Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK ALTERNATIF/PUNK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style + Membre : Les Wampas
 

 Site Officiel (429)
 Site Des Wampas (281)

Didier WAMPAS - Comme Dans Un Garage (2013)
Par RED ONE le 27 Juillet 2013          Consultée 2528 fois

Didier Wampas a visiblement pris goût à l’aventure en solo. Alors bien sûr, le prolongement de sa carrière en dehors des WAMPAS n’a heureusement pas mis fin à l’activité de ces derniers, et le successeur du très bon "Les Wampas sont la preuve que Dieu existe" (2009) est évidemment toujours en chantier à l'heure où j'écris ces lignes. Mais Didier semblait vouloir approfondir cette sympathique expérience solitaire commencée en 2011 et qui lui a quand même valu plusieurs critiques élogieuses dans la presse. Cette "carrière solo" lui permettait en effet de donner vie à certaines idées de chansons qu’il n’aurait jamais pu réaliser au sein des WAMPAS, tout en explorant des territoires musicaux plus pop que le punk rock délirant pratiqué par son groupe d'origine.

Comme dans un Garage, successeur de Taisez Moi (2011), est toutefois plus qu’une simple suite. Déjà, parce que cet album est publié sous le nom "Didier Wampas & Bikini Machine". Ensuite, parce que le groupe en question, BIKINI MACHINE, apparaît sur la pochette aux côtés de Didier. "Bikini Machine ? Mais qui sont ces gens ???"

Avant de devenir le backing band de Didier Wampas pour la tournée promotionnelle de Taisez Moi, BIKINI MACHINE a eu sa propre existence. Ce combo français, formé à Rennes en 2001, influencé par la pop des années 1960 et la musique yéyé, avait déjà publié plusieurs opus discographiques qui n’ont eu, il faut bien le reconnaître, qu’un simple succès d’estime au sein de la scène rock indépendante. Mais cela dit, les membres du groupe sont tout de même des requins de studio réputés, au CV assez conséquent. La pratique consistant à débaucher des groupes professionnels peu connus pour assurer le backing band d’artistes solo plus renommés est relativement courante dans le show business, et les exemples ne manquent pas depuis les années 1950. Et pour le coup, l'osmose entre notre Didier Wampas national et son groupe de tournée fût visiblement telle qu’une collaboration plus poussée entre les deux parties semblait inévitable.

Par de nombreux aspects, Comme dans un Garage peut être considéré de deux manières : soit comme le deuxième album de Didier Wampas en solo, soit comme un album de Bikini Machine avec Didier Wampas au chant. À ce titre, la présence des membres du groupe sur la pochette indique clairement qu'il s'agit d'un opus où les deux parties sont à égalité. Tout au long de l'album, la production valorise effectivement de la même façon notre chanteur hystérique parisien et le groupe rennais. Les instruments sonnent de façon authentique, sans fioritures, très directe, et la voix de Didier Wampas n'est pas excessivement mise en avant par rapport à ces derniers. Il faut dire aussi que l'album a été enregistré en Angleterre dans un vieux studio datant des années 1960 qui n'utilise que du matériel d'époque (bandes magnétiques, etc...) Un son éminement rétro donc, totalement vintage et old school, directement issu de l'âge d'or de la pop music : des claviers à l'ancienne, des guitares raffinées et des choeurs très classieux. Le swagg, en somme.

Comme dans un Garage, par son côté direct, plus compact et plus "in your face" que Taisez Moi, se situe clairement un cran au dessus de son prédecesseur. Si l’identité sonore vintage du précédent album est toujours là et confirme l'orientation choisie par Didier pour sa carrière solo, ce deuxième album est vraiment plus relevé et plus rock'n'roll que le premier. On sent que pour le coup, on a réellement affaire à un vrai groupe de rock soudé et uni par les tournées, et non à des musiciens de studio comme ce fut le cas sur l'album précédent. Un autre gage de sérieux, donc.

Certains titres sont de vraies pépites, telles que "La ville s'appelait Rodolphe", chanson éminemment rock'n'roll, aux arrangements vintages véritablement délicieux et aux paroles totalement psychédéliques, ou bien encore "Valoisien Hypodermique", titre punk débiloïde mais qui donne une pêche d'enfer. Alors bien sûr, n'attendez pas de véritable révolution au niveau des paroles : Didier n'est toujours pas décidé à parler de choses sensées, et sa poésie habituelle, niaise et absurde, est évidemment toujours au programme. Chansons d'amour kitsches au possible ("En Tchéquie avec toi", "Virginie", "Toujours", "Y en a eu beaucoup d'autres ?"), fausses dénonciations du show business ("Viré de Skyrock", "Le disco ça pue"), hommage délirant à Olivier Messiaen sur la chanson éponyme, allusions ahurissantes aux frères Bogdanov ("Temps X"), et j'en passe... "Ouhouh", hymne yéyé/punk visiblement destiné à chauffer le public lors des concerts, est un également l'un des moments forts de cet album très réussi, probablement l'un des meilleurs albums enregistrés par Didier Wampas ces dernières années (tous projets confondus). Seul (petit) bémol : "Tant qu'il y a du bruit (y a de l'espoir)", la piste de fin, assez quelconque et ennuyeuse. Du reste, c'est du très bon Didier Wampas, toujours aussi tordant et touchant à la fois.

Comme dans un Garage, disque rafraîchissant à la réalisation impeccable, est donc un compromis assez intéressant entre la poésie surréaliste aux accents pop de Taisez Moi et le rock sans concessions des albums traditionnels des WAMPAS au grand complet. Un disque qui ravira les fans de Didier, et qui enthousiasmera sans nul doute les amateurs de rock garage made in France.

L'une des bonnes surprises de l'année 2013 en rock français.

"Je suis désolé, mais le disco ça pue !
La techno ça pue, et la dance encore plus !!"

A lire aussi en PUNK-ROCK par RED ONE :


Les WAMPAS
Never Trust A Guy Who After Having Been A Punk ... (2003)
Le grand retour des Wampas !!




The MISFITS
Earth A.d. / Wolfs Blood (1983)
Prends donc cette guitare dans la gueule !!!


Marquez et partagez





 
   RED ONE

 
  N/A



- Didier Wampas (chant)
- Frank Hamel (guitares, choeurs)
- Mik Prima (guitares, claviers)
- Patrick Sourimant (basse, choeurs)
- Samuel Michel (claviers, choeurs)
- Fred Gansard (batterie, percussions, claviers...)


1. Viré De Skyrock
2. Le Disco ça Pue
3. Valoisien Hypodermique
4. En Tchéquie Avec Toi
5. La Ville S'appelait Rodolphe
6. Olivier Messiaen
7. Virginie
8. Toujours
9. Ouhouh
10. Temps X
11. Y En A Beaucoup D'autres ?
12. Si Tu Me Quittais Des Yeux
13. Tant Qu'il Y A Du Bruit (y A De L'espoir)



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod