout le bien que l'on pensait de lui à la suite de Ardeo, sans pour autant parvenir à dépasser cet album qui semble voué à rester la sortie-référence du groupe, à moins d'une remise en question plus marquée lors d'une réalisation future. Un bon album, handicapé par une durée trop conséquente. Ce n'est ainsi qu'en plusieurs fois que l'album révèle l'ensemble de ses charmes, qu'il a pourtant nombreux. A réserver aux amateurs convaincus du groupe plutôt qu'aux néophytes désireux de découvrir le style.

3,5/5

A lire aussi en HARD ROCK par GEGERS :


HOUSE OF X
House Of X (2014)
Un petit tour en soucoupe volante ?




UFO
Showtime (2005)
Vivants.


Marquez et partagez





 
   GEGERS

 
  N/A



- Martin Lemar (chant, claviers)
- Joe (accordéon, hurdy-gurdy)
- Nik (cornemuse, flûte)
- Tilman (guitare)
- Sane (guitare)
- Oli (basse)
- Stefan (batterie)


1. Sirene
2. Die Geister, Die Uns Riefen
3. Flamme
4. Spieler
5. In Meinen Liedern
6. In Die Schwärze Der Nacht
7. Der Ruf
8. Am Ende Der Zeit
9. Unter Deinem Licht
10. Na Sdorowje!
11. Am Rand Der Welt
12. Für Alle Zeit
13. Als In Dir Nur Leere War
14. Ungebrochen



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod